english

Rétrofit : une procédure simplifiée pour transformer son véhicule thermique en électrique

L'électrification des véhicules arrive en France

Le rétrofit en passe d'être autorisé dans l'Hexagone

L'électrification des véhicules arrive en FranceLe rétrofit désigne l'action de remplacer la motorisation de son véhicule par de nouveaux composants plus modernes, par exemple en faisant modifier un moteur thermique pour installer un moteur électrique. Déjà autorisée dans plusieurs pays européens, cette pratique va prochainement s'étendre à la France.

Un projet d'arrêté porté par l'association AIRe était en discussion à la Commission Européenne et aucun recours à son encontre n'a été adressé avant la date butoir du 13 février. Le ministère des Transports devrait donc prochainement officialiser le rétrofit électrique. Cette nouvelle réglementation va avant tout permettre de faciliter les transformations par les professionnels en France.

Le rétrofit nécessitant le changement du moteur, du réservoir pour les batteries et l'ajout d'une prise pour la recharge, une procédure d'homologation est en effet obligatoire.

La nouvelle réglementation permettra quant à elle de simplifier les démarches en permettant aux professionnels d'obtenir une certification pour un type de modèle transformé et non pas en faisant homologuer chaque véhicule individuellement. Voitures, camionnette et poids lourds sont concernés, tout comme les motos et les scooters.

Il reste un obstacle de taille, celui du prix. Selon les professionnels du secteur, il faut compter en moyenne 10.000 euros pour transformer une voiture thermique en électrique. Si les véhicules électriques neufs coûtent cher, leur tarif tend à baisser et devrait se rapprocher de ce seuil dans les années à venir. Par ailleurs, la filière du rétrofit est encore très limitée dans l'Hexagone et il faudra attendre que celle-ci développe et obtienne les homologations pour les différents modèles concernés.

D'ailleurs, il n'est pas certain que la pratique décolle réellement un jour. En Allemagne, en Italie ou encore au Royaume-Uni où le rétrofit est autorisé depuis plusieurs années, la pratique reste très marginale. La filière, actuellement composée de 15 membres, espère cependant transformer 65.000 véhicules dans les 5 ans pour un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros avec la création de 5.000 emplois.

"Electriser" 1% du parc automobile reviendrait à transformer 400.000 véhicules, générer plus de 5 milliards de chiffre d'affaires et créer ou maintenir 42.000 directs et indirects.

Plus d'infos sur l'électrification des véhicules

Commentaires

Picabia

J'ai vu des types transformer des oldtimer en électrique comme les méhari ou des 2 CV mais cela demeure marginal

17-02-2020 16:34 
Bee Loo

Autorisé en Allemagne, Italie, G-B depuis plusieurs années ! Chez nous, il faut 500 signatures, créer un groupe de travail, répondre aux assos, ...

17-02-2020 17:47 
lololamoto

Très bien qu’en France on se précipite pas pour faire n’importe quoi .

18-02-2020 10:24 
Bee Loo

Très juste ! Mais il y a des limites ...

18-02-2020 13:34 
kernel62

Et le retrofit pour moto ? Convertir une vieille cb500 qui bouffe de l'huile pour aller au taf pourquoi pas en fait.

21-02-2020 08:14 
fift

Citation
Bee Loo
Chez nous, il faut 500 signatures, créer un groupe de travail, répondre aux assos, ...

Et c'est encore pire en Allemagne … (si, si). Les Allemands ne font rien sans avoir consulté toutes les parties prenantes et s'assurer que tout est pris en compte. Ca prend un temps monstrueux (tellement monstrueux qu'ils ont du mal à réaliser de grands travaux : aéroport de Berlin, électrification du sud du pays, etc), mais une fois que c'est fait, ça marche très bien.

26-02-2020 22:50 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli