Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le trial électrique aux Jeux Olympiques

La FIM tente de faire adopter le Trial-E comme discipline additionnelle pour Paris 2024

D'autres candidatures déposées pour les Jeux Mondiaux 2021 et les Jeux Européens 2023

Le trial électrique candidat pour les Jeux Olympiques - crédit photo : YamahaTous les quatre ans, les Jeux Olympiques rassemblent des milliers d'athlètes venus de toute la planète. Presque toutes les disciplines sportives s'affrontent pour remporter le plus prestigieux titre d'une carrière, presque ! Tous les sports mais pas de sports motorisés. Enfin jusqu'à présent.

En effet, une délégation de la Fédération Internationale de Motocyclisme a rencontré le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 pour tenter d'ajouter le Trial-E en tant que sport additionnel à ces jeux.

Comme pour les jeux de Tokyo qui se tiendront l'année prochaine et où 5 disciplines supplémentaires seront présentes, Paris a la possibilité d'ajouter plusieurs épreuves non olympiques à son programme tant que celles-ci respectent les critères du CIO : un sport jeune, ouvert aux hommes et aux femmes, durable, spectaculaire, pratiqué sur tous les continents et ne nécessitant aucune infrastructure nouvelle.

La délégation composée de Jacques Bolle, vice-président de la FIM et président de la FFM, Jean-Pierre Mougin, vice-président du CNOSF, vice-président honoraire de la FIM et chargé du dossier par le président de la FIM Jorge Viegas ainsi que Thierry Michaud, Directeur de la Commission Trial de la FIM ont ainsi rencontré Tony Estanguet, membre du CIO et président du Comité d'Organisation des JO de Paris 2024 pour mettre en avant les qualités du trial électrique.

Toutefois la partie est loin d'être jouée, car de nombreuses fédérations sont venues défendre leur cause avec l'objectif d'intégrer les JO. La Fédération Internationale de Motocyclisme espère bien relever ce défi.

Jorge Viegas, Président de la FIM :

Nous sommes convaincus que les Jeux Olympiques de Paris 2024 représentent une opportunité unique et historique pour faire du Trial-E la première discipline motorisée à intégrer les Jeux Olympiques. Cette grande première fondera la base d’un lien fort entre la FIM, le CIO et l’ensemble de la famille olympique pour de nombreuses années à venir.

Une première liste des sports éligibles sera prochainement soumise par le comité au CIO qui ne rendra sa décision finale qu'après les jeux de Tokyo. Toutefois, la FIM ne compte pas s'arrêter là et déposera également sa candidature pour les Jeux Mondiaux de Birmingham (USA) de 2021 et les Jeux Européens de 2023. Ces deux événements regroupant les disciplines non autorisées aux Jeux Olympiques.

Plus d'infos sur le trial électrique

Commentaires

james_bar

Ne mélangeons pas tout.Personnellement je suis contre les sports motorisés aux JO (même en annexe). Qu'ils mettent plutôt du vtt trial (plus accessible).

06-02-2019 10:53 
ludo51

D'accord à 100% !

06-02-2019 11:49 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous