Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

La Chronique : Yamaha Super Ténéré 2010, L’arme absolue ?

Yamaha XTZ 1200Il y a environ un an, nous discutions avec Neil Webster alors PDG de Triumph France sur l’opportunité pour la marque anglaise de sortir une GT type Adventure pour faire renaître un Tiger désormais trop typé trail routier. Je m’évertuais à le persuader qu’il y avait une niche à combler… Il eut cette réponse superbe : « Mon cher Hervé, je suis certain que vous avez raison, il y a une niche, mais à savoir si l’investissement serait comblé par les gens qui voudraient bien y rentrer !! ».

Les moyens de Yamaha sont bien différents de ceux de Triumph et le constructeur aux trois diapasons n’a pas hésité à venir, lui, s’y installer avec la toute nouvelle YTZ 1200 Super Ténéré.

Il faut dire que rien que le nom a des accents d’aventure et point n’est besoin de rajouter un quelconque dénominatif, la moto évoque de suite les grands espaces, le désert ultime et des images qui ont fait date dans le monde moto.

Vous me direz, il n’y a pas que le nom… Certes... mais il va tout de même falloir poser la bête dans la famille... La famille parlons-en... Elle est désormais, sûrement à cause de la frigidité de la grande majorité des constructeurs, réduite comme peau de chagrin… Citez moi aujourd’hui une machine capable de vous emmener bosser tous les jours, de promener madame le week-end, de vous faire faire les lacs d’Ecosse cet été avec armes, bagages et matos de camping... et qui de plus pourra vous faire effectuer Mhamid – Foum Zgid au Maroc par la piste du Dakar  en prenant un bon 180 sur le lac Iriki... Je n’en vois à ce jour qu’une seule capable de faire tout cela en étant suffisamment diffusée pour que le service après vente ne s’occupe pas exclusivement des motos du parc presse : La BMW 1200 Adventure... Une machine qui est efficace, solide, à laquelle on a corrigé quelques péchés de jeunesse, qui dispose d’une large autonomie et qui s’avère une référence en la matière... mais, n’oublions pas que son moteur Boxer dont la conception date du milieu du siècle dernier et pour lequel  l’évolution est bien plus prêt de la fin que du début,  lui procure un sérieux handicap en ce qui concerne l’empattement, la sécurité mécanique… et celle du pilote... sans compter que cette machine, hormis pour les inconditionnels qui font fi de l’esthétique en privilégiant l’image de la marque... est moche à en pleurer !!

Une seule moto ? Mais il y a de la place pour la concurrence ? Quand on se nomme Yamaha et que l’on dispose d’un tel potentiel et d’une telle notoriété en ce qui concerne le trail « boutdumondiste » il était normal de venir y chatouiller les teutons.

La Super Té... se devait de disposer d’origine de l’intégralité des options que le baroudeur allait réclamer... et que le client du café du Commerce allait pouvoir montrer. C’est fait !!

Elle devait pouvoir, contrairement à sa concurrente, s’ajuster en taille à ceux qui ne sont pas forcément des Schwarzenegger de la balade... c’est fait aussi !! Elle devait bénéficier des dernières technologies de pointe dont se targuent les machines qui sont auréolées du titre de Champion du Monde... C’est OK !!

Elle devait disposer dans sa version première d’un potentiel d’accessoires reléguant les options des concurrents au rang de tentative de racket... Bingo !! Son prix devait pouvoir se justifier en regard de son équipement d’origine mais ne devrait pas excéder, où alors de bien peu... le tarif de le rivale honnie !! Jack pot …

Comme de plus elle est belle et qu’elle dispose d’un cardan je suis persuadé que les teutons ont du suschi à se faire !!

Restera les essais comparatifs, les chiffres plus ou moins exacts, les campagnes de pub et le service après vente et ce « petit » réservoir de 24 litres qui va contrarier les puristes au long cours mais qui se révèlera bien intéressant pour le poireau moyen au moment d'aborder une piste avec le plein !!
ndr : entre nous, pour peu que la consommation avoisine les 6-7 litres au cent cela laisse quand même une bonne marge d'autonomie !!

Faisons confiance à Yamaha pour rester dans la plus totale transparence mais également pour savoir interpréter... et bien communiquer !!

Les clients dans la niche... Eh bien, de premier abord, si je devais être l’un d’entre eux... entre le canard germain qui a l’élégance d’un tatoo au sortir du terrier et la belle nippone qui sans bouger de son podium vous invite au désert… pour moi il n’y aurait pas photo...

Et puis le Ténéré... cela a toujours eu comme un goût d’Adventure !!!