english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Sécurité routière : le moins de juin historiquement le plus meurtrier

Mortalité stable, -5 % de blessés, baisse de 1% des accidents sur un an

Recul du nombre de tués, d'accidents et de blessés sur un an

Comme chaque mois, l'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) livre un aperçu de l'évolution de l'accidentalité routière en publiant son baromètre. Après les hausses de la mortalité du premier trimestre, la tendance à la baisse se confirme au deuxième trimestre avec un nouveau recul du nombre de tués sur les routes au mois de juin, y compris pour les motards avec une baisse de 12% sur un an.

Evolution de la mortalité des motocyclistes
Evolution de la mortalité des motocyclistes

Le mois dernier 290 personnes ont perdu la vie sur les routes (contre 248 en mai), soit une hausse par rapport au mois dernier mais une baisse par rapport à juin 2018. Les autres indicateurs sont également en baisse puisqu'il y a eu 316 accidents corporels en moins, même si on est à 5.114 accidents en juin par rapport aux 4.644 accidents du mois de mai.

Bilan juin Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
2019 5.114 290 6.632
2018 4.874 209 6.715
Différence -306 0 -83
Evolution -5.6% - -1.2%

Une évolution en baisse constante sur 12 mois

Depuis le début de l'année, la situation reste cependant contrastée avec une très légère baisse de la mortalité, mais une reprise sensible des accidents et des blessés. Les jeunes adultes étant la plus touchée dans la mortalité routière.

Le mois juin reste toutefois historiquement le mois le plus meurtrier comme le démontre le graphique ci-dessous.

Evolution des accidents corporels dans l'année
Evolution des accidents corporels dans l'année

Du mieux pour les motards et les cyclistes

La baisse de la mortalité en juin a surtout impacté les automobilistes (-8%) et les motocyclistes (-2%); ceci semble peu mais représente -24 et -13% par rapport à 2010.

Plus d'infos sur la mortalité routière en France