english

7 ans de prison pour avoir renversé un motard et sa fille

Le conducteur sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants

Un permis déjà annulé pour récidive de conduite sous l'emprise de stupéfiants...

Début juillet, un motard de 38 ans et sa fille de 15 ans ont perdu la vie sur la route près de Lisieux après avoir été percutés par une voiture aux environs de 22 heures après que celle-ci a quitté sa voie.

Le conducteur, un bûcheron au chômage âgé de 24 ans, présente toutefois un comportement étrange alors qu'il contacte ses proches avant les secours. Il retourne même à son domicile pour prendre une douche avant de revenir sur les lieux du drame.

Les contrôles menés par les forces de l'ordre révèlent que le jeune homme était sous l'emprise de stupéfiants et affichait une alcoolémie de 1,8 g par litre de sang. L'enquête permettra quelques jours plus tard de déterminer que celui-ci avait consommé plus de deux litres de bière dans un bar de Lisieux juste avant l'accident.

Pour ne rien arranger à la situation, le conducteur roulait sans permis. Il avait en effet perdu son titre il y a deux ans suite à une récidive de conduite sous l'emprise de stupéfiants. Celui-ci s'est défendu en expliquant qu'une erreur administrative lui avait laissé penser que son permis était toujours valable.

7 ans prison pour avoir renverser un motard et sa fille
7 ans prison pour avoir renverser un motard et sa fille

Face à ce cas, le procureur de la république avait requis une peine d'emprisonnement de huit ans. Le Tribunal de Lisieux a finalement condamné le conducteur à sept ans de prison ainsi qu'à 96.000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles, un montant qui doit encore être déterminé au cours d'une autre audience prévue en janvier.

Plus d'infos sur les accidents de la route

Commentaires

big fish

trop mou ces juges, prison a vie, sans possibilité de sortie anticipée, pour tous ces pourritures qui détruisent des familles entières ! cette vermine sortira un jour, avant la fin des 7 ans, les victimes ne reviendront jamais.

15-10-2020 15:21 
CLEW

Citation
big fish
trop mou ces juges, prison a vie, sans possibilité de sortie anticipée, pour tous ces pourritures qui détruisent des familles entières ! cette vermine sortira un jour, avant la fin des 7 ans, les victimes ne reviendront jamais.

J'adore toujours lire ce genre de commentaires dignes des discussions de comptoir...

La prison à vie n'est pas prévue pour ce genre d'infraction !

Les juges trop mous ! Là j'explose de rire ! L'expérimentation sous Sarkozy des jurés populaires en correctionnelle a montré que les jurés étaient nettement moins sévère (donc plus mous) que les juges pour les peines lourdes (dépassant les 2 ans).

Il sortira avant 7 ans parce que la loi est ainsi faite que comme tous les condamnés, il bénéficiera des crédits de remise de peine et des remises de peine supplémentaires. C'est LA LOI et elle est faite par les gens qui sont nos élus. Même les gens condamnés à perpétuité ne passe pas toute leur vie derrière les barreaux.

15-10-2020 16:45 
malas

Le but de la justice ne devrait pas être de punir, mais de protéger la population, donc d'être certain qu'il ne recommencera pas avant de lui donner la liberté de circuler.

Le laisser pourrir quelques années en tôle, où il parait que la drogue et l'alcool se trouvent facilement, ça va pas forcément arranger ce type dans sa tête ni lui inculquer un quelconque respect d'autrui. Et à sa sortie "automatique" à la fin de sa peine, il n'aura aucune vérification de son état d'esprit ou de sa stabilité mentale, c'est moche et c'est mettre d'autres innocents en danger.

Il faudrait des évaluations psychologiques poussées et personnalisées avant toute sortie de prison. Mais on n'a pas les moyens il parait ...

15-10-2020 16:45 
tsointsoin

Et le bar qui fille + de 2litres de bière à un mec et le laisse partir, alcoolisé, en voiture, surement "sans le savoir".

15-10-2020 17:06 
VincFR75

Citation
tsointsoin
Et le bar qui fille + de 2litres de bière à un mec et le laisse partir, alcoolisé, en voiture, surement "sans le savoir".

Deux litres de bière c'est 4 pintes non ? Je t'en trouve par parquet de 100 des jeunes de 24 ans qui tapent plus de 4 pintes de bière en soirée.

Forte heureusement la très grande majorité ne prend pas le volant après.

15-10-2020 17:18 
Gouniaf

Il sortira de prison vers ses 30 ans (avec la remise de peine, tout ça...) et pourra recommencer tranquillement.
Donc oui, comme le dit Big Fish cette peine est trop légère et n'empêche en rien la récidive.
Par contre la famille restera bousillée dans 7 ans et bien au delà.

16-10-2020 10:12 
tom4

Citation
big fish
trop mou ces juges, prison a vie, sans possibilité de sortie anticipée, pour tous ces pourritures qui détruisent des familles entières ! cette vermine sortira un jour, avant la fin des 7 ans, les victimes ne reviendront jamais.

alors ne lit pas ça :(

[www.ouest-france.fr]


tom4

16-10-2020 10:38 
Chorus

Si tu trouves les juges "trop mous", fais l'école de la magistrature et montre nous comme tu es fort toi. C'est tellement facile d'expliquer que les autres sont des nuls bien assis dans son canapé.
Parce que si, comme tu le demandes, on appliquait la loi sévèrement à tous ceux qui (en 2 roues) roulent de l'autre côté de la ligne blanche, dépassent à droite, roulent sans gants, ne respectent les limitations de vitesses que le jour du permis (et s'en vantent), ou percutent des piétons suite à un weeling ou des vitesses débiles en ville, y'a longtemps que tu roulerais en vélo, tout comme 99% de la population des motards.
Donc avant de demander aux autres d'être rigoureux et respectueux des lois, essaye de l'être toi-même.

16-10-2020 10:41 
D3n1s57

"Celui-ci s'est défendu en expliquant qu'une erreur administrative lui avait laissé penser que son permis était toujours valable."
Retrait de permis c'est retrait physique du permis oui ou non? Où est l'erreur administrative? Il est con ou quoi le mec? Dans tout les cas il recommencera ... Et ce jour j'aimerai bien me l'avoir à côté moi sur la route sourire

16-10-2020 10:54 
tom4

Citation
Chorus
Si tu trouves les juges "trop mous", fais l'école de la magistrature et montre nous comme tu es fort toi. C'est tellement facile d'expliquer que les autres sont des nuls bien assis dans son canapé.
Parce que si, comme tu le demandes, on appliquait la loi sévèrement à tous ceux qui (en 2 roues) roulent de l'autre côté de la ligne blanche, dépassent à droite, roulent sans gants, ne respectent les limitations de vitesses que le jour du permis (et s'en vantent), ou percutent des piétons suite à un weeling ou des vitesses débiles en ville, y'a longtemps que tu roulerais en vélo, tout comme 99% de la population des motards.
Donc avant de demander aux autres d'être rigoureux et respectueux des lois, essaye de l'être toi-même.

voila
on ne fait pas les lois, on n'est pas juge, il peut y avoir des éléments qui nous échappent.
des fois, c'est rageant.
mais on n'y peut pas grand chose

tom4

16-10-2020 11:12 
TiMilo

Certes, les Lois sont "crées" par "nos" élus.
Mais lorsqu'on voit comment les magistrats se sont opposés aux peines plancher...
Et surtout lorsqu'on repense aux murs des cons...
On peut tout de même se poser des questions sur leur façon de travailler.
Mais ne les mettons pas tous dans le même panier.

16-10-2020 12:52 
fift

TiMilo, je te renvoie à la réponse de Clew plus haut :
L'expérimentation sous Sarkozy des jurés populaires en correctionnelle a montré que les jurés étaient nettement moins sévère (donc plus mous) que les juges pour les peines lourdes (dépassant les 2 ans).


A noter que les fameuses "peines plancher" sont juste à la limite de l'inconstitutionnalité, puisque cela s'oppose à l'individualisation de la peine...

16-10-2020 14:41 
CLEW

Le rapport d'audit sur les jury populaire est ici

Les peines plancher pouvaient ne pas être prononcées dès lors que le juge motivait sa décision. Au final cela a donné un surcroit de travail aux tribunaux qui n'en n'avaient pas vraiment besoin...

Sur le mur des cons ne manquaient que ceux qui l'avait créé...

Les juges sont trop mous alors, pour les rendre plus durs, la loi a supprimé la révocation automatique du sursis. Le juge doit prononcer la révocation du sursis simple (en tout ou partie) article 132-36 du code pénal. Avant c'était la non révocation qui devait être motivée.

16-10-2020 16:11 
toufiou

J'ai suivie cette histoire, habitant proche du lieu de l'accident pour ne pas dire "meurtre". Quand on prend un véhicule alors que l'on n'a plus de permis de conduire pour raisons de stupéfiants et que l'on est sous l'emprise de l'alcool et des stupéfiants pour au final tuer 2 personnes. Je ne pense pas qu'il soit normal que d'être jugé pour homicide involontaire même avec les faits aggravants de récidives ou soit dit en passant le maxi est de 10 ans de prisons. Ces cas précis méritent les assises pour homicide volontaire sans préméditation.

16-10-2020 16:53 
D3n1s57

On aurait pu tout simplement faire un cumul de peine comme aux States, la totale quoi, sans permis, double homicide volontaire, emprise de stup., emprise d'alcool, double récidive et en plus pervers pour revenir voir le lieu du crime, disons une bonne lobotomie et hop dans la cage aux folles pour perpet sourire

16-10-2020 16:58 
1364

Je crois surtout que c'est un très grand malheur, pour ces personnes tuées lors de l'accident, et, pour leur famille. Mais aussi pour ce jeune de 34 ans qui a mis sa propre vie en l'air. Il est certain qu'il ne sera plus jamais en paix intérieurement, en ressassant les événements qui auront provoqué sa chute.
Mais les premieres victimes restent bien ce motard et sa fille.
La vie, autant que celle en société, n'a pas toujours de bons côtés !
Pour pouvoir juger, il faut connaître le contexte, et, toutes les implications qui ont menés à ce drame.
Le chômage ou la perte d'emploi, peut aussi modifier la perception qu'ont certaines personnes de leur environnement immédiat, et, de ce qui les tient en vie. Ne dit-on pas qu'il faut gagner sa vie ?
Je crois que celles-ci sont irrémédiablement perdues, et/ou, impossible à reconstruire.
On ne peut pas non plus tenir compte de tous les malheurs du monde qui nous entoure, pour notre bien personnel même !
C'est peut-être finalement là, la seule véritable condition à notre survie ! Ne pas être insensible, certes ! Mais avoir le droit salvateur à l'oubli.

16-10-2020 18:09 
eric 12 bandit

Parce que vous pensez sincèrement que mettre ce genre d'individu en cage à perpétuité changerait quelque chose...
Cela ne fera pas revenir les malheureuses victimes.

7 ans avec une réquisition de 8 par le procureur, je ne trouve pas que les juges aient été trop mous.


S'il a un soupçon d'humanité, il va falloir vivre avec ça sur la conscience toute sa vie. Et là, pour le coup, il est vraiment condamné à perpet.


VVVV

16-10-2020 18:11 
ludo51

Pas grave , il boira pour l'oublier , sa conscience ....

16-10-2020 22:03 
fift

Ah, tu le connais personnellement ?

17-10-2020 18:36 
Picabia

Il était con avant la prison et le sera encore à la sortie. Toutes les circonstances atténuantes ne sont pas une raison pour être inconscient de ses actes. On alors on est pas mature à 24 ans.
Peu d'individus changent du tout au tout.
Il faut simplement lui interdire de repasser tout permis de conduire ou d'acheter tout véhicule en son nom propre.
Ce n'est pas la panacée mais ce serait déjà une étape

18-10-2020 14:50 
CoolRider

Je suis un peu...... déconcerté par certains commentaires. La prison est une punition et doit le rester. Si elle permet l’amendement des individus, tant mieux mais ce doit pas être sa raison principale d’exister.

18-10-2020 19:28 
CLEW

J'adore lire les grandes théories sur la nature humaine, sur les sanctions qu'il faut créer, sur... Reste que cela manque un peu de réflexion, de maturité. Réagir dans l'instant est devenue le mode de fonctionnement de notre monde accroc à internet et l'immédiateté mais sans aucune réflexion de fond. C'est devenu un mode de fonctionnement tellement habituel que même nos politiciens pratiquent ainsi et on voit surgir des textes ineptes pris dans le seul but de satisfaire qui un groupe de pression qui son ego.
Il vaut mieux penser comme Descartes "Je ne me fie quasi jamais aux premières pensées qui ne viennent" qu'agir trop vite...

19-10-2020 11:06 
Picabia

Descartes ?? Il joue dans quelle équipe?

20-10-2020 00:36 
waboo

7 c'est pas beaucoup.

7 ans emprisonné... ça l'est bien d'avantage je pense. Le système carcéral mériterait aussi d'être entièrement repensé.

Je deviens plus mesuré avec les sanctions dans ce genre de situations car on n'a pas tous les éléments.

En revanche, je sais que, dans l'absolu, la justice francaise ne fait pas justice. Elle rend un décision qui ménage, bien trop souvent, les deux parties au lieu de donner pleinement sa force aux victimes. Et ces dernières en sont toujours de leur poche, nonobstant l'article 700. Vécu.




Ce qui rend mon post paradoxal.

20-10-2020 09:08 
CLEW

Waboo, la sanction pénale n'a pas pour but de réparer le tort causé aux victimes. Le procureur qui la réclame le fait au nom de la société. La réparation du préjudice des victimes se fait pas l'indemnisation de celles-ci. Il existe cependant un peine de sanction-réparation et la peine pénale peut être assorties d'obligations de réparation.

La justice ne fait pas justice, elle rend la justice ce qui est un peu différent. Elle ne ménage pas les parties, elle prononce une peine à l'encontre de l'auteur en fonction de l'infraction (ou des) commise et de la personnalité de l'auteur. Elle prononce une condamnation sur intérêts civils dans le but de réparer le préjudice subi par les victimes. Bien sûr cette réparation est encadrée par des demandes faites par les victimes et, le cas échéant, étayée par des justificatifs.

L'article 700 c'est de la procédure civile pas pénale. Si tu trouves que tu n'as pas eu assez au titre de l'article 700 tu peux toujours, une autre fois, dire à ton avocat que ses honoraires ne sauraient excéder la condamnation au titre de l'article 700

20-10-2020 10:25 
TiMilo

Ca c'est de la technique juridique.

Moi victime je m'en tape de ce que l'auteur du vol de ma bagnole pas assurée pour le vol va prendre au nom de la société.
Bagnole qui est détruite.

Moi ce qui m'intéresse c'est de savoir comment mon préjudice va être réglé ?
Comment je vais pouvoir récupérer une bagnole à petit prix ?
Et que va faire la justice pour m'aider dans ce cas là ?
Comment l'auteur va être forcé à m'indemniser ?

Car la victime que je suis n'a rien demandé.
Nous les victimes nous ne devrions pas avoir à lever le petit doigt pour être indemnisées.
Mais au contraire c'est l'auteur du préjudice qui ne lève pas un petit doigt.
Moi, je dois raquer un avocat, un huissier.
Un véritable parcours de combattant pour obtenir réparation.

Tout ça pour un résultat quasi nul.

CLEW, je précise qu'il n'y a évidemment strictement rien contre toi dans mes propos.

20-10-2020 13:45 
CLEW

Citation
TiMilo
Ca c'est de la technique juridique.
CLEW, je précise qu'il n'y a évidemment strictement rien contre toi dans mes propos.

Bin oui, la technique peut aussi être juridique et je ne sens en rien visé.

S'agissant des victimes, il y a effectivement beaucoup à faire pour les prendre un peu mieux en charge. Si je résume, un mis en cause se voit notifier ses droits notamment celui d'avoir un avocat. Une victime reçoit un avis à victime avec une notice explicative et point barre. Quant au recouvrement des sommes dues c'est le parcours du combattant dès lors que le condamné sur intérêts civils est une personne de droit privé.
C'est d'ailleurs pour cela que l'assurance des véhicules automobiles a été rendue obligatoire. Les assureurs interviennent en lieu et place de leurs assurés (dans les limites légales et/ou contractuelles) étant précisé qu'en cas d'accident responsable sous alcool ou stupéfiants ne permet pas à l'assurance de se dégager de son obligation d'indemnisation à l'égard des victimes quand bien même la victime serait passager du véhicule (article L211-6 du code des assurances).

20-10-2020 14:21 
Pat800R

C'est quand même pas cher payé...

Si ça arrivait à un de mes proches, j'attendrais la sortie du gars depuis le toit d'en face avec une bonne 300 Winchester, ça marche super pour le sanglier alors pour un tocard... Du coup, le préjudice n'est pas réparé mais le danger est définitivement écarté pour les autres.
Et hop !

20-10-2020 17:47 
CLEW

Citation
Pat800R
C'est quand même pas cher payé...

Si ça arrivait à un de mes proches, j'attendrais la sortie du gars depuis le toit d'en face avec une bonne 300 Winchester, ça marche super pour le sanglier alors pour un tocard... Du coup, le préjudice n'est pas réparé mais le danger est définitivement écarté pour les autres.
Et hop !

Et après c'est toi qui termine derrière les barreaux... aussi pour 7 ans ce qui ne serait pas cher payé aux yeux de la famille de la personne que tu as abattue... qui va aussi chercher à se venger et on repart pour un tour. Ca peut durer longtemps enfin jusqu'à ce qu'il n'en reste plus aucun d'un côté (t'as intérêt à avoir une grande famille dans ce cas)

21-10-2020 10:20 
eric 12 bandit

Là, il tomberait sous le chef d'inculpation d'assassinat puisque la préméditation serait retenue et il aurait droit aux assises...


VVVV

21-10-2020 10:57 
CLEW

Citation
eric 12 bandit
Là, il tomberait sous le chef d'inculpation d'assassinat puisque la préméditation serait retenue et il aurait droit aux assises...
VVVV

Tout à fait Eric. C'est la différence entre donner la mort volontairement ou involontairement. Et les peines prononcées sont toujours injustes aux yeux des victimes qui les considèrent insuffisantes.

21-10-2020 15:58 
kick47

Pareil que eric 12 bandit. L'alcool et la drogue font mauvais ménage avec le volant ou le guidon. Comment faire comprendre aux individus que l'irréparable ne se répare pas. Ce cas de figure n'est pas unique, loin s'en faut. Chaque jour 80 personnes meurent sur les routes d'Europe. Boire ou conduire, vous connaissez la suite ...

29-10-2020 16:31 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous