Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

L'avenue de la Grande Armée dévastée

Vandalisme, pillage et vol au coeur du chaos qui a marqué l'avenue dédiée aux deux-roues

Les manifestations de "gilets jaunes" virent à la destruction à Paris

Les manifestations des gilets jaunes secouent la France depuis deux semaines et les revendications légitimes laissent la place à du vandalisme, du vol et des agressions à grande échelle; après les radars détruits, l'avenue de la Grande Armée à Paris, célèbre pour son avenue consacrée aux deux-roues avec notamment les concessions Ducati, Honda, Indian, Triumph, Yamaha mais aussi les magasins d'accessoiristes et de ventes d'équipements comme Moto Axxe n'ont pas été épargnés.

Destruction de deux-roues avenue de la Grande Armée

La manifestation devait avoir lieu uniquement sur les Champs-Elysées. Et la Mairie de Paris avait contacté les commerçants alentours pendant la semaine pour leur préconiser de fermer et protéger les magasins.

Certains étaient là, pour parer aux coups. Mais comme nous le raconte ce commerçant "A 9h, on a vu que c'était déjà chaud. A 10h, on était enfermés dans le magasin, volet métallique baissé. Mais ils ont détruits les vitrines pour s'y engouffrer en masse. Ils ne portaient pas de gilet jaune pour la plupart. Ceux-là n'ont rien à voir avec les gilets jaunes. Ils étaient là pour piller. A l'intérieur, ils ont commencé à prendre les vêtements et les casques. Certains casseurs se tapaient dessus, parce qu'un casque plaisait aussi à un autre qui ne voulait pas laisser sa proie".

Vol et vandalisme avenue de la Grande Armée

Dimanche, les vitrines sont toutes touchées. Un bar a été détruit par le feu. De nombreux magasins ont mis des panneaux en bois pour protéger l'intérieur, en attendant un remplacement.

Vitrine brisée avenue de la Grande Armée

"On ne va pas remplacer les vitrines cette semaine. Qui sait si cela continue samedi prochain. Alors, on protège le magasin. La semaine prochaine on ouvre et on verra".

avant de continuer "la période de Noël est la période clef où on fait une grosse partie de notre chiffre d'affaire. Au-delà de la casse et du vol, c'est un gros coup dur."

Panneaux en bois pour remplacer les vitrines avenue de la Grande Armée dévastée

Dehors, le béton est marqué par les restes calcinés de voitures. De nombreuses voitures calcinées sont encore là le dimanche après-midi, même si les plateaux font un ballet incessant pour enlever deux-roues brûlés et scooters jonchant le sol.

Restes de voiturée brûlée avenue de la Grande Armée

De nombreux magasins ont mis des barricades de fortune devant les vitrines défoncées. D'autres remplacent les vitres par des grands panneaux de bois, renforcés également à l'intérieur. Tous redoutent la semaine prochaine si rien n'est fait, avec le risque de voir un nouveau chaos s'installer.

Plus d'infos sur les manifestations des gilets jaunes

Commentaires

Karalex

Merci David d'être passé voir les collègues !

02-12-2018 19:08 
GODASSE

SI VIS PACEM, PARA BELLUM.

02-12-2018 21:27 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous