english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Alex Marquez sacré Champion du Monde Moto2

Second titre de Champion du Monde en Grand Prix pour l'Espagnol

Un titre acquis à Sepang en Malaisie lors de l'avant dernière course de la saison

Marquez titré en Moto2Alex Marquez a remporté le titre en Championnat du Monde Moto2, en Malaisie. Auteur d'une course solide ce dimanche à Sepang, le pilote espagnol a fini second de l'épreuve, juste derrière Brad Binder et devant Thomas Luthi qui complète le podium. Sa position à l'arrivée lui suffit à se mettre à l'abri de ses deux rivaux : il peut donc savourer son titre de Champion du Monde, cinq ans après sa victoire finale en Moto3. Il succède ainsi à Bagnaia, Champion Moto2 2018.

Trois Wildcards en 2012 pour bien se lancer

Pour Alex Marquez, tout débute en Grand Prix en 2012, avec son titre en FIM CEV Repsol et trois Wildcards en Moto3 avec le team Estrella Galicia 0.0, avec une sixième place à Montmelo, lors de sa troisième course. A Indianapolis, il récupère le guidon de Simone Grotzkyj chez Ambrogio Next Racing, pour huit manches. Il signe un autre top 10 à Phillip Island.

Avec ces bons résultats, Marquez est titularisé chez Estrella Galicia en 2013 et signe son premier podium dès le Grand Prix d'Indianapolis. Quatre autres arrivent dans la saison, avec une première victoire à Motegi, au Japon.

Alex Marquez, lors du Grand Prix d'Indianapolis Moto3
Alex Marquez, lors du Grand Prix d'Indianapolis Moto3

2014 : le titre en Moto3

En 2014, le Catalan reste au sein de la même équipe, qui passe sur une Honda. Pas déstabilisé par le changement de moto, Marquez signe trois victoires et sept arrivées sur le podium. Il parvient ainsi à rattraper Jack Miller, pour finalement le priver d'une couronne mondiale à Valence, en Espagne, avec seulement deux points d'avance.

Des débuts compliqués en Moto2

Avec ce titre, Marquez se voit propulsé en Moto2. Mais le pilote du team EG 0,0 Marc VDS a beaucoup de mal à trouver ses marques. Victime de chutes à répétition, le pilote catalan parvient à décrocher deux quatrième places, à Brno et à Silverstone et termine quatorzième du Championnat. En 2016, il signe un podium en Aragon et finit treizième au général.

2017: le déclic

C'est en 2017 que Marquez va pleinement commencer à signer de bons résultats. Trois succès à Jerez, Montmelo et Motegi viendront marquer une belle saison, avant qu'une blessure à la hanche ne le fasse déclarer forfait à Saint Marin et à Misano. Il finit la saison 2017 à la quatrième place.

En 2018, Marquez continue sur sa bonne lancée, avec six nouveaux podiums, mais aucune victoire. Le temps de la consécration vient en 2019, avec neufs podiums, dont cinq victoires. Une domination sur le Championnat intermédiaire, qui lui permet de ne pas lâcher les commandes jusqu'à son titre, ce dimanche en Malaisie.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Moto2

Commentaires

Picabia

Quelle famille et quelle publicité pour l'Espagne qui arrive à former tous ces pilotes Espagnols et aussi Français. Un modèle que la France devrait copier mais ça c'est de l'utopie

03-11-2019 19:35 
VFatalis

Quelle que soit la discipline ou la nationalité, le succès attire l'attention médiatique, crée un engouement et une dynamique qui profitent aux filières en amont, le niveau de compétition s'élève, etc. Une boucle de rétroaction positive en somme.

04-11-2019 11:30 
eric 12 bandit

Citation
VFatalis
Quelle que soit la discipline ou la nationalité, le succès attire l'attention médiatique, crée un engouement et une dynamique qui profitent aux filières en amont, le niveau de compétition s'élève, etc. Une boucle de rétroaction positive en somme.


Tu crois vraiment ??

Le SERT, équipe française, plusieurs fois championne du monde et rien....

Sébastien Charpentier, double champion du monde Supersport et rien...

Fabien Foret et Lucas Mahias tous les deux champions du monde Supersport et rien...

Sylvain Guintoli champion du monde WSBK et rien...

Arnaud Vincent et Mike di Meglio champions du monde 125 et rien...

Johann Zarco double champion du monde moto2 et toujours rien...

Et cela, que pour les 20 dernières années. Pardon à ceux que j'ai oublié. Que te faut-il de plus ?

Alors que la France est le premier marché européen pour les grosses cylindrées...

Fabio aurait gagné son premier GP dimanche, il n'aurait même pas été évoqué dans les JT. nul


VVVV

04-11-2019 18:40 
BIG83

Salut
2 frangins au top d'une discipline sportive... z ont pas dû rigoler tous les jours les gamins Marquez....
V

04-11-2019 19:48 
L'iguane

La dernière fois que j'ai vu des images de moto sur France tv, c'était le high side d'Alex Marquez à Motegi.
Et la fois précédente, ça remontait à ... pffiou... au moins...

S'il n'y a pas du sang ou des larmes, la moto n'intéresse pas les médias français.

04-11-2019 19:49 
Coolapix

Quoiqu'il en soit, papa Marquez peut être fier de ses rejetons.

04-11-2019 20:03 
Godzilla

Pour aller dans le même sens, la France était il y a peu, et elle est sans doute encore, le pays le plus titré en moto (tous sports motocyclistes confondus).

Difficile à croire, mais si ce n'est plus vrai aujourd'hui, ça l'a été.
(En 2014 je me souviens par exemple)

Et à part les passionnés, tout le monde s'en cogne.

A comparer avec les joueurs de tennis par exemple, dont les résultats sont immanquablement donnés par France Info. Curieux, parce que là aussi, j'imagine que tout le monde s'en balance. Et normal, vu les résultats.

04-11-2019 20:04 
Coolapix

Oui mais la moto, ça concurrence l'automobile, pour laquelle les pouvoirs publics français ont toujours eu un "faible" , donc c'est mal.

04-11-2019 21:54 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous