english

Trail Voge 650 DSX

Un gromono compatible A2 et tout équipé

Monocylindre de 651 cm3, 47 ch et 60 Nm, suspensions KYB, freins Nissin, pneus Pirelli, 170 kg...

ATrail Voge 650 DSXprès les 500 DS et 300 DS, le constructeur chinois Voge continue d'étendre sa gamme de trails par le haut avec l'arrivée imminente de la 650 DSX. Ce nouveau modèle, toujours compatible avec les permis A2, adopte cependant un positionnement et une mécanique bien différente.

Là où les 300 et 500 se présentent comme des motos purement routières, la 650 DSX se présente comme une machine plus polyvalente capable d'évoluer en tout terrain.

Surtout, c'est le moteur qui est bien différent, mais pas méconnu pour autant. En effet, on retrouve ici un bloc monocylindre de 651 cm3 dérivé de chez BMW. La raison est simple, Voge est la marque premium de Loncin, constructeur qui assure depuis plusieurs années la motorisation des trails bavarois de moyenne cylindrée. Niveau performances celui-ci délivre 47 chevaux et 60 Nm de couple et est donc compatible A2 sans bridage.

Pour accompagner son gromono, le constructeur chinois a équipé son trail d'une partie cycle bâtie autour d'un cadre tubulaire en acier. On retrouve également des suspensions KYB à large débattement conférant une importante garde au sol, des jantes aluminium à rayons chaussées de pneus mixtes Pirelli en 19 et 17 pouces ainsi que de freins Nissin. L'ensemble se montre ainsi relativement léger avec 170 kg annoncés par la marque.

Enfin, la DSX peut également se targuer d'être dotée d'un équipement complet puisque le modèle est doté d'un écran TFT, d'un indicateur de pression des pneus, d'une selle biplace à deux niveaux, d'un éclairage à LED mais aussi de sacoches latérales et d'un top case en aluminium ou encore de barres de protection et d'une béquille centrale.

LA 650 DSX sera disponible la troisième semaine de juin en France
LA 650 DSX sera disponible la troisième semaine de juin en France

Disponible en France à partir de la troisième semaine de juin, la Voge 650 DSX demandera 8.195 €.

Caractéristiques techniques Voge 650 DSX

  • Moteur : Monocylindre, 4T, refroidissement liquide, DACT, 4 soupapes, Euro5
  • Cylindrée : 651 cm3
  • Alésage x course : 78 x 61.2 mm
  • Puissance : 35 kW (47ch) à 8.500 tr/min
  • Couple : 60 Nm à 5.500 tr/min
  • Rapport volumétrique : 11.5:1
  • Alimentation : Injection électronique Bosch
  • Batterie : 12V/12Ah
  • Démarrage : Démarreur électrique
  • Boite de vitesse : 5 rapports
  • Transmission finale : par chaîne
  • Cadre : treillis tubulaire en acier
  • Suspension avant : fourche inversée KYB de 53 mm, débattement 179 mm
  • Suspension arrière : mono amortisseur KYB monté sur biellettes
  • Frein avant : Double disque de 298 mm, étriers Nissin 4 pistons, ABS
  • Frein arrière : Simple disque de 240 mm, étrier Nissin simple piston, ABS débrayable
  • Roues : jantes aluminium à rayons
  • Pneu avant : Pirelli 110/80-19
  • Pneu arrière : Pirelli 150/70-17
  • Poids : 170 kg à sec
  • Hauteur de selle : 850 mm
  • Longueur : 2.155 mm
  • Largeur : 850 mm
  • Hauteur : 1.390 mm
  • Empattement : 1.485 mm
  • Réservoir : 16 litres

Disponibilités / Prix

  • Coloris : rouge, noir, gris
  • Prix : 8.195 euros
  • Disponibilité : fin juin

Plus d'infos sur Voge

Commentaires

Lutrinae

Comme quoi homologuer un gros mono c'est encore possible !

Vivement la version supermotard ^-^

07-06-2021 08:40 
ludo51

Un (bon) remake de la 660 XTZ Ténéré , toute équipée et pour moins cher , je vote pour !
Et bravo aux chinois de remettre d'actualité ce type de motorisation ô combien sympathique .....

07-06-2021 09:09 
Picabia

8200 euros pour un 650, les chinois ont compris que l'on pouvait faire payer cher le motard européen

07-06-2021 12:26 
pyggy

Citation
Picabia
8200 euros pour un 650, les chinois ont compris que l'on pouvait faire payer cher le motard européen

C'est surtout que les ingés de shangai ou Pekin commencent a travailler presque au meme tarif que les occidentaux et que c'est les memes usines qui fabriquent pour tout le monde. Alors quand ils commencent a sortir des trucs au meme niveau que les autres... ben ca coute la meme chose

07-06-2021 13:37 
Picabia

Des ingénieurs payés au tarif des nôtres, hum hum et des petites mains à notre smic, on peut y croire.
Ils ont seulement compris notre niveau moyen d'acceptation des prix

07-06-2021 15:53 
pyggy

Citation
Picabia
Des ingénieurs payés au tarif des nôtres, hum hum et des petites mains à notre smic, on peut y croire.
Ils ont seulement compris notre niveau moyen d'acceptation des prix

Salaire moyen d'un ingenieur en informatique a Shangai: de 2000 a 3500¤ mensuel.
Les petites mains sont les memes qui usinent et montent des Voges, des CF ou des BM.

Donc a qualité egale, le gap sur le prix de revient se reduit de plus en plus.

Ce n'est evidemment comparable que pour ceux qui produisent la-bas. Il va de soit qu'une production Guzzi, par exemple, coute un bras en plus.

07-06-2021 16:10 
fift

Citation
pyggy
Il va de soit qu'une production Guzzi, par exemple, coute un bras en plus.

Pas dit, car Guzzi étant une toute petite structure, ses frais fixes sont sensiblement plus faibles que pour un BMW ou un Honda par exemple.

07-06-2021 16:15 
coxecab

A ce prix pour du chinois.. ça devient compétitif pour les marques japonaises..voir les vrais italiennes..
En tout cas j achèterai jamais de chinoises copies ou pas et ni de BMW chinoises ..
Et surveillerait vraiment l origine des pieces de mes motos ..
Autant chez triumph ça me gêne moins car le pays d assemblage n a pas les mêmes tentatives d escroquerie industrielle et semble plutôt rester a sa place.
Voir même Royal Enfield qui ne copie finalement personne et produit en partenariat équitable avec certaines entreprises européennes ..

Mais les chinois.. non merci

07-06-2021 17:36 
olivierzx

Un gros mono 650 dérivé d'un moteur BM ???
C'est pas plutôt un dérivé du rotax ?

Sinon je suis d'accord, c'est plus un prix chinois.

07-06-2021 18:33 
fift

Olivier> Oui, très certainement, à moins que BMW n'ait lui-même été dérivé du Rotax.

07-06-2021 19:00 
anguille37

Avant de dénigrer et cracher dans la soupe j'aimerais voir les constructeurs chinois engager des machines dans les grands évènements internationaux, un Enduropale, un Dakar et d'autres pour juger des qualités des machines chinoises. Flatteuse, aguicheuse pour des aventures dans l'immense Chine, enfin là où l'APL autorise d'être présent, elle est peut être plus tournée vers le marché intérieur. N'oublions pas l'immense marché Indien et les pays d'Asie du Sud.

07-06-2021 19:24 
Sylv_ain

D'un côté je suis content de revoir des gromono et de l'autre je suis surpris du prix si élevé.

C'est le prix que je paierai pour du Honda pas du Voge.

07-06-2021 19:45 
AS

SWM Superdual T 650

07-06-2021 22:43 
Ducatevo

Les Chinois ont vraiment tout compris de la naïveté de l'Occident.... Ils arrivent aujourd'hui à utiliser des moteurs ponctionnés chez les autres, des designs copies sur les autres, pour vendre tout ça (presque) aux prix des autres, pour un coût de fabrication bien plus bas !!!! Et nous, on applaudit..... Confondant de naïveté...
J'ai lu que des ingénieurs chinois touchaient environ 2500¤ par mois ?? A vérifier !!! Mais ce qui est sûr, c'est que les ouvriers qui assemblent les motos n'ont pas les mêmes salaires que l'ouvrier français !!!! A l'arrivée, le coût de la moto est bien inférieur à une production italienne par exemple...
On est en train de scier la branche sur laquelle on est assis....
Ce sera sans moi. Jamais je n'achèterai de moto chinoise... Par principe et par respect pour les vrais constructeurs de moto. Ce sont eux qui nous font rêver...

08-06-2021 09:24 
fift

Les motos chinoises sont vendues bon marché : "booouhhh, les vilains, ils veulent casser le marché, ils trichent, etc".

Les motos chinoises sont vendues légèrement moins chères que leur équivalent japonais : "booouuuh, les vilains, ils se font des marges inacceptables"


08-06-2021 11:36 
Ducatevo

C'est ironique ??
Dépêche toi d'en acheter une avant que les prix montent, c'est une super affaire. Tu pourras être fier d'avoir acheté chinois et répéter à l'envie qu'elle t'a coûté 2000 roros de moins qu'une japonaise et 4000 de moins qu'une européenne... Wahou, vous m'en mettrez 2 !!! 🥴

08-06-2021 12:50 
fift

Bien entendu que c'est ironique !
Quand une bécane chinoise pas cher apparaît, ça gueule à la concurrence déloyale.
Quand une bécane chinoise à prix "habituel" apparaît, ça gueule parce qu'on se fait arnaquer. Y a un moment, faut rester logique quand même...
(ça n'est pas pour toi, juste un ressenti face à un certain nombre de commentaires)

PS : avant de faire ce genre de remarque, vérifie quand même un peu sur quoi les gens roulent, hein pipeau.

08-06-2021 13:02 
dante

Citation
fift
Bien entendu que c'est ironique !
Quand une bécane chinoise pas cher apparaît, ça gueule à la concurrence déloyale.
Quand une bécane chinoise à prix "habituel" apparaît, ça gueule parce qu'on se fait arnaquer. Y a un moment, faut rester logique quand même...
(ça n'est pas pour toi, juste un ressenti face à un certain nombre de commentaires)

PS : avant de faire ce genre de remarque, vérifie quand même un peu sur quoi les gens roulent, hein pipeau.

Je ne vois pas d'illogisme particulier, ce sont deux conséquences possibles d'une même situation de départ: une marque fabriquant sous "salaires asiatiques" a une situation de concurrence déloyale à la base par rapport à une marque fabriquant sous "salaires européens".

(encore que faudrait voir avec certains pays de l'Est mais bon bref).

La traduction de cette concurrence déloyale peut être "s'en mettre plein les fouilles" / "capter plus de part de marché", mais ça ne change pas le postulat de départ.

08-06-2021 13:53 
fift

Et donc ? Il faudrait leur interdire de produire des motos tant que les salaires ne sont pas à la hauteur qu'on souhaite ?

Donc, par la même, interdire à nos propres entreprises européennes de produire dans lesdits pays, soyons logiques jusqu'au bout.


C'est vrai, après tout, qui sont-ils pour oser produire ce genre de bien ?

08-06-2021 14:00 
nicoxj900

A quand un 800DR moderne ?

08-06-2021 17:08 
Picabia

J'ai résolu cet épineux problème, je me refuse d'acheter chinois mais on m'y force d'une manière détournée.
Merci la de localisation a outrance.
Paris a été construit par des maçons creusois, ces mêmes bourgeois ont employés des bonnes bretonnes et normandes mal éduquées et sous payées.
Pourquoi payer plus cher.
L'histoire continue avec les chinois jusqu'àu moment où notre boîte française delocalise à son tour.
Comment en vouloir aux chinois qui achètent du Chanel en vacances à Paris.
Bon chômage car avec lui tu n'auras plus le choix que d'acheter chinois.
La boucle est bouclée

08-06-2021 20:51 
Master of Shtroumph

Vive l'hypocrisie, vous croyez que du côté des européens ou japonais l'herbe est plus verte ?

Tout est produit en Asie, seul la recherche et développement est réalisé dans le pays d'origine.

Par conséquent les marges et condition de travail sont identiques que vos saintes marques européennes ou japonaises.

Ah oui j'oubliais, c'est vrai que l'occident n'a rien à voir avec la pollution, ni d'ailleurs dans l'avènement du système capitaliste, Grand responsable de la plupart des maux du 21eme siècle.

J'ai bien rie.

08-06-2021 20:57 
Peterpan

Correcteur d orthographe :

" J ai bien riz !"

..jaune .. au curry si tu préfères ou pas !

08-06-2021 23:10 
dante

Citation
fift
Et donc ? Il faudrait leur interdire de produire des motos tant que les salaires ne sont pas à la hauteur qu'on souhaite ?

Donc, par la même, interdire à nos propres entreprises européennes de produire dans lesdits pays, soyons logiques jusqu'au bout.


C'est vrai, après tout, qui sont-ils pour oser produire ce genre de bien ?

Non il faudrait utiliser un moyen de régulation éprouvé, la taxation, basée sur les différentiels de coût de production, basée sur le lieu de production réel et pas sur la "nationalité" de la marque.

On aurait ainsi pu éviter de détruire l'intégralité de l'industrie européenne en délocalisant toujours plus loin.

Le tout associé à une régulation du dumping fiscal au sein de l'europe.

Et arrêter avec le "c'est le prix à payer pour avoir des objets manufacturés à bon prix"; c'est uniquement le facteur "rendement tjs plus important" recherché des investissements qui joue, facteur qui fait qu'une marge désormais n'est plus un pourcentage mais un multiple.

09-06-2021 11:05 
Charlie_41

Pour rappel, c'est une réactualisation de la BMW G 650
Cette dernière était déjà à plus de 8000 ¤ à l'époque.

Sinon, +1 avec Dante.

09-06-2021 13:51 
inextenza

Citation
Picabia
J'ai résolu cet épineux problème, je me refuse d'acheter chinois mais on m'y force d'une manière détournée.
Merci la de localisation a outrance.

Elle roule toujours bien ta Voxan? sourire

09-06-2021 13:55 
inextenza

Citation
Master of Shtroumph
Tout est produit en Asie, seul la recherche et développement est réalisé dans le pays d'origine.

Je serais curieux de savoir où sont les fonderies et les moulages plastique des motos européennes (en dehors des oranges indiennes et rosebeef taiwanaises).
Je ne pense pas que ce que tu dis soit vrai en fait.

09-06-2021 14:00 
fift

Inextenza> Ducati a également une usine en Thailande si je ne m'abuse. A voir s'ils n'y font que de la fabrication de petites pièces ou bien s'ils y font l'assemblage final également (et pour quels modèles). Auquel cas il semblerait logique que les pièces plastiques moulées ou injectées soient réalisées sur place. Pour les fonderies, j'avoue que ça doit être un peu plus compliqué.

Dante et Charlie> C'est un peu plus compliqué que cela. Mettre des barrières à l'entrée en fonction des niveaux salariaux, c'est favoriser énormément les pays à forte automatisation (donc les pays les plus industrialiser) et défavoriser fortement les pays à faible coût de main d'oeuvre mais faible automatisation.
Il ne faut pas oublier que si en Europe le coût salarial est plus élevé, la productivité (valeur créée par une usine divisée par son nombre d'employés, pour la faire courte) est également sans commune mesure avec la Chine par exemple.

09-06-2021 14:22 
Charlie_41

@ fift : c'est pourtant un des moyens d'inciter à la production sur place, utilisé entre autre par... l'Inde et la Chine il me semble.

09-06-2021 14:35 
fift

Tu peux préciser Charlie ? Je n'arrive pas à saisir ta pensée.

09-06-2021 15:21 
Meuldor

Une F650GS actualisée.La mienne est de 2004 et fonctionne comme une horloge. Quand elle a été badgée BMW,avec son mono Rotax, elle a été snobée car elle était un peu cheap, mais ça reste une très bonne machine. La Voge s'appuie sur une base à la mode il y a vingt ans avec un peu d'electronique et bien équipée. Après quand on voit l'envolée des prix et qu'il y a toujours des acheteurs, pourquoi les constructeurs s'arrêteraient ? Il reste le marché de l'occasion où on trouve encore des F650GS fiables qui ont fait leurs preuves à 3000¤ et sans panne electronique à prévoir.

09-06-2021 16:18 
Charlie_41

Fift, je parle des taxes d'importation sur les produits manufacturés. Je ne sais pas pour la Chine, mais pour l'Inde c'était rédhibitoire, il fallait que la moitié de la valeur du bien soit issue de travail local.
La société où je travaillais avait donc monté une filiale sur place, qui assurait sur place une grande part des fabrications d'après nos plans.

09-06-2021 20:10 
Ducatevo

Oui, des pays comme l'Inde ou la Chine savent très bien tirer la couverture a eux. Si tu ne signes pas de join venture, si tu ne fais pas travailler la main d'oeuvre locale, si, si, si... et bien tu peux rentrer chez toi !!! Si tu veux exporter un produit, tu paies une taxe.... Sommes nous si idiots que ça pour, de notre côté, laisser rentrer des produits chinois sans aucune taxation ??
Car enfin, le problème est bien là, l'écart de prix entre de la chinoiserie et les produits européens. Regardez Harley, à cause de la guéguerre que se livrent l'Europe et les US pour des questions d'importations de bouts de métal (je passe sur les détails), les motos HD vont être taxées à 56% en arrivant en Europe !!!! Donc, il ne s'en vendre plus !!! Pourquoi ne peut on faire pareil avec la Chine ? On a pas les corones ou quoi !!!

13-06-2021 00:07 
MountaintripleR

Bécane plûtôtjolie et très intéressante par ses caractéristiques techniques qui sont celles que je recherche pour rouler dans ma région, les Pyrénées-Orientales, ou les lignes droites font souvent moins de 50 mètres sur des routes qui peuvent-être limites question revêtement quelques points quand même, en Espagne elle est à 7000¤ avec roues à rayons ou monobloc ainsi qu'en Belgique et les "boîtes" sont en option je pense qu'il serait bien de la proposer aussi sans ces coffres chez nous parce qu'il existe des motocyclistes qui ne roulent pas avec ça et je trouve un peu limite de nous obliger à les revendre ou que sais-je? et le choix des roues et très bien pour les + routier ou les + chemin. Donc j'attend pour l'essai et j'acheterai peut-être à un prix recosidéré.
Autre chose, je pense que tous les sinophobes d'astreinte devraient s'intéresser à d'autres pays, ils en existent suffisamment pour les occuper, avec un choix varié de régimes, de climats etc et à la place tout simplement parler moto et pas forcément tous les jours parce qu’a force ils imposent leur thème toujours le même, et sur le même ton, péremptoire, en monopolisant l’espace comme dans un pays autoritaire qu’ils affectionnent particulièrement, Ils confondent peut-être avec meeting ? Allez salute, portez vous bien.

21-06-2021 13:10 
fift

Citation
Charlie_41
Fift, je parle des taxes d'importation sur les produits manufacturés. Je ne sais pas pour la Chine, mais pour l'Inde c'était rédhibitoire, il fallait que la moitié de la valeur du bien soit issue de travail local.
La société où je travaillais avait donc monté une filiale sur place, qui assurait sur place une grande part des fabrications d'après nos plans.

C'est (ou c'était, du moins) un peu différent - je me suis justement occupé de l'importation de machines européennes en Inde pendant qu'on refaisait une usine là-bas.
Il fallait prouver que ce qu'on importait ne pouvait pas être fabriqué sur place (par manque de compétence essentiellement, ou bien de disponibilité de matières premières par exemple). Si c'était le cas, alors l'importation pouvait avoir lieu. Sinon, il fallait effectivement faire produire sur place.
L'objectif dans ce cas n'est pas d'empêcher les importations, mais plutôt de faire monter en compétence les entreprises locales.


Ducatevo> C'est très bien de poser la question (pourquoi on ne fait pas la même chose avec la Chine que ce qu'on a fait avec les US). Ce serait encore mieux d'y répondre ou de tenter de le faire, avec autre chose qu'une réponse facile et arrangeante.

21-06-2021 13:28 
Charlie_41

@ Fift : pour l'Inde, oui l'objectif d'avoir un maximum de fabrication/sous-traitance locale était affiché.

Il faut rappeler que Chine, Inde, Brésil, Thaïlande, etc.. sont considérés par l'Organisation Mondiale du Commerce comme pays en voie de développement, et n'ont donc pas les mêmes contraintes, entre autre au niveau des taxes.

21-06-2021 14:26 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoGP