english

24h motos : victoire F.C.C TSR Honda

Podium FCC TSR, Kawasaki Webike SRC Trickstar et SERT

Lucy Glöckner devient la première femme à s’imposer aux 24h moto

24h motos : victoire F.C.C TSR HondaCe sera une 43e édition exceptionnelle qu'auront connu les teams d'endurance, avec une épreuve marquée par l'absence de public et une pluie diluvienne sur le circuit Bugatti qui a entraîné un véritable festival de chutes et bouleversé comme à son habitude le possible classement depuis le début de la course. Mais après une course débutée pour la première fois le samedi à 12h contre 15h habituellement, c'est le F.C.C TSR Honda France remporte la 43e édition des 24 Heures Motos.

Le Yart en pole position, ce sont 38 équipages et six constructeurs avec BMW, Ducati, Yamaha, Suzuki, Kawasaki, Honda qui se sont élancés samedi à 12h pour cette édition, contre cinquante habituellement, notamment à cause de la crise sanitaire qui a empêché bon nombre de teams d'avoir les budgets nécessaires pour concourir. Mais pour fêter cette 43e édition, c'est bien Dominique Meliand, le fameux team manager qui a participé à toutes les éditions de l'épreuve depuis 1978 et qui a gagné dix éditions avec le SERT qui a donné le signal de départ.

Et si le SERT a réalisé un excellent départ, c'est bien la Fireblade du FCC TSR Honda France qui s'empare de la tête de course après quatre heures de course alors que la pluie commence déjà à bouleverser le classement. A ce moment-là, la Ducati #6 ERC Endurance pilotée par Randy De Puniet est en 9e position, cette même Ducati qui fait tomber le chrono au tour à 1'37''540.

Mais après huit heures de course, la CBR 1000 du FCC TSR maintient son avance avec désormais deux tours d'avance sur la Kawasaki #1 de Webike SRC Kawasaki France Trickstar. La Ducati 6 est alors victime d'une chute alors qu'elle était remontée en sixième position et est reléguée en quinzième position.

C'est huit heures de course sont également l'occasion d'attribuer des points bonus et au classement provisoire, le Suzuki Endurance Racing Team conserve son avance de 15 points sur le BMW Motorrad World Endurance Team suivi par le YART.

Douze heures après ce début de course, la Fireblade du FCC TSR maintient sa position en tête, mais on se souvient de courses où après être restée en tête des heures, la moto subit des avaries mécaniques et doit abandonner, alors rien n'est jamais joué en endurance jusqu'à la dernière minute de course. D'ailleurs, à ce moment-là, c'est la Honda #55 de National Motos qui doit abandonner sur casse moteur.

A mi-course, Mike Di Meglio effectue son tour en 1'37"318 à 154,8 km/h de moyenne.. alors que 383 tours ont déjà été effectués ! Mais une moyenne au tour n'est rien, car la #2 du SERT a frôlé les 300 km/h à 297,3 km/h exactement !

On se dit que pendant la nuit, le rythme diminue, mais non car c'est le moment que choisi Mike Di Miglio pour effectuer un tour en 1'36''985 ! Si la Honda est toujours en tête, la Suzuki#2 du SERT est désormais en 2e place devant la Kawasaki #1 de Webike SRC Kawasaki France Trickstar, un classement qui va rester identique en tête de course à la seizième heure. Et le circuit Bugatti voit le septième abandon arriver dont la Ducati #6. Nouveaux bonus attribués à seize heures de course attribués au SERT qui augmente son avance au championnat.

Et au final, c'est bien l'équipage constitué de Josh Hook-Freddy Foray-Mike di Meglio qui remporte cette 43e édition des 24h motos suivi par la #1 Kawasaki Webike SRC Kawasaki France Trickstar et la #2 Suzuki Endurance Racing Team qui ont inversé leurs positions à la toute fin de course. 31 teams et motos finissent cette édition.

En Superstock,c'est la #56 GERT56 BY GS YUASA avec Kerschbaumer-Glöckner-Finsterbusch qui remporte cette édition du championnat du monde d'endurance avec Lucy Glöckner qui devient la première femme à s’imposer.

En attendant, ce sont les dernières heures pour Da Costa qui a vécu ce week-end ses dernières 24h motos.

La fin du Championnat du monde d'endurance s'effectuera avc les 12 Heures d’Estoril le 27 septembre suite à l'annulation du Bol d'Or.

Plus d'infos sur le championnat du monde d'endurance

Commentaires

Coolapix

Beaucoup de suspense jusqu'à la fin.
Belle victoire de la Honda FCC.

Et les interventions de Vincent Philippe étaient vraiment intéressantes à écouter.

30-08-2020 14:44 
Peterpan

3 marques japonaises sur le podium !!...Les BM, Ducati et KTM ne peuvent pas rivaliser en endurance !! lolclin d'oeilclin d'oeilclin d'oeil

30-08-2020 19:26 
Picabia

Les marques Japonaises sont encore une fois de plus supérieures et ceux qui se moquaient des bielles de la Honda en seront pour leurs frais.
Ducati, un directeur de course à côté de ses pompes malgré De Puniet en wild card et qui ne fera pas Estoril.
KTM se concentre sur le GP et abandonne certaines épreuves de TT.
Suzuki championne du monde à Estoril?

30-08-2020 20:22 
Karalex

Citation
Coolapix
Et les interventions de Vincent Philippe étaient vraiment intéressantes à écouter.

Carrément d'accord, un vrai bonheur, il explique super bien et il s'est pris au jeu du consultant, j'espère qu'on aura le plaisir de le retrouver sur les autres courses EWC

30-08-2020 20:41 
Paul Martin

Si je peux me permettre, c'est 60 équipages habituellement (59 exactement à la 42e édition) et l'organisateur n'indiquait pas 6 mais 7 constructeurs à cette 43e édition.

Sinon c'était vraiment une superbe édition avec une bonne retransmission par Eurosport et la chaine l'Equipe. Merci à eux.

31-08-2020 15:04 
Paul Martin

Je me corrige moi même, c'est pas 7 mais 8 constructeurs annoncés par l'organisateur. 😉
BMW, Ducati, Yamaha, Suzuki, Kawasaki, Honda... Aprilia et METISS

31-08-2020 15:08 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Kawasaki