Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Triumph Speed Twin

Le chaînon manquant entre Bonneville et Thruxton

Twin de 1.200 cm3, 97 ch et 112 Nm, poids en baisse à 196 kg, ride by wire, contrôle de traction

Triumph Speed TwinLa famille Bonneville continue de s'agrandir chez Triumph qui vient de dévoiler aujourd'hui lors d'une présentation presse internationale à Paris son nouveau modèle reposant sur le bicylindre de 1.200 cm3 déjà utilisé par les Bonnevilles T120, Bobber, Thruxton, Speedmaster et Scrambler. Le constructeur d'Hickley lève ainsi le voile sur sa Speed Twin. Vidéo plus bas dans l'article en attendant l'essai qui arrive très vite.

Cette dénomination est loin d'être inconnue puisque la Speed Twin originelle, lancée en 1938, fût la première moto équipée d'un bicylindre parallèle. Le constructeur britannique y avait d'ailleurs fait une première référence avec sa Street Twin 900, tout juste remise à jour pour 2019.

La Speed Twin de 1938

Le style rétro moderne de la Street est d'ailleurs conservé ici et porté sur les bases techniques de la Thruxton R et de la T120 en promettant de nous apporter les performances de la première et le confort de la seconde avec un gain de 10 kilos au niveau du poids et l'apport d'électronique entre ride-by-wire et control traction.

Triumph Speed Twin sur route

Design

Esthétiquement, la Triumph Speed Twin reprend donc de nombreux codes de sa soeur de 900 cm3 à commencer par l'iconique réservoir de 14,5 litres orné du logo de la marque et le phare avant avec son support métallique distinctif. Les doubles silencieux en métal brossé se font quant à eux un peu plus sportifs tandis que les rétroviseurs sont désormais placés en bout de guidon. La large selle custom permet quant à elle d'accueillir un passager.

Réservoir de la Triumph Speed Twin

La Britannique fait également honneur à la finition avec de nombreux détails du plus bel effet comme son garde-boue avant en aluminium brossé, son bouchon de réservoir style Monza ou encore ses caches latéraux. L'ensemble est proposé dans trois déclinaisons de couleurs rouge, noir ou argent.

Garde-boue de la Triumph Speed Twin

Partie cycle

Le berceau tubulaire de la Speed Twin est dérivé de la Thruxton, mais le reste de la partie cycle diffère nettement à l'image de la fourche télescopique à soufflet de 41 mm, non réglable et d'une ergonomie repensée pour plus de confort. La selle a ainsi été rabaissée à 807 mm et la position de conduite se fait plus droite avec un guidon rehaussé. Mais si 807 mm donne l'impression que la hauteur de selle reste non négligeable, la selle est particulièrement étroite et permet donc à tout pilote d'1,70 de bien poser les deux pieds à terre.

Triumph Speed Twin

A l'arrière, les deux amortisseurs sont réglables en précharge.

Triumph Speed Twin

Le reste de l'équipement se montre taillé pour le dynamisme avec des jantes en alliage d'aluminium chaussées de pneus Pirelli Diablo Rosso III ou encore des étriers fixes Brembo à 4 pistons à l'avant. Enfin, la Speed Twin affiche 196 kilos à sec, soit 10 kilos de moins de la Thruxton, un poids gagné grâce à l'utilisation de l'aluminium (pour le cadre notamment autrefois entièrement en acier, mais aussi sur la batterie, plus légère à elle totue seule de 900 grammes.

Freins Brembo de la Triumph Speed Twin

Moteur

A l'intérieur de la Speed, on retrouve le twin 1200 de la famille remis à jour avec de nouveaux réglages en partant de la base de ceux de la Thruxton R. Plusieurs modifications, sur les carénages du moteur, l'assemblage de l'embrayage ou encore l'utilisation d'un carter d'arbre à cames en magnésium ont permis de réduire le poids de ce dernier de 2,5 kg. Les valeurs de puissance et de couple culminent quant à elles à 97 ch à 6750 tr/min et 112 Nm à 4950 tr/min. Triumph annonce également un intervalle d'entretien de 16.000 km avec une première grosse révision à 10.000 km.

Bicylindre de la Triumph Speed Twin

Technologies

Même en adoptant un style classique, on ne passe aujourd'hui plus à côté des technologies modernes. L'accélérateur ride-by-wire permet ainsi la mise à disposition de trois modes de conduite Sport, Road et Rain. On retrouve également un régulateur de vitesse, un embrayage assisté, un contrôle de traction déconnectable et un ABS.

Triumph Speed Twin sur route

La clé fonctionne avec un transpondeur pour une sécurité supplémentaire, une prise USB sous la selle permet de recharger ses appareils électroniques, l'instrumentation à double cadran embarque un écran numérique permettant de naviguer parmi tous les réglages et enfin l'éclairage se fait intégralement à LED.

Le double compteur de la Triumph Speed Twin

Accessoires

La personnalisation des motos étant plus que jamais à la mode, Triumph ne s'est pas fait prier pour développer son catalogue d'accessoires qui comprend déjà plus de 80 références avec des silencieux Vanes & Hines, des bagages, des selles... On trouvera également une ligne de vêtements pour adopter le style Speed Twin jusqu'au bout.

Disponible au printemps de l'année prochaine, la Triumph Speed Twin n'a pas encore révélé son tarif. Un manque qui sera comblé dès la mi-janvier lors de l'essai de cette nouveauté sur l'ile de Majorque.

Vidéo de la présentation de la Triumph Speed Twin à Paris

Photos de la Triumph Speed Twin

Triumph Speed Twin en duo

Triumph Speed Twin

Triumph Speed Twin

Triumph Speed Twin

Triumph Speed Twin

Support de phare de la Triumph Speed Twin

Instrumentation de la Triumph Speed Twin

Rétroviseur de la Triumph Speed Twin

Selle de la Triumph Speed Twin

Cache de la Triumph Speed Twin

Triumph Speed Twin

Silencieux de la Triumph Speed Twin

Moteur de la Triumph Speed Twin

Pneu Pirelli Diablo Rosso III de la Triumph Speed Twin

Caractéristiques techniques Triumph Speed Twin

  • Moteur : bicylindre parallèle calé à 270°, 4 temps, refroidissement liquide, distribution par simple arbre à cames en tête, 8 soupapes
  • Cylindrée : 1.200 cm3
  • Alésage x course : 97,6 x 80 mm
  • Rapport volumétrique : 11.0:1
  • Puissance : 97 ch à 6.750 tr/min
  • Couple : 112 Nm à 4.950 tr/min
  • Alimentation : injection électronique séquentielle multipoint
  • Echappement : collecteur 2 en 2 avec deux silencieux en métal brossé
  • Embrayage : multidisque à bain d'huile
  • Transmission finale : par chaîne
  • Boîte de vitesse : 6 rapports
  • Cadre : type berceau en acier tubulaire, double bras oscillant en aluminium
  • Roues : jantes à 7 branches en alliage d'aluminium
  • Pneu avant : 120/70 ZR17
  • Pneu arrière : 160/60 ZR17
  • Suspension avant : fourche télescopique de 41 mm, débattement de 120 mm
  • Suspension arrière : double amortisseur à précharge réglable, débattement de 120 mm
  • Frein avant : doubles disques de 305 mm, étriers fixes Brembo à 4 pistons, ABS
  • Frein arrière : disque de 220 mm, étrier flottant Nissin à 2 pistons, ABS
  • Largeur : 760 mm
  • Hauteur : 1.110 mm
  • Hauteur de selle : 807 mm
  • Empattement : 1.430 mm
  • Angle de chasse : 22.8°
  • Chasse : 93,5 mm
  • Poids à sec : 196 kg
  • Réservoir : 14,5 litres
  • Consommation : 4,8 l/100 km
  • Emissions CO2 : 109 g/km

Disponibilités / Prix

  • Coloris : rouge, noir, argent
  • Disponibilité : début 2019
  • Prix : NC

Plus d'infos sur Triumph

Commentaires

toma301

très belle machine, comme souvent chez Triumph ! j'aime bien, même si ça ressemble à une Bonneville comme la moitié de la production Triumph.

Seule la selle me rend perplexe, mais c'est la mode hein.

Ze price ? allé pas en dessous de 14000¤

05-12-2018 10:42 
cricridu34

Toma301: tu veux dire "allé pas au dessus de 14000¤"...

05-12-2018 10:57 
Aristoto

ouh belle bécane, la Bonneville 1200 me branchait bien mais pas assez sport… là ns pourrions avoir les 2. Une bonne poignet passager pour emmener mamie ou le fiston, des roues à rayons et le tour est joué. belle et bonne… la moto.


Par contre ça doit pas être donnée cette petite affaire (14 000 boules au moins)

05-12-2018 11:13 
fift

Bon, globalement c'est une Bonneville avec la config moteur de la Thruxton non ?

10kg de moins que la Thrux', c'est pas mal par contre, une excellents nouvelle, de même que la selle plus basse. Elle m'aurait clairement fait de l'oeil si elle était sortie un peu plus tôt.

05-12-2018 14:14 
toma301

cricridu34 :

No at all, my dear Je pense que le price sera high

05-12-2018 16:00 
fift

Pas beaucoup au-dessus en tous cas, la Thruxton R est à 15 000.

Logiquement, elle devrait être du même niveau que la Thruxton de base, soit autour de 12500¤.

05-12-2018 16:02 
olivierzx

Moins de 13000 ça reste un bon deal, la qualité de finition Triumph ça se paye.

05-12-2018 18:18 
alain81

Grande nouveauté 2019 soi-disant ??

... c'est juste une Bonneville, modèle qui date de pas mal d'années non ??

Je comprends pas que les constructeurs ne mettent pas au moins une petite bulle de protection sur leurs modèles .... ça change la vie et c'est quasi indispensable pour rouler un peu sans s'arracher la tête !!

05-12-2018 20:28 
Alx-i

Alain, les constructeurs mettent tous des "petites bulles" sur ce type de moto, mais il faut passer par la case option, c'est également le cas ici.

06-12-2018 08:46 
fift

Citation
alain81
Grande nouveauté 2019 soi-disant ??

... c'est juste une Bonneville, modèle qui date de pas mal d'années non ??

Non, c'est une Bonneville avec le moteur de la Thruxton.
(80cv pour la Bonnie, 97cv pour la Thruxton)

06-12-2018 10:13 
L'iguane

Je comprends pas trop l'intérêt du truc... à part pour les commerciaux de Triumph.

Jantes à bâtons, 17 pouces, gros freins, gardes-boue minimalistes... A quand le tableau de bord TFT ?

06-12-2018 11:36 
fift

L'Iguane> A mon avis, ils vont laisser en parallèle la T120 et la Speed Twin un an ou deux, et voir si un des modèles cannibalise l'autre (dans ce cas, un des deux sautera) - ou si la somme des deux modèles a permis d'augmenter sensiblement les ventes (auquel cas les deux resteront au catalogue).

06-12-2018 12:54 
Fangstergangsta

est-ce que c'est mieux qu'une royal enfield continental GT qui coûtera moitié moins cher?

06-12-2018 17:54 
fift

Si c’est pour faire des comparaisons foireuses, autant aller jusqu’au bout : et pourquoi pas une Brixton quatre fois moins chère ?

06-12-2018 19:53 
Fangstergangsta

est-ce que c'est mieux qu'une royal enfield continental GT qui coûtera moitié moins cher?

07-12-2018 16:10 
Fangstergangsta

pardon pour le double post, par contre je ne vois pas pourquoi ce serait une comparaison foireuse?
Je voudrais savoir ce qui serait mieux qu'une rf continental gt...

07-12-2018 16:11 
Fangstergangsta

En fait je ne vois pas quel est le problème de la comparaison...
Les deux sont fabriqués en usine plus ou moins de la même manière.
Pas à la mains il s'agit de la même chose pour moi vu de l'extérieur...
mis à part la cylindrée de plus les éloges du repaire sur les deux dernières royal enfield...

07-12-2018 16:36 
fift

Citation
Fangstergangsta
En fait je ne vois pas quel est le problème de la comparaison...
Les deux sont fabriqués en usine plus ou moins de la même manière.
Pas à la mains il s'agit de la même chose pour moi vu de l'extérieur...
mis à part la cylindrée de plus les éloges du repaire sur les deux dernières royal enfield...

D'où ma proposition de comparaison avec la Brixton …. Extérieurement, c'est la même chose, la même esthétique et le même mode de fabrication. Il n'y a que la cylindrée qui change ...

La triumph n'a "que" le double de cylindrée, de couple et de puissance par rapport à la Continental GT. L'utilisation n'a juste rien à voir.

08-12-2018 15:21 
Fangstergangsta

En fait je ne vois pas quel est le problème de la comparaison...
Les deux sont fabriqués en usine plus ou moins de la même manière.
Pas à la mains il s'agit de la même chose pour moi vu de l'extérieur...
mis à part la cylindrée de plus les éloges du repaire sur les deux dernières royal enfield...

10-12-2018 11:58 
Fangstergangsta

@fift

ça reste une moto balade et pas une moto pour attaquer...

10-12-2018 11:59 
Fangstergangsta

et pour la brixton, on parle pas d'une 125 là...

10-12-2018 12:02 
fift

Citation
Fangstergangsta
@fift

ça reste une moto balade et pas une moto pour attaquer...

Pour la Conti GT, oui.
C'est justement la difference avec cette Triumph, capable aussi de rouler de maniere un peu plus agressive - ou de faire de la longue distance avec plus de confort moteur.

Pour la Brixton, oui, c'est une 125, justement. Si la cylindree n'a pas d'importance, autant pousser le raisonnement jusqu'au bout.

11-12-2018 08:43 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous