english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

MotoGP : un test qui profite à KTM

Pilotes d'essais, rookies et teams bénéficiant de concessions en essai à Sepang

Les pilotes titulaires sur le circuit de Malaisie dès vendredi

MotoGP : un test qui profite à KTM - Crédit photo : Lukas LeitnerDès vendredi prochain, les pilotes de MotoGP feront leur retour en piste pour le premier test officiel de l'année sur le circuit de Sepang. En attendant la reprise de tous les protagonistes, les rookies, les pilotes d'essai et les teams bénéficiant de concessions ont déjà pu prendre la piste durant trois jours en Malaisie.

Ici la douzaine de pilotes présents s'est avant tout focalisée sur le développement des machines, plus que sur la recherche des chronos. Mais ce premier retour sur la piste a été l'occasion de quelques enseignements.

D'abord, ce fut la première sortie de la nouvelle Aprilia RS-GP aux mains d'Aleix Espargaro, alors que le constructeur transalpin n'a pas encore présenté sa machine. L'Espagnol a d'ailleurs été le deuxième pilote le plus rapide sur les trois jours. De son côté, Lorenzo Savadori roulait avec le modèle 2019, lui qui remplace Andrea Iannone suspendu pour dopage.

Chez Yamaha, Jorge Lorenzo a fait son grand retour en cette troisième journée après avoir procédé à quelques réglages lundi. L'Espagnol devait avant tout reprendre ses marques sur la M1.

Le développement se poursuit plutôt bien chez KTM à en croire les résultats de la RC16. Alors que Dani Pedrosa a dominé les deux premières journées, c'est finalement Pol Espargaro qui s'est montré le plus rapide du test en l'absence du Catalan le 3e jour avec un chrono de 1'59.444. Oliveira est parvenu également à passer sous la barre des 2 minutes tout comme Michele Pirro, seul pilote Ducati en piste. Honda et Suzuki étaient également représentés par Stefan Bradl, Alex Marquez et Sylvain Guintoli.

Plus d'infos sur les tests MotoGP