english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Application des formations complémentaires post-permis

Réduction de la durée du permis probatoire de 6 mois à 1 an

Pour les jeunes conducteurs titulaires des permis A1, A2, B1 et B

Application des formations complémentaires post-permisEn septembre dernier, le gouvernement annonçait la mise en place de formations théoriques pour permettre aux jeunes conducteurs de réduire la durée de leur permis probatoire. Initialement prévue pour un démarrage au premier janvier, la mesure a pris un peu de retard à l'allumage, mais est désormais accessible dans les écoles labellisées "Ecole conduite qualité".

Lorsqu'un conducteur décroche son premier permis de conduire, sur deux ou quatre roues, il doit passer par une conduite dite probatoire durant laquelle son solde de 12 points est réduit pendant trois ans lors d'une formation traditionnelle et pendant 2 ans lorsqu'il a bénéficié de la conduite accompagnée. Partant de 6 points, le solde est crédité chaque année de 2 points ou 3 points (selon la formation initiale) pour atteindre les 12 points à l'issue de la période probatoire, sous réserve que le conducteur n'ait pas été condamné pour une infraction lui ayant fait perdre un ou plusieurs points.

Depuis le 11 mai, les conducteurs novices ayant obtenu leur premier permis A1, A2, B1 ou B peuvent suivre cette formation théorique entre le 6e mois et le 12e mois après l'obtention du précieux sésame. Ce "créneau" n'a pas été choisi au hasard, car les données de l'accidentalité routière montrent un pic chez les nouveaux conducteurs à cette période.

Le suivi de cette formation permet ainsi de réduire la durée du permis probatoire à 2 ans au lieu de 3 et à 18 mois au lieu de 2 ans, selon le cas de chacun.

3.000 écoles de conduite ont déjà obtenu le label auprès des préfectures. Leur liste est d'ailleurs accessibles auprès de la sécurité routière.

Plus d'infos sur les permis de conduire