english

KTM RC16

Un V4 de 1.000 cm3 délivrant plus de 250 chevaux pour 157 kg

Le constructeur autrichien entre dans la cour des grands

KTM RC16 2019 de Zarco - Crédit photo : Sebas RomeroAprès s'être brillamment imposé comme un constructeur performant en Red Bull Rookies Cup puis en Championnat du Monde Moto3, KTM annonçait en 2014 son intention d'intégrer le MotoGP.

Alors que les ingénieurs de Mattighofen travaillaient d'arrache-pied sur la conception du moteur 4 cylindres en V, la marque recrutait quelques anciens pilotes de MotoGP pour mener à bien le développement de sa RC16. Si plusieurs pilotes ont eu l'occasion de se mettre au guidon de la moto, la mise au point du prototype fut confiée à Alex Hoffmann et Mika Kallio.

A l'été 2016, le constructeur autrichien profitait de l'épreuve du Red Bull Ring pour offrir à ses sportives un tour de piste devant le public. La RC16 fut également alignée sur la grille de départ du Grand Prix de Valence, mais Kallio ne put faire qu'une dizaine de tours avant de rentrer aux stands.

KTM décide alors de recruter Bradley Smith et Pol Espargaro, tous deux issus de l'écurie Tech3, pour lancer la RC16 dans le grand bain. Malgré sa puissance de plus de 250 chevaux, la moto apparait en retrait par rapport à ses concurrentes lors des tests de pré-saison. L'année 2017 devrait permettre à la marque d'affuter son avion de chasse pour venir lutter pour les podiums le plus rapidement possible. Les débuts sont compliqués et la concurrence rude dans la catégorie reine. Il faudra attendre la dernière manche de la saison 2018 pour que le constructeur autrichien vienne signer son premier podium grâce à Espargaro.

La marque Mattighoffen renforce alors sa présence dans la catégorie reine en recrutant Johann Zarco à la place de Bradley Smith et en faisant du team Tech3 son junior team dès 2019. L'expérience avec le pilote tricolore tourne court, mais Pol Espargaro montre de belles choses au guidon de la RC16. La machine évolue grandement pour 2020, avec notamment l'adoption définitive d'un bras-oscillant en carbone au lieu de l'aluminium. L'aérodynamisme est lui aussi largement modifié. Les effectifs des équipes officielles sont également changés avec les arrivées des rookies Brad Binder et Iker Lecuona.

Photos de la KTM RC16

Quickshifter, traction control, anti wheelie... la RC16 fait le plein d'électronique
Quickshifter, traction control, anti wheelie... la RC16 fait le plein d'électronique
Le freinage est confié à Brembo
Le freinage est confié à Brembo
C'est Akrapovich qui s'occupe des deux silencieux
C'est Akrapovich qui s'occupe des deux silencieux

Teams et pilotes avec la KTM RC16

  • Red Bull KTM Factory Racing : Pol Espargaro et Brad Binder
  • KTM Tech3 Racing : Miguel Oliveira et Iker Lecuona

Caractéristiques techniques de la KTM RC16

  • Moteur : 4 cylindres en V, refroidissement liquide, rappel pneumatique des soupapes
  • Cylindrée : 1.000 cm3
  • ECU : Magnetti Marelli
  • Boîte de vitesse seamless
  • Puissance : supérieure à 265 chevaux
  • Régime maximal : 18.500 tours/minute
  • Cadre : treillis tubulaire en acier, bras oscillant en fibres de carbone
  • Suspension : fourche inversée et amortisseur WP
  • Freins : Brembo
  • Empattement : 1.400 mm
  • Hauteur de selle : 850 mm
  • Réservoir : 22 litres
  • Poids : 157 kg - selon la règlementation FIM

Evolutions de la KTM RC16

La RC16 repose sur un V4 de plus de 250 chevaux
La RC16 repose sur un V4 de plus de 250 chevaux
KTM RC16 2018
KTM RC16 2018
KTM RC16 2019
KTM RC16 2019
KTM RC16 de 2020
KTM RC16 de 2020

Plus d'infos sur la KTM MotoGP

Commentaires

wideview33

PFFFFFF
J'aimerais pas être à la place du disque de frein !

21-02-2017 12:58 
olivierzx

Pourtant niveau moteur ils l'ont directement développé avec l'ECU motoGP.
Contrairement aux autres qui ont dû l'adopter après.

21-02-2017 17:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Metzeler