Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Kronik : De la gadoue jusqu'au compteur

J'ai dans un coin de tête l'envie d'aller tâter de la gadoue. En partie pour me guérir de la trouille de rouler sous la flotte. En partie parce que DR 650 SE.

Kronik : De la gadoue jusqu'au compteur

Moto Journal a publié au début des années 90 un comparatif entre la XT 600 type 1VJ et la DR 650 SP45. Je me rappelle entre autres cette photo où les deux motos sont posées sous des cerisiers en fleurs. La XT était bleue avec la selle grise et la DR avec cette jolie déco rouge, même si je préférais la même en bleu. J'aimais beaucoup relire cet article d'où se dégageait un parfum de liberté certain, moi qui à l'époque n'avais même pas de mob.

Vingt ans plus tard, je garde pour le trail de base une affection sincère qui me fait regretter que les constructeurs aient petit à petit abandonné le créneau parce que les nouveaux motards ont des goûts de chiotte ou que le gromono à air ne passe pas Euro3, au choix.

Avant qu'il ne soit trop tard, j'aimerais me trouver une DR, une Dominator Mk1, plus modestement une XT 600 ou plus exotiquement une Cagiva Nordwest -la Tengaï, je ne peux pas : trop moche. Un mono qui ne marche qu'entre 3.500 et 6.000, qui saucissonne en virage, qui n'aime pas l'autoroute et qui pose déjà des soucis dans l'approvisionnement de pièces comme les membranes de carbus ou certains caches plastiques.

Avec, je pourrai aller tâter la gadoue séchante de ce début de fin de printemps. Oh, rien de trop dur pour commencer, des chemins paisibles avec quelques pierres pour faire des images au ralenti comme dans Top Gear. Pas trop vite, juste pour mettre un peu de poussière sur le moteur et les pneus. Tâter de la gadoue en mode super-poireau, en me faisant peur quand ça glissouille un peu. Pour un peu moins me faire peur quand ça glissouille sous la flotte sur le bitume : gadoue-thérapie.

Après, peut-être que j'essayerai d'aller faire une rando dans les bois pas trop loin de la maison. Là où je regretterai de ne pas avoir plutôt pris une DR 350 ou une Gas-Gas Pampera, ou une Beta Alp 4.0, zut-zut-zut. Encore après, je me dirais qu'il faut que j'arrête de rouler seul, alors j'aurais rejoint une balade organisée par des types à peine plus doués que moi et on serait parti un peu plus loin, par exemple dans le Jura ou en Ardèche. Il aurait fallu que je m'achète aussi un peu de mousse à intercaler entre la terre et mon squelette ; sur la route, on aurait dit un samouraï bariolé. Là, j'aurai regretté de ne pas avoir plutôt choisi une DTR 125. Ou lu l'essai de l'Eliminator 250 à la place de me retrouver en bas de ce pierrier qu'il va falloir grimper puisque de toute façon il n'est pas possible de faire demi-tour. Des gens me regardent. Ils filment, même. Je vais finir sur Youtube dans la rubrique "Epic Fail". J'aurais dû rester chez moi. J'aurais dû. J'aurais dû me mettre au trail plus jeune pour pouvoir dire aujourd'hui : "ça, c'est fait. Maintenant : les dominos".

Oui, mais : DR 650 SE. Le plus joli trail jamais produit, surtout dans sa version noire et orange '99. Au Canada, entre autres, il est encore en vente. Amérique oblige, on y trouve une palanquée de merdouilles à visser dessus : porte-paquets, supports de valbondes, sabots moteur, jantes, freins, réservoirs, compteurs, phares, sans même parler des versions "scamblèrisées" -pléonasme roulant : je me gausse.

Une DR-SE m'irait très bien, dans le fond, pour ce que j'ai à faire. Aller faire des DR en DR -je blague en privé, là.

Plus d'infos sur les kroniks

Commentaires

tom4

"parce que les nouveaux motards ont des goûts de chiotte "

ah ah ah, excellent

si tu speak l'englishe, j'ai un essai récent de trail mono.

tom4

ps: pour la cagiva nordwest, tu auras du mal, par contre, la gilera nordwest, ça sera plus facile

24-04-2018 07:33 
KPOK

Citation

ps: pour la cagiva nordwest, tu auras du mal, par contre, la gilera nordwest, ça sera plus facile
Naaaan, mais c'était pour voir si tu suivais. Bien sûr.

24-04-2018 09:45 
Manu5108

Bienvenue dans un monde qui continue même quand le bitume s’arrête...
Sans dec, c'est vachement pratique le pétrole pour crapahuter dans les talus.

24-04-2018 12:05 
roadsixsix

un trail, une tente, un peu de pez, pas d'itinéraire pré établie, du beau temps, si tu peux une copine qui m'accompagne sur sa bécane.
ça reste faisable, malgré la répression et les restrictions de liberté de notre société.
en juillet pour une semaine, cs sera mon programme, en solo.

24-04-2018 12:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous