Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Sofuoglu prend sa retraite

La fin de la carrière du Quintuple Champion du Monde Supersport

Le Turc finalement forfait pour son ultime course

Supersport : Sofuoglu prend sa retraite - crédit photo : DWOVoilà une nouvelle à laquelle on ne s'attendait pas. En début de semaine, Kenan Sofuoglu a annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de l'épreuve d'Imola comptant pour le Championnat du Monde Supersport.

Il faut dire que depuis son dernier titre mondial en 2016, le pilote n'a pas été épargné par les blessures, notamment à l'automne dernier à Magny-Cours où il se blessait lourdement à la hanche. Toujours handicapé à ce niveau depuis le début de l'année, le pilote de 33 ans avait été contraint de renoncer à 3 des 4 premières courses disputées.

Et alors que la concurrence se fait de plus en plus rude, Sofuoglu préfère rendre les armes. Mais pas avant un ultime baroud d'honneur sur le tracé transalpin où il comptait bien marquer le coup. Dès les qualifications, le Turc se montrait incisif en prenant place sur la première ligne. Mais il décide finalement de ne pas prendre le départ dimanche et se contente d'un dernier tour pour saluer le public.

A 33 ans, Kenan Sofuoglu quitte donc définitivement le mondial Supersport où il s'est imposé à 43 reprises, après être monté sur 42 podiums et avoir décroché 5 titres.

Kenan Sofuoglu :

Ces derniers mois, j’ai eu quelques blessures qui ont grandement inquiété ma famille, tout comme notre président. J’ai décidé de prendre ma retraite plus tôt que ce que je pensais initialement, mais je ne peux pas dire que je suis triste, car j’ai déjà entraîné quelques pilotes turcs qui vont porter le drapeau pour moi. J’ai entamé ma carrière de pilote il y a 20 ans, avec l’objectif de courir en championnat du monde et j’ai remporté le titre mondial cinq fois ; j’en suis très reconnaissant. Beaucoup de gens m’ont soutenu dans la conquête de ces titres et je souhaite tous les en remercier.

Manuel Puccetti, manager du Kawasaki Puccetti Racing Team :

Nous sommes profondément désolés de perdre un talent tel que Kenan dans notre équipe, mais nous comprenons et respectons sa décision. Pour nous, cela a été l’opportunité de travailler avec l’un des pilotes les plus professionnels et les plus forts de la catégorie Supersport. C’était un honneur de l’avoir dans l’équipe. Nous souhaitons le remercier car nous nous sommes beaucoup développés grâce à lui et à sa collaboration. Avec Kawasaki, nous avons composé un groupe fantastique et nous allons certainement continuer à travailler ensemble à l’avenir. Kenan est le manager de notre pilote actuel en WorldSBK et à l’avenir, nous aurons probablement d’autres talents de son école et nous continuerons à travailler avec Kawasaki et la fédération turque de motocyclisme. Nous avons connu de nombreux grands moments ensemble au fil des saisons, mais je n’oublierai jamais la sensation de notre premier titre remporté ensemble à Magny-Cours. Je pense que c’est vraiment difficile à oublier.

Plus d'infos sur les pilotes de Supersport

Bridgestone