english

Un trail routier 650 pour Benelli

Qianjiang dépose les dessins d'une nouvelle moto à V-Twin

Un modèle orienté route à l'étude du côté de la Chine

Un trail routier 650 pour BenelliLe trail est le segment qui progresse le plus sur le marché moto et ce n'est pas étonnant de voir les constructeurs concentrer leurs efforts sur ces machines, même Harley-Davidson s'est lancé dans la bataille du maxi-trail ! Mais les moyennes cylindrées aussi ont la côte ces dernières années.

Benelli, qui dispose déjà d'une TRK502 dont le succès lui a permis tenir tête à la reine BMW R1250GS en Italie, pourrait ainsi présenter une monture totalement nouvelle. Quianjiang, la maison mère chinoise de la marque italienne, a en effet déposé plusieurs dessins sur un trail de plus grande capacité, mais aussi davantage orienté "sport touring" que "adventure".

Au coeur de cette nouvelle moto on retrouve un bicylindre en V de 650 cm3 qui n'est aujourd'hui utilisé sur aucune moto Benelli ou QJ Motor. Ce moteur semble cependant partager son design général avec celui de la Suzuki V-Strom, qui a déjà servi "d'inspiration" au bloc Hyosung. On peut donc s'attendre à ce que la machine développe aux alentours des 70 chevaux, un peu à l'image de ce que proposent les Yamaha Tracer 7, Triumph Tiger Sport 660, Kawasaki Versys 650 ou encore la prochaine Moto Morini X-Cape. Dans le même registre, l'Aprilia Tuareg 660 se présentera un cran au-dessus en matière de performances et de tarification.

C'est d'ailleurs vers le design de ces modèles que s'oriente l'esthétique de la Benelli/QJ puisqu'elle adopte une face avant plate dépourvue de bec de canard. Le positionnement du garde-boue le long de la roue avant laisse ainsi clairement envisager une utilisation essentiellement routière.

Le design laisse présager un modèle à l'orientation très routière
Le design laisse présager un modèle à l'orientation très routière

La partie cycle repose quant à elle sur un treillis tubulaire assez typique de Benelli et les roues présentent un duo de 19 pouces à l'avant et 17 pouces à l'arrière avec des jantes à rayons. En regardant de plus près, on note aussi la présence de supports de valises intégrés à la boucle arrière.

Difficile de savoir si ce modèle est destiné à être badgé Benelli, QJ Motors ou les deux, alors que les marques utilisent généralement les mêmes moteurs et plateformes pour leurs productions respectives. Ce nouveau trail routier de 650 cm3 pose également la question de l'avenir de la gamme TRK alors que la version 800 est dans les cartons depuis au moins deux ans.

On devrait quoi qu'il en soit y voir un peu plus clair dans quelques semaines après la présentation du millésime 2022, même s'il ne faut pas s'attendre à voir cette 650 débarquer de sitôt.

Plus d'infos sur Benelli

Commentaires

Charlie_41

Visuellement, c'est juste un V-strom 650 XT sans le bec de canard.

13-10-2021 10:39 
Picabia

Des faux airs de Touareg, en fait pas une nouveauté la Yamaha Ténéré de 1990 adoptait un look similaire. Une néo rétro trail à la mode Benelli?

13-10-2021 10:56 
aximum

c'est bien vilain dans l'ensemble.

13-10-2021 14:28 
anguille37

Dans un pays à 1.4 milliard d'âmes je crois qu'ils s'en tapent complètement de nos regards de "long nez". La Chine est un vaste pays composé de provinces différentes et de reliefs variés pour vendre du rêve aux autochtones. Cette machine a du sens pour eux.
De la Mongolie intérieure au Tibet en passant par les provinces côtières du Nord ou du Sud et d'autres encore les voyages sont suffisamment dépaysants.
Les constructeurs locaux visent d'abord le marché intérieur et accessoirement les autres pays voisins.
Avant de se "frotter" aux grands constructeurs européens et japonais, les constructeurs chinois font sans vergogne des copies, des ersatz des plus belles réussites commerciales.
En s'associant avec des marques prestigieuses ils grignotent sans bruit nos marchés en introduisant des machines plus sophistiquées, reste à développer les réseaux pour commercialiser et pérenniser l'implantation dans nos contrées plus exigeantes. L'esthétique si elle nous heurte, doit être aux goûts des consommateurs locaux, un peu comme la bouffe que nos estomacs ou convenances ne supporteraient pas.
Dommage pour nous d'avoir vu en si peu de temps des pages d'histoires technologiques et mécaniques se tourner vers ce pays sans en avoir cerné les dangers. Maintenant il faut assumer.

13-10-2021 14:32 
Picabia

C'est bien entendu que sans le coup de stylo des Italiens ou des Autrichiens le résultat serait bien différent.
Sauf que les Chinois n'ont pas nos scrupules et notre précaution intellectuelle.
Les Japonais ont copié les Anglais et nous autres on s'empresse de leur faire fabriquer des moteurs, stratégie à court terme, comme si CF ou QJ Motors allaient se contenter d'être nos sous traitants

13-10-2021 14:53 
Tagada_et_LongPif

Sans compter que si on les fâche (par exemple avec Taiwan, mais il y a d'autres sujets comme les droits de l'homme), on n'est même plus capable de fabriquer ne serait-ce qu'un vélo. Retour à la marche (et pieds nus parce que côté godasses c'est encore eux et leurs esclaves sous-traitants à bas prix qui fabriquent)

La crise Covid a mis en évidence de gros problèmes, dont le transport maritime par conteneurs, mais j'ai l'impression qu'on n'a pas encore bien compris le fond du problème...

14-10-2021 22:31 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous