english

C'est sympa, le rodéo-bitume

Il paraît qu'un documentaire à propos de gamins qui font les zazous "fait polémique©".

Je ne l'ai pas vu et je m'en fous, car certains jours je fais comme eux.

Il paraît qu'un documentaire à propos de gamins qui font les zazous "fait polémique©". Je ne l'ai pas vu et je m'en fous, car certains jours je fais comme eux.

C'est sympa, le rodéo-bitume
C'est sympa, le rodéo-bitume

C'est super mauvais de prendre du recul. De s'arrêter un moment et de se demander : "mais pourquoi fait-on ça ?". De se rappeler, par exemple, que naguère on circulait sur cette foutue planète sans le moindre bout de papelard et que ça ne choquait personne. Au 19e siècle, il ne serait venu à l'idée d'aucun bleu de me réclamer mes fafiots vu qu'il n'y en avait pas. Jadis pas plus qu'aujourd'hui je n'ai besoin d'antisèche pour me souvenir comment je m'appelle.

Il y a fort longtemps, j'ai pu grimper sur la version 125 cm3 d'une des bécanes qui figure probablement dans le documentaire susmentionné. P*tain ! Ça marche, ces saloperies ! Surtout que ça tire super court, whoops oblige. Je n'ose même pas imaginer ce que ça donne en 500 cm3.

Ça ne m'étonne pas que les mouflets s'éclatent avec des trucs pareils ! Et pourquoi s'enquiquiner avec une plaque ou un éclairage quand de toute façon ils roulent sans permis et donc sans assurance sur une meule qui vient de je-ne-sais-où ? Faut être un peu logique.

Ici, je devrais thoriquement inclure un paragraphe assurant que "je ne cautionne pas" ce genre de trucs, ou je ne sais quelle précaution oratoire destinée à me dédouaner auprès de toi, ô lecteur chéri. Oui... mais non.

Ces mômes peuvent bien faire ce qu'ils veulent, je m'en fiche. Si ça fait couiner le bourgeois et permet de facturer plus cher les pages de pub lors de "débats" télés moisis entre têtes de noeuds médiatiques, tant mieux.

A la place, je vais plutôt mettre en boucle La Tierra del Olvido de Carlos Vives dans sa version 'Playing for Change', en remerciant au passage Toto la Momposina pour l'ensemble de son oeuvre. Parce que ça me met de bonne humeur, à l'inverse des têtes de noeuds médiatiques et des polémiques en kit (colle fournie sur présentation d'un certificat médical). En outre, j'ai la chance de ne pas parler Espagnol, ce qui m'épargne les textes souvent gnian-gnian de la musique latina.

N'empêche, l'anarcho-anarchiste qui ne dort que d'un oeil sous mon scalp n'est pas loin d'approuver ces gosses qui envoient bouler diverses conventions.

"Ah oui, mais gna-gna-gna si y'a un gamin qui traverse gna-gna-gna...".

Commence, toi, par arrêter de boire de l'alcool, tu reviendras plus tard donner des leçons de savoir-vivre en société.

"Ah oui, mais gna-gna-gna pas de permis pas d'assurance gna-gna-gna".

Tu voudrais bien arrêter de lécher les barreaux de ta cage, s'il te plaît ? Ça devient gênant, là. Surtout en public.

"Ah oui, mais gna-gna-gna moto volée plus de respect zone de non-droit gna-gna-gna".

Tu veux vraiment que l'on parle des terres squattées illégalement par des entreprises privées, de la confiscation du bien public par une clique de crapules qui se font tailler des lois sur mesure par des parlementaires véreux, des zones Seveso camouflées sous des maternelles...

Allez... allez... KPOK... Remet un coup du Carlos Vives... ça va aller mieux après, tu verras...

Je suis d'autant moins sensible à cette polémique à la mord-moi'l que je fais comme eux de temps en temps : ouvrir en grand et m'enivrer de vitesse. Je suis moins m'as-tu-vu et j'ai plus la trouille des flics, alors je fais ça sur des routes désertes plutôt que sur les boulevards.

Je n'assume pas, donc je me planque pour profiter de mon moteur, complètement en dehors des limites du Code de la route.

Comme toi, je suppose. Non ? T'étais à combien avant de choper les freins dans ton petit rodéo-bitume personnel sur départementale ?

"Ah oui, mais moi gna-gna-gna c'est pas pareil gna-gna-gna".

Ouais, ouais, c'est ça.

Commence par balayer devant ta porte.

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

ludo51

Mais pourquoi tant d'agressivité ???

21-06-2022 09:03 
Loup Garou rms

Un blouson noir, moi, je trouve ça beau
Et puis ça me tient chaud
Et pis je vais t'dire un truc, mon gars
Ça fait peur au bourgeois

21-06-2022 09:23 
cologny

Woooww... Comme quoi même les meilleurs se plantent..
T'es complètement à côté de la plaque sur coup là..
La différence avec tous tes exemples, c'est que là l'objectif est de faire chier le monde pour montrer sa domination sur les autres.
Nous on fait / faisait ça dans notre coin en essayant d'être discret pour pas se faire choper.
Et pour l'exemple du risque pour les gamins qui traversent, t'as jamais du vivre la situation pour te permettre de réduire ça a du gnagnagna...

Ps : ca fait sans doute couiner le bourgeois, mais au jour le jour, ceux qui en pâtissent le plus sont les pauvres qui habitent aux mêmes endroits que ceux où il y a ces comportements.

21-06-2022 09:54 
KPOK

depuis que j'ai cliqué sur "envoyer", je me dis que je vais la regretter, celle-là.

21-06-2022 10:20 
gvrun666

+1...

21-06-2022 10:20 
Bwanalito

Voilà un article qu'il faut lire s'il on veut mieux comprendre l'état d'esprit de ce genre de crétin à deux roues. Mais reprenons depuis le début. En général, quand un article commence par "c'était mieux avant" la meilleure chose à faire est de jeter le papelard (et celui qui a gribouillé dessus avec) directement là où ils s'épanouiront le mieux c'est à dire à la poubelle. Bien sûr, à cette époque bénie pas de permis, pas d'assurance, LA liberté en somme. L'auteur omet de préciser qu'à cette époque bénie des dieux, le trafic était autrement moins important, les véhicules pas tout à fait au même prix et surtout qu'en cas d'accident, il n'y avait pas tout un tas de gna gna gna qui cotisait pour assurer des soins décents (et malheureusement un taux de survie augmenté) au motard libre qui se plantait. L'anarchie c'est bien mais c'est quand même plus sympa avec un matelas de secours. Parce que bien évidement le pratiquant du rodéo bitume réclame des espaces pour s'exprimer, sur des routes en parfait état, aménagées pour les motards, le droit de faire du bruit au mépris des gens qui vivent autours. Aux chiottes les lois mais vive l'investissement public.
A lire l’article, je me demande s’il ne s’agit pas d’un vieux beau en perfecto de cuir resté collé dans une chanson de Renaud qui a pondu ce… truc. Les rodéos urbains pour faire chier le bourgeois ? Mais l’auteur sait-il seulement où ont lieu les rodéos en question ? Dans quels quartiers de quelles villes, ces nouveaux rebêles, ces nouveaux blousons noirs, font chier le bourgeois en tournant en boucle sur des scooter et autres deux roues trafiquées ? J’ai eu la chance de vivre dans un département d’île de France privilégié sans jamais avoir à subir les pétarades imbéciles de jeunes en cross déchicanés. Je suis depuis quelques temps dans un département et une ville bien moins lotie et j’appréhende chaque été le retour des beaux jours et des dés½uvrés sur deux roues. Suis-je un privilégié ? Un bourgeois peut-être ? Au chômage avec mille balles par mois, je vous laisse juge. Elle est belle la transgression.
Ah oui et les motos qui-viennent-de-je-ne-sais-ou en fait si elles viennent de quelque part. De personnes qui ont mis leurs économies dedans pour pouvoir profiter de leur passion et qui un matin se retrouvent sans rien parce que des gens, ivres de liberté, ont décidé de vous la chouraver pour aller faire chier le bourgeois. Ah oups, mille balles par mois et plus de moyen de me déplacer dans un ville de banlieue aux transports mal foutus. Oui, ils ont bien fait chier le nantis.
Le stade après l’anarchisme, c’est le nihilisme. Je ne vous ferais pas l’affront de vous rappeler comment Bazarov termine, le renouveau par le vide détruit le Voreux (oui oui c’est bien le 19eme) mais à quel prix. L’auteur est à l’image de Souvarine, tout faire péter pour mieux s’enfuir une fois que le chaos règne. Mais peu importe, l’important c’est de dénoncer les gnan gangs bien-pensant bourgeois, ça, c’est révolutionnaire.

21-06-2022 10:23 
Pas sérieux

Mon cher KPOK,

Au vu des premières réactions à cette "kronik", je ne saurais trop te conseiller de rappeler en préambule de CHACUNE de tes "(ré)Kréations" que ce n'est ni de l'info, ni un éditorial; que c'est de la mauvaise foi à prendre au Xème degré, parce que c'est une soupape, ou une matière à sourire/rire/réfléchir un peu à la vacuité de notre propre condition de mortel.

plutôt que te vouer aux gémonies démagos, je préfère louer ta libre pensée.

Ne lache rien!

21-06-2022 10:29 
38GiB

Salut
Les résultats de Dimanche t'ont donné des ailes...gnarf
100% mauvaise foi, bien sûr clin d'oeil
V

21-06-2022 10:51 
Saucy

Alors oui, mais non.

Justement, on fait ça sur route de campagne, dans les virolos, au pire ça dérange le péquenaud moyen qui se plaint du bruit alors qu'il est réveillé par le coq du voisin à 5h dum'.
Là on parle de zouaves sans foi ni loi qui roulent sans casque sur des motos volées à des gens comme vous et moi, parfois dans la rue, parfois à l'arrachée à un feu rouge avec quelques coups dans le casque en prime.

Libre à vous de vous acheter une conscience et de naïvement pardonner cette vermine, mais pas besoin de pondre un torchon pour ça, on assez de PQ en stock

21-06-2022 11:11 
damthemad

ouais, je comprends l'état d'esprit qu'il y a derrière cette chronique mais là pour le coup je ne rejoins pas car effectivement, ces rodéos urbains font bien plus chier le populo que le bourgeois, représentent un danger réel et ont déjà occasionné des blessés graves et des morts ce qui ne prête pas trop à la plaisanterie quand même. Après je comprends aussi qu'on ait envie de réagir face aux réactions parfois non sans arrières pensées d'une partie des personnes qui dénoncent le film en question (que je n'ai pas vu et qu'à priori je ne cautionnerais pas non plus pour ce que j'en connais). Quelquefois on tombe d'accord avec des gens qu'on n'aime pas, c'est comme ça, et vouloir prendre le contre pied de ses opinions pour se démarquer c'est pas nécessairement une bonne idée.

21-06-2022 11:50 
Bwanalito

Mouhai, j'ai du mal à déceler le second voir le troisième degrés dans cette chronique. Comme dans les autres d'ailleurs.

21-06-2022 12:00 
cologny

Après, c'est peut être effectivement du 2nd degré, de la mauvaise fois ( ca serait même plutôt de la provocation alors et ca marche bien et j'ai perdu mon temps à repondre..) mais ç'est difficile de discerner là..
En tout cas, ca n'empêche pas de ne pas être d'accord avec ce discours.

21-06-2022 12:17 
toma301

La mauvaise foi et le 2nd degré, possible... après tout moi aussi je suis parfois en infraction et j'ai eu un scoot avec un pot ninja

Mais si tu parle des baltringues (en 125 ou gros cube) échappement libre et grosse accél en agglo... t'es en roue libre, je vois pas comment on peut cautionner ça.

21-06-2022 12:35 
Tortue Ninja

Le principe du monde 2.0 (en fait plutôt « post-publicitaire », puisque « pub » il y a partout sous le doux nom de « buzz ») c'est de « faire parler ». En bien ou en mal, la question n'est pas là. Il s'agit seulement d'acquérir de la « visibilité ».

Lola Quivoron a donc déjà réussi son coup. Comme souvent dans ce milieu, le talent (ou son absence) est souvent remplacée par de la provocation. Sans quoi « l’½uvre » tombe directement dans les abîmes de la nullité dont elle n'aurait jamais dû sortir.

Je crains que cette fois notre amis KPOK ne soit parti sur une mauvaise voie.
question
La polémique devait venir de la vision singulièrement bienveillante du phénomène donnée par l'auteur.
Mais comme il est aujourd'hui de plus en plus difficile de s'assurer de « choquer », la réalisatrice s'est assurée d'une (douteuse) renommée et de remous médiatique en assénant que ce sont « les forces de l'ordre "qui créent une forme de précarité qui pousse du coup les riders vers la mort." »

C'est juste inadmissible.

Il suffirait de faire un parallèle avec le début de polémique tournant autour de la récente hécatombe au TT :
- Pourtant, les pilotes du TT savent parfaitement les risques qu'ils prennent, et les acceptent. Aucun des blessés ne vient se plaindre après-coup du danger de l'épreuve.
- Mais ces trépanés du bulbe font les pires conneries, et viennent ensuite se plaindre que l'on cherche à les en empêcher. Puis s'ils se font mal, rejettent la responsabilité sur les FdO.

Il n'y a qu'une alternative possible :
- Soit ils sont un tant soit peu responsables, et prennent des risques en toute connaissance de cause, y compris de s'écraser contre quelque chose lors d'une poursuite avec la Police.
- Soit ils ne sont au fond que de petits geignards qui se cachent sous des rodomontades, et ne méritent pas mieux qu'une sévère fessée (bien que notre système judiciaire soit de plus en plus incapable de donner une réponse appropriée).

Mais cette « compréhension » dégoulinante dont fait montre le film est d'autant plus à vomir qu'elle n'hésite pas à faire des « héros » quasiment positifs, rejetant la responsabilité sur les FdO.
Pôvres petiots... Contraints pour pouvoir s'exprimer librement de voler des bécanes à des gens qui ont souvent sué sang et eau pour acquérir leur bien dont ils seront dépouillés. C'est la faute de la société et plus encore de son honni bras armé, la Police... Un peu de compréhension, que diantre !

D'autant plus que la pôvre réalisatrice se disait « traumatisée » de son départ de la banlieue parisienne (Epinay-sur-Seine) pour la périphérie de Bordeaux où elle s'est «sentie perdue». « Je m’étais construite dans mon quartier de banlieue et je n’en retrouvais ni l’énergie, ni la diversité. La rupture était terrible, affective, émotionnelle, je me sentais inadaptée, loin de mon milieu, privée de mes amis, incapable de m’en faire de nouveaux. J’ai sombré dans une grave dépression. » avoue-t-elle.
J'ai le c½ur qui saigne à la lire...


Je vais être désagréablement pédant (à mon tour). Je me fous totalement des petits cons qui emmerdent les pauvres gens contraints de vivre dans les mêmes banlieues qu'eux.
J'ai quitté un arrondissement privilégié de la capitale pour une campagne reculée,avec en intermédiaire les quartiers chics de villes Suisse. Personnellement, le phénomène ne me touche pas. Et s'il venait à s'étendre jusqu'à moi, je quitterai de nouveau la France pour des cieux plus cléments.

En revanche, j'ai beaucoup plus de mal à accepter que l'on tape systématiquement sur les forces de l'ordre au simple prétexte qu'ils représentent une autorité dont certains s'estiment dégagés.
Ils sont garants du minimum de stabilité qui parvient encore à perdurer dans notre société, même si déjà des pans entiers se sont considérablement effrités.
Le jour où il n'y aura plus du tout le garde-fou de la société, ceux qui se prennent aujourd'hui pour des « caïds » s’apercevront qu'il y a beaucoup dangereux qu'eux. Souvenez-vous de la fin du livre et du film « Gomorra »... gnarf


Un dernier point pour notre ami KPOK :
L'anarchie n'implique nullement le droit de faire n'importe quoi en emmerdant les autres.
Il faut pour que le concept fonctionne un tant soit peu, que chacun se responsabilise suffisamment pour s'auto-limiter afin de contribuer, et non nuire au bien commun.
Je crains que le yaourt qui ballotte entre les deux oreilles de ces petits abrutis ne soit même pas capable de retenir la phonétique de ces termes (quant à leur signification, n'en parlons pas. Il suffit de voir la polémique de l'utilisation du terme « ludique » dans les dernières épreuves de Bac »...).

21-06-2022 14:04 
Billy Bob

quelques lignes qui allument la mèche… ça va péter ! ;)
Je suis anarchiste et j'aimerai que tu respectes les anarchistes. L'anarchie (l'ordre sans la loi) c'est pas le désordre, bordel, manque de respect des autres, bien au contraire. ça tend plus à une société genre Star-Trek.
Ce qui me pique le plus les yeux et le c½ur dans ce que tu écris, c'est qu'à montrer une image pareille de leur "communauté/groupe ethnique" (j'aimerai tripler les guillemets ici), ils font donc du mal à tous et passent au 20:00… super, tous des sauvages, vite le RN !
Moi, ça ne me fait juste PAS rire.

V à tous.

21-06-2022 14:15 
tsointsoin

Bof

21-06-2022 14:25 
Meuldor

Les Kronik sont des espaces à part qu'il est bon de préserver comme tel. Je m'en délecte quel que soit le sujet. Certaines me touchent, d'autres me font sourire et rire, aucune ne me déçois. Je ne suis jamais totalement d'accord avec ce qui est écrit car ce n'est pas important. La légèreté est douce quand le monde est lourd. Le panache est une épice qui relève le goût de la vie. Merci Kapok.

21-06-2022 14:43 
Le Modérateur

Merci pour toutes vos réactions... c'est aussi le but des Kroniks, faire réfléchir et réagir... et quand je vois le niveau des commentaires (longs, constructifs...)... je me dis que c'est chouette d'arriver à un tel niveau de débat.

Vous êtes bons pour les prochaines élections... çà changerait sourire

Merci

21-06-2022 14:44 
tom4

Merci pour cette Kronik.
comme toi quand tu vas tirer des boulets cachés, j'ai toujours un peu le même sentiment quand je rentre à VAE du taf et que je profite des zones tranquilles pour faire des roues. Je me demande toujours, "mais que vont penser les gens?", alors je le fais au maximum là où il n'y a pas grand monde.

pis bon, le circuit carole est là parce que des "petits cons" se tiraient la bourre à Rungis en loucedé

tom4

21-06-2022 15:24 
fift

Citation
Bwanalito
Mouhai, j'ai du mal à déceler le second voir le troisième degrés dans cette chronique. Comme dans les autres d'ailleurs.


Ca doit quand même être problématique par moment ...

21-06-2022 15:43 
Goupil62

Je pense que Kpok a habilement utilisé le premier degré.

Nul ne peut encourager les décérébrés (sauf les anarchistes de pacotille devant leur écran d'ordinateur, roulés en boule dans le sofa usé, portant un perfecto à leur image) qui ont une attitude crasse pour emmer... les bourgeois.
Ces derniers ne résident que dans coins où le silence est roi.

La fange n'ennuient que les braves gens qui se lèvent tôt pour subvenir aux besoins de cette mer.. sur des destriers volés dans la ville voisine

21-06-2022 16:55 
inextenza

Il y a un autre paramètre à prendre en compte dans le "c'était mieux avant": c'est peut-être plus difficile d'avoir autant de libertés et d'espaces de plaisirs solitaires (je voudrais écrire égoïste mais sans le sens négatif de ce mot) maintenant à 60.000.000 de français. Alors que dans l'époque décrite, on était moitié moins. Non? clin d'oeil

21-06-2022 16:57 
Gouniaf

La messe est dite.

Une chronique facilement provocante qui ferait passer le scénario de Banlieue 13 pour du Ken Loach.
Ce ne peut-être que du 1er degré. Ou du "clickbait".

21-06-2022 17:41 
Peterpan

Personne n aime la délinquance quelle que soit sa nature : sociale , économique , étatique ..petite ou grande !
Tout dépend où se focalise l attention !
La seule chose qui m est faite rire ...c la réaction DE KPOK à sa chronique !

21-06-2022 17:44 
jojooo

Fais toi plaisir pour ta prochaine Kronik :

"C'est sympa, la mortalité routière qui explose en mai".

Réflexions et réactions assurées ??

21-06-2022 19:21 
fredu54

KPOK a raison. La version "playing for change" de la tierra del olvido met en joie.
Pour le reste...

21-06-2022 19:30 
Boydung

Ben alors, tu nous as fait quoi KPOK ? Allez, je suis pas d'accord avec toi, mais je t'aime quand même !

21-06-2022 21:15 
aximum

Bravo Kpock

22-06-2022 07:32 
Patinfo

J'ai adoré cet humour cynique 👍
Mais le cynisme passe plus mal à l'écrit qu'à l'oral, déjà que tout le monde ne l'apprécie pas...

22-06-2022 08:42 
A-Lain

Citation
KPOK
depuis que j'ai cliqué sur "envoyer", je me dis que je vais la regretter, celle-là.

Merci pour cette Kronik que je n'ai pas lue
Je me régale des commentaires, je la lirais ensuite plus tard.

22-06-2022 09:06 
kikou 13

les "commentaires" faits par des gens qui ne connaissent pas les chroniques de KPOK...c'est comme juger une phrase sortie d'un son contexte ...!!!

faut lire le maitre des chroniques pour comprendre ...!

et pis c'est tout ...!

22-06-2022 10:55 
Picabia

Il y a du monde aujourd'hui, je rentre d'Auvergne 10 jours de TT et canoé.
Un gamin se pointe à la base en "pit bike", "il revient nous faire chier celui là avec toute la place qu'il a". La montagne est à 1 minute.
Le gamin s'essaie a une figure de style, la chaine saute et il se pète la gueule tout seul.
Les péquenots que nous sommes n'ont pas levé le petit doigt, le pauvre kéké est reparti en boitant et en poussant la bécane.
Le gamin ne glande rien de ses journées, n'est pas un voleur mais reçoit des aides de l'état qui l'entretiennent dans oisiveté.
Je laisse le perfecto aux anarchisres de salon vivant aux crochets de pa

22-06-2022 12:02 
XM

après, depuis le temps que KPOK nous parle du bouquin qu'il doit écrire, si c'était fait la ligne éditoriale serait plus claire, non?

oui je sais c'est capilotracté mais sur un malentendu ça peut passer?

22-06-2022 12:03 
Picabia

papa, maman.
Quand on trafiquait une bécane on se la jouait discrète mais le réseau social était inexistant ou était remplacé par du gros sel.
Ces mômes dont l'existence est tellement vide et aculturée ont besoin de reconnaissance médiatique pour exister et d'un cadre familial solide.

22-06-2022 12:07 
Picabia

Autres temps, autres m½urs, j'étais jeune et pas un rond, je bossais à la laiterie et après dans les champs.
J'aurais aimé être anarchiste, mais je n'avais pas le temps car mon soucis était de me sortir de là.
Avec la mode du bio, j'ai vu venir des gars de la ville pour "faire le paysan", des idées plein la tête mais la terre est basse. Le petit marché du dimanche pas suffisant pour vendre de pauvres légumes et des fromages de chèvre. Sauf que le chèque reçu des parents était plus régulier que les saisons. Ils ont tenu 5 ans, se sont frittés avec les péquenots du coin et s'en sont reparti au bercail, peut être pour passer une licence de sociologie, histoire de dire aux "vrais gens" comment va la vie.
Je précise que ce commentaire est à 200% de mauvaise foi.

22-06-2022 12:39 
Meuldor

La mauvaise foi c’est quand même livré avec le tarmo non ? En tout cas moi je garde la mienne. Et au fait Picabia, j’ai fait socio.

22-06-2022 13:37 
A-Lain

Citation
A-Lain
Citation
KPOK
depuis que j'ai cliqué sur "envoyer", je me dis que je vais la regretter, celle-là.

Merci pour cette Kronik que je n'ai pas lue
Je me régale des commentaires, je la lirais ensuite plus tard.

Ayé j'ai lu, du coup je n'aurais pas du
Je ne comprends plus les commentaires, je savais que je ne devais pas.
Ou alors KPOCK a créé plein de pseudos pour s'auto alimenter ? la kronik vivante en fait ?

cool, je retourne acheter du pop corn.

@Picabia : gros sel cela fait mal - moi dans mon village tu savais aussi dans quelle maison aller chercher le délinquant (du coup on se cachait à coté voir si ils nous avaient reconnu).

22-06-2022 14:12 
38GiB

Salut
Kpok il ne sait même pas faire un wheel, qu'est ce que vous voulez qu'il ait un avis sur la question gnarf
V

22-06-2022 15:46 
Peterpan

...inversement ceux qui fustigent la chronique ..pas certain qu ils soient capables de faire un wheel et d avoir un avis sur la question ! lol cool

22-06-2022 18:11 
Jeannot

De peu. Ça aurait pu passer crème, mais le « balaye devant ta porte » c’était trop.
On ne demande jamais à Jean Michel Moi-c’est-pas-pareil de se remettre en question.

Jamais.

22-06-2022 21:53 
Grom

VIVE LA REVOLUTION ! BRULONS LE KAPITAL LE PATRIARCAT ET NOS SOUS-TIFS !

(mais marchez pas sur ma pelouse, okay ?)

23-06-2022 09:41 
38GiB

1655970710-capture.jpg

tire la langue

23-06-2022 09:52 
Lordfuryo

Là, j'ai vraiment du mal...alors je vais essayer de faire semblant de croire que c'est du second degré...Par contre désolé, oui je fais souvent le naze sur ma brelle, mais j'ai jamais piqué "emprunté" la mob de mon voisin bourgeois ou populo...alors non, je ne passerai ni balai ni aspiro devant ma porte, il n'y a pas besoin...

25-06-2022 00:07 
l'haricot

"Je suis d'autant moins sensible à cette polémique à la mord-moi'l que je fais comme eux de temps en temps : ouvrir en grand et m'enivrer de vitesse. "

tu m'as tué ouf

25-06-2022 16:23 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous