english

Coût et prix de l'assurance moto

Combien coute l'assurance pour sa moto et quels sont les assureurs les moins chers ?

Plus de 5.000 euros pour assurer sa moto 650 A2 en tous risques ! Pourquoi ?

Vous cherchez le meilleur tarif pour votre assurance moto ? Le coût de la prime d'assurance moto varie en fonction de multiples critères et vous pouvez obtenir les meilleurs prix d’assurance moto en comparant les offres de devis des assureurs. Mais comment le prix de l'assurance est-il calculé et que faire pour trouver l'assurance la moins chère ? Guide détaillé, explications et conseils.

Coût et prix des primes d'assurance moto
Coût et prix des primes d'assurance moto (c) photo : breakingpic

Pour rappel, l'assurance moto est obligatoire, que ce soit pour rouler sur route ou sur circuit, ou même si votre moto est immobilisée dans votre garage.

C'est quoi un assureur ?

Un assureur est une société ou un organisme qui couvre les risques de ses clients en échange du paiement d’une prime. Et sous le terme générique d'assureur, il y a en fait trois types de sociétés et organismes :

  • les sociétés d’assurance (Groupama, GMF, Axa…) régies par le Code des assurances,
  • les mutuelles (Macif, MAIF) régies par le Code de la mutualité,
  • les institutions de prévoyance (Ag2r, Malakoff…) régies par le Code de la Sécurité sociale.

Il y a 740 assureurs en France et tous ne font pas obligatoirement de l'assurance moto et scooter.

Et les courtiers alors ? Les courtiers en assurance (AMV, April Moto, FMA, Solly Azar...) et les agents généraux d’assurance ou encore les mandataires d'assurance font partie du monde de l'assurance mais ce sont avant tout des intermédiaires, entre les assureurs et les assurés.

Comment est calculé le prix de l'assurance moto

Le tarif d’une assurance moto est établi selon de nombreux critères. Ces critères incluent à la fois des calculs de probabilité et de statistiques (taux de sinistralité, niveau de risque) mais aussi des éléments imposés par la législation (article 2 de l’article A121-1 du Code des Assurances) sans oublier les éléments propres de l’assureur liés non seulement à ses objectifs mais aussi aux charges représentées par l’indemnisation des sinistres de ses assurés, sans oublier les taxes, contributions fiscales et autre participation au Fond de Garantie (FGAO).

Le coût d’une assurance est donc fonction des critères cités ci-dessus mais aussi de trois éléments principaux qui sont déterminants, depuis la moto, le niveau de garanties et le conducteur. Ceci explique les différences de plusieurs centaines d'euros entre deux primes d'assurance.

La moto : type, marque, modèle, cylindrée, millésime

Les motos sont classées en catégories, certaines catégories comportant plus de risques et ayant plus d'accidents, les primes d'assurances sont plus élevées. Et forcément, plus une moto est chère à l'achat, plus elle coutera cher à l'assureur en cas de chute, d'accident ou de vol. Les sportives sont ainsi les mal aimées des assureurs avec des couts plus importants.

Une cylindrée plus importante est liée à un prix de la moto en neuf plus important et coutera plus cher en réparations également. Le montant de la prime d'assurance est ainsi lié également à la cylindrée.

La marque, le modèle et son âge viennent enfin moduler le prix de l'assurance. Une moto neuve coute plus cher à assurer qu'une moto qui a dix ans et dont la cote a diminué.

Le niveau de garanties

Seule la responsabilité civile - également appelé le tiers - est obligatoire. Autrement dit, si vous causez un dommage à quelqu'un, vous serez couvert pour ces dommages et les coûts qui vont avec. Mais ni vous, ni votre moto se seront couverts.

Il existe ainsi plusieurs garanties complémentaires, tiers étendu, dommages-collision (accident avec un tiers identifié), vol/incendie, tous risques, qui vont couvrir plus de risques potentiels jusqu'à la chute que vous vous faites tout seul. Plus la couverture et les garanties sont importantes, plus le cout de l'assurance va augmenter.

Certaines assurances modulent la garantie en fonction de la saison, notamment si vous roulez pas ou peu l'hiver, afin de tenir compte de l'utilisation de votre deux-roues.

A noter qu'il y a à côté des garanties toujours un niveau de franchise, c'est à dire une somme qui reste à votre charge en cas de problème. Plus cette franchise est faible, plus le prix de l'assurance est important.

Et il y a ensuite les garanties optionnelles, comme l'assistance, ou l'équipement. L'assistance en cas de pépin mais aussi le fait de rapatrier la moto au garage habituel et non pas n'importe où. Et pour l'équipement (blouson, casque mais aussi top-case ou accessoires), la valeur qui est prise en compte et combien de temps. Certains assureurs assurent au prix du neuf pendant trois ans et d'autres appliquent une décote importante après un an, sans compter que chaque assureur n'inclut pas tous les équipements mais uniquement les obligatoires.

Vous, le conducteur : usage, expérience, lieu de stationnement...

Le prix de l'assurance varie enfin en fonction du conducteur (du pilote), de son âge, de son expérience (nombre d'années de permis), de sa zone géographique (ville voire quartier où il habite avec le lieu de stationnement), de l'usage de sa moto (loisir, professionnel, voire mix avec notamment le trajet domicile-travail) et du fait que la moto dorme dans un garage fermé ou dehors.

C'est ici qu'intervient aussi le coefficient de réduction/majoration (bonus/malus), lié au nombre d'années d'assurance avec telle ou telle moto et surtout à la sinistralité qui va avec. Un conducteur qui n'a eu aucun accident depuis 10 ans paiera moins cher qu'un jeune permis sans expérience qui n'a jamais été assuré (ou qu'un conducteur qui a eu un accident, même non responsable, au cours des deux dernières années). Certains assureurs reprennent votre bonus auto mais pas d'autres.

Enfin, il reste quelques caractéristiques comme la situation maritale (célibataire, marié...), voire le nombre d'enfants qui vont influer à la marge sur le montant de la prime.

Conseils : trouver l'assurance correspondant à votre usage

On recherche souvent l'assurance la moins chère. Mais c'est une erreur. Car à quoi sert une assurance pas chère, mais qui ne vous défendra pas en cas d'accident, ou qui ne vous remboursera pas facilement ou après de longs mois. Toutes les assurances ne fonctionnent pas de la même manière, avec le même service et le même niveau d'intervention. Et même lire toutes les clauses et les petites lignes, n'est pas suffisant.

La bonne utilisation et les garanties qui vont avec

Il faut avant tout trouver l'assurance avec un contrat qui correspond à votre utilisation et avec les bonnes garanties qui vont avec. Vous ne roulez que deux mois dans l'année pour des balades ou vous utilisez votre moto tous les jours pour vous rendre à votre travail ?

Il faut vraiment bien prendre en compte votre usage et le niveau des garanties (incluant ou non des assistances), sans oublier les franchises qui vont avec. Ceci vous donnera le niveau de protection offert par votre contrat d'assurance. Il faut en effet trouver une assurance moto pour votre usage, pas chère, mais offrant le meilleur niveau de protection possible pour le prix, y compris pour soi-même (la garantie du pilote n'est pas toujours incluse) ou votre équipement. On vous invite à lire les articles sur tous les points à prendre en compte à travers les articles dédiés aux garanties possibles, aux franchises et aux plafonds d'indemnisation (notamment en cas d'accident corporel).

Ne rien omettre

Et on vous déconseille absolument de mentir ou même d'omettre "par inadvertance" un seul point d'information demandé (usage, expérience, accident...). Un seul mensonge ou omission et l'assureur peut refuser de vous couvrir après coup, même si vous avez payé votre prime. Vous serez alors considéré comme sans assurance, avec le risque de payer toute votre vie pour les dommages causés par un accident.

Les comparateurs d'assurance peuvent vous aider à avoir une première idée du prix de votre assurance pour votre moto, en fonction de plusieurs niveaux de garanties. Ils facilitent la recherche car vous n'entrez qu'une fois toutes vos informations et vous avez ensuite plusieurs devis en même temps. Mais les comparateurs n'interrogent pas toutes les assurances du marché, mais uniquement des assureurs partenaires. Et on a également parfois des surprises en interrogeant un comparateur (qui est rémunéré) et le devis en ligne sur le site de l'assureur. Cela vaut donc la peine de faire plusieurs devis chez plusieurs assureurs reconnus sur le marché de l'assurance moto. N'hésitez pas non plus à créer un email spécifique pour vos interrogations de tarifs si vous ne voulez pas recevoir du spam et être appelé derrière.

Les exemples de prix

Le prix d'une assurance pour une moto peut aller de 100 euros par an au tiers (pour une 500 cm3) jusqu'à plus de 5.000 euros par an en tous risques !

Certaines assurances refusent même d'assurer certains profils dits "à risques" ou alors indiquent un tarif dissuasif. L'exemple typique est le jeune permis de 18 ans qui habite à Paris et a acheté une moto de cylindrée importante. Le simple fait de pouvoir être assuré va être compliqué. A contrario, un quadra sans accident depuis 10 ans qui habite en province et a une vieille 600 cm3 pourra payer moins de 100 euros par an pour sa moto.

A type de moto et profil de conducteur identiques, le montant de l'assurance peut aller du simple au double.

A titre d'exemple, j'ai utilisé un comparateur connu dernièrement qui a recherché parmi ses 78 assureurs partenaires, pour un tarif en responsabilité civile uniquement (au tiers, soit le minimum) pour un profil jeune permis de 20 ans habitant à Paris ayant son permis depuis deux mois et n'ayant jamais été assuré.

Pour une Kawasaki Z900 A2, un assureur a proposé un devis à 2.287 euros auxquels s'ajoutent des frais de dossiers ! Pour ce même profil, toujours au tiers, la prime d'assurance pour une Honda CB 650 R A2 est à 2.034 euros. Et si on passe en tous risques, pour cette Honda CB 650 R, la prime passe même à 5.069 euros !

A côté des jeunes permis, le motard a beaucoup vieilli en France et il y a donc de plus en plus de profils de motards avec beaucoup d'expérience et peu ou pas d'accident qui font que la moyenne des contrats et primes en France est heureusement éloignée de ces tarifs exorbitants.

A titre indicatif, voici les tarifs moyens constatés en France pour les 125 cm et les plus de 125 cm3, cette moyenne cachant de fortes disparités possibles naturellement d'un assureur à l'autre.

Tarifs 125 cm3 (moyenne France)

  • Formule Tiers simple (RC/DR) : 320 €
  • Formule Tiers + Vol + Incendie : 420 €
  • Formule Tous Risques : 520 €

Tarifs >125 cm3 (moyenne France)

  • Formule Tiers simple (RC/DR) : 340 €
  • Formule Tiers + Vol + Incendie : 550 €
  • Formule Tous Risques : 840 €

Exemples de tarifs

Formules

Prix moyen par an 125 cm3

Prix moyen par an > 125 cm3

Tiers

150 euros

210 euros

Intermédiaire

200 euros

300 euros

Tous risques

260 euros

400 euros

De façon globale, les assureurs évitent de communiquer sur ces prix moyens, ceux pouvant varier énormément tout simplement en fonction de leur portefeuille spécifique (répartition des profils d'assurés et des cylindrées). Ceci explique les écarts existant entre les premiers exemples de prix et le tableau ci-dessus, qui vont du simple au double et sont encore une fois des moyennes cachant de fortes disparités.

Les assureurs les moins chers du marché

Cela dépend, de votre profil. Certains assureurs sont bien placés en tarifs pour un type de véhicule ou de conducteur, mais a contrario sont mal placés pour d'autres. D'autres ont des formules intéressantes, non présentées via les comparateurs, mais sont mal placés pour une assurance au tiers. Il n'est donc pas possible de répondre à la question sur le nom de l'assureur le moins cher du marché. Il est par contre possible d'indiquer quels sont les assureurs/courtiers qui assurent le plus de motards.

On parle ici de la Macif, de la Mutuelle des Motards, AMV, April Moto, Axa Club 14, FMA pour les majeurs, sans oublier les assurances des constructeurs, ni certains plus modestes comme Solly Azar (liste non exhaustive). Mais comme un constructeur moto n'est jamais assureur, sous le nom d'une assurance " nom du constructeur" se trouve toujours un assureur connu. Ainsi derrière Indian assurance, Kawasaki assurance, KTM Assurance, Suzuki Assurance, Triumph Assurance et Yamaha Assurance, il s'agit en fait d'AMV. Derrière BMW, Honda, ou Harley Assurance, il s'agit en fait de FMA.

Et au-delà ces noms connus, il y a pourtant certains assureurs et mutuelles qui assurent plus de deux-roues au sens large (en incluant les cylindrées de type 50 cm3) avec par ordre d'importance décroissant Generali, Covéa, Allianz, Maif, Groupama, Crédit mutuel, Matmut, Aviva...

Plus d'infos sur le coût de l'assurance moto

Commentaires

inextenza

"Les comparateurs d'assurance peuvent vous aider à avoir une première idée du prix de votre assurance pour votre moto, en fonction de plusieurs niveaux de garanties. Ils facilitent la recherche car vous n'entrez qu'une fois toutes vos informations et vous avez ensuite plusieurs devis en même temps."

NON!!!

Au contraire!!!

Déjà, il faut le faire avec des coordonnées bison, sinon vous prenez des années de spam de toute sorte.

Ensuite, ces comparateurs sont ORIENTES. Ils sont là pour placer des sociétés inconnues, et pour le coup, pouvant poser de sacrés problèmes si on a besoin d'eux comme vous le décrivez.
Et les tarifs affichés n'ont rien à voir avec la réalité, gare aux surprises à la souscription!

Non, nous sommes seuls. Il faut faire des devis "manuellement". Et comparer effectivement le combo prime et franchise (il y a de mauvaises surprises, j'ai vu pas mal de "10% des travaux, avec un mini à 400-800¤" et parfois pas de plafond!)
Ca vaut le coup d'y passer quelques heures, les écarts de prix peuvent être importants, surtout dans un cas un peu compliqué comme le mien: une petite sportive qui vient de sortir (donc pas d'antécédance, donc, certaines assurances peuvent fonctionner au pire cas).

25-04-2022 10:30 
xjrlaser001

Tout à fait d'accord, les comparateurs de tarifs, même les plus connus, sont "sponsorisés" par des marques ou de grosses sociétés...
Pour moi la meilleure solution, c'est d'aller voir sur les sites de chaque assurance et de faire des devis en ligne, en s'efforçant de sélectionner les mêmes options même si c'est plus facile à dire qu'à faire, car les niveaux de garantie et les niveaux de remboursement diffèrent d'une société à l'autre.

Mon expérience personnelle, c'est d'avoir fait un comparatif "global" en regroupant toutes mes assurances chez le même assureur...
Pour cela, regroupez tous vos avis d'échéance, et prenez rendez vous chez un assureur donné qui vous semble plus performant et moins cher.

Chez l'assureur, dites bien que vous négociez pas une assurance mais 3, 4 ou plus car quand on compte bien, une assurance habitation + 1 assurance auto + 1 assurance moto + 1 assurance vie, ça fait à minima 4 assurances et tarifs à négocier...
Surveillez bien les prestations proposées, et sachez parfois faire des concessions sur certaines choses et restez intraitables sur d'autres points...

Par exemple, la corporelle conducteur doit prévoir une indemnité en cas d'invalidité totale de plus de 60 000 euros minimum (essayez d'adapter un logement pour un fauteuil roulant pour 10 ou 15000 euros)....

25-04-2022 14:08 
tom4

POur le 400 bandit , si je l'avais ramené à Nantes, mon assureur de la maison et de l'autre moto me proposait un tarif à 25¤ / an au 1/3 :)


tom4

25-04-2022 17:37 
Chris74

Les comparateurs sont quand même intéressants afin de se faire une idée globale de sa propre situation.
A condition d'en consulter plusieurs pour éliminer les effets "sponsoring" et de le faire avec des coordonnées bidon.

25-04-2022 18:10 
Tagada_et_LongPif

"Une moto neuve coute plus cher à assurer qu'une moto qui a dix ans et dont la cote a diminué."

Oui, mais ça c'est la théorie. Si on ne va pas titiller son assureur, voire mettre dans la balance les 2 ou 3 autres contrats qu'on a chez lui, il continuera à appliquer soigneusement le même tarif d'une année sur l'autre, quand bien même votre meule ne vaudrait plus rien.

Ne pas hésiter à renégocier tous les 2 ou 3 ans maximum.

Au sujet les comparateurs, je rejoins les avis précédents : comme ils sont gratuits, ils se payent sur vos données personnelles. Le mail jetable est fortement recommandé

25-04-2022 21:04 
l'haricot

Devant l'augmentation étonnante du tarif de mes assurance motos (4 tout de même), je suis allé faire un devis chez les deux ni blonds ni bruns : hé bé c'est beaucoup plus cher que chez l'oiseau vert.

Il y a quelque temps, j'ai demandé aux putois : mdr, je n'ai eu que du plus cher que l'oiseau vert, qui n'apparaissait même pas dans les choix proposés.

Du coup, pour contrebalancer les augmentation, j'ai passé la plus vieille en tiers/collec. Toujours 100 balles de gagnés.

26-04-2022 14:19 
gvrun666

Moi je ne me pose pas trop la question: je suis chez les gars de la FFMC par principe...(même si, à ce jour, le "C" ne sert plus à grand chose et que des fois j'ai envie d'aller voir ailleurs si l'herbe est meilleure !!!).

Les tarifs ne sont pas donnés mais comme j'ai pas mal de bécanes assurées chez eux (7 avec le 50 de ma fille et une bécane en "collection")je ne m'en sort pas (trop) mal du coup avec leur système dégressif en fonction du nombre.

Le seul assureur chez lequel je ne foutrais JAMAIS les roues c'est AXA/Club 14 le grand promoteur du contrôle technique moto (fumier va !)...

26-04-2022 17:11 
inextenza

L'haricot: tes métaphores sont difficiles à suivre...
Gvrun666: moi aussi, mais vu la percussion des tarifs, c'était du pur masochisme que de rester. Les devis de AMV, MACIF, April, et je ne me souviens plus de qui d'autres étaient environ 40% moins cher, sans parler des franchises (très élevées chez AMDM). AMDM était dans le groupe GMF, Groupama, Soliazar.
Et c'est valable pour les 2 motos, l'Aprilia neuve en TR et la Dom' en tiers loisirs.
Idem pour la 125 CBR de 2005 de ma compagne: une division par 2 en basculant de AMDM à MACIF.

27-04-2022 15:04 
Ville900

Si je peux me permettre d'ajouter un point, outre le prix de l'assurance (évident) et la franchise en garanties vol-incendie-dommages accidentels (évident aussi), il est ultra important de regarder dans les détails, et de bien comparer, les garanties corporelles du conducteur.

C'est cela qui coûte le plus cher tant à vous qu'à l'assureur en cas de gros sinistre. Et c'est cela qui est essentiel pour la qualité de vie du conducteur après sinistre. Bien sûr c'est plus rare statistiquement, et heureusement !!!..., donc on regarde souvent ce que l'on connaît, à savoir l'accident matériel.

Un sinistre corporel grave cela peut être 2 ou 3 ou 4 millions d'euros d'indemnisation. Pas 50.000 ¤.

C'est beaucoup plus cher que le prix de la moto.

12-08-2022 11:02 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous