english

Je drague à la station-service

Un brin de politesse et un sourire

même dans un lieu aussi incongru qu'une station-service

Je suis souvent surpris de constater les effets d'un brin de politesse et d'un sourire, même dans un lieu aussi incongru qu'une station-service. Elle roulait en décapotable.

Je drague à la station-service (c) photo : Engin Akyurt
Je drague à la station-service (c) photo : Engin Akyurt

Ce dimanche, je fais le plein alors que je n'en ai pas vraiment besoin ; le premier confinement a renforcé ma pente paranoïaque. La pompe vend de l'essence pour les pauvres : le litron est encore à moins de deux euros.

Une fois le réservoir rempli ras-la-goulotte, au lieu de renfiler les gants et de remonter en selle, je pousse la moto à pied et me range sur le côté pour laisser la place au véhicule suivant. C'est toujours vingt secondes de gagnées pour ceux qui attendent.

L'automobiliste derrière moi me fait un signe de la main pour me remercier. Je lui rends son coucou, puis retourne au choix de mon cap de retour. Par là, en faisant un grand détour, ou par là en faisant un très grand détour ? Je papouille mon téléphone.

J'allais enfiler mon casque quand la voiture de tout à l'heure s'arrête à ma hauteur :

- Merci de m'avoir laissé la place. C'est rare. Souvent, les gens prennent tout leur temps une fois qu'ils ont fini de se servir, comme s'ils étaient seuls au monde.

- Heuh... Oui. Ça me paraît normal de me ranger, non ? C'est déjà pénible de faire la queue.

Silence. Je m'attends à ce qu'elle passe la première et s'éloigne, mais elle reste là, à regarder ma monture.

- Les beaux jours reviennent. Ce doit être agréable de pouvoir faire de la moto à nouveau.

- Hmmm... Oui ? Mais je n'ai jamais cessé de rouler : l'hiver a été doux.

Nouvelle pause, comme si elle réfléchissait. Elle fait un geste de la main vers ma bécane :

- J'ai toujours voulu essayer. Une moto, je veux dire.

Castor lubrique, qui ne dort que d'un oeil sous mon crâne, se réveille soudain. Je regarde mieux.

La quarantaine bien entamée. Cheveux courts. Confortable anorak gris perle et grosse écharpe crème. Des gants noirs. De grands yeux clairs dans un visage à peine allongé : 0,7 Agnès. Elle aurait fait mieux au volant d'une Spitfire Mark IV blanche, sans toutefois dépasser la limite absolue, fixée à 0,90 Agnès, soit 1,04 Géraldine Pailhas en système métrique.

- C'est... différent. Je veux dire : par rapport à une voiture. Ça n'a rien à voir.

- C'est lourd, non ?

- C'est une question d'habitude. D'équilibre, aussi. Ça s'apprend. On nous apprend ça au permis. Dès qu'on avance, c'est plus facile, heureusement.

Castor lubrique grogne, en silence : "tu veux grimper derrière, que je te montre ?".

Nouvelle pause. Mon coeur accélère. Elle reprend :

- Les motards roulent souvent en groupe. Mais... c'est sur une application ? Ou ce sont des copains ?

Je fais la moue :

- Je n'en sais rien. Un peu des deux, je suppose ?

Castor lubrique est tout à fait réveillé, maintenant :

- Mais si tu veux, ya pas de problème : on fera un groupe seulement tous les deux. Tu fais quoi, ce soir ?

Castor lubrique m'agace. Je ne sais pas trop comment lui clouer le bec, à lui aussi. Il y a déjà suffisamment de salopards sur Terre sans que j'en rajoute. Freud aurait mieux fait d'inventer les équations de Maxwell ou le sandouiche chocolat-mayonnaise, plutôt que la libido.

Le silence se prolonge. Je la regarde. C'est fou comme deux secondes peuvent s'étirer, suspendues. Je ne sais pas quoi faire. Relancer ? Mais je ne trouve rien à dire. Je respire par saccades, comme si l'air me manquait.

Le soleil reparaît de derrière un nuage. Je suis un instant ébloui. Je protège mes yeux de la main. Allez ! Je me lance :

- Vous...

TÛÛÛT !!!

La voiture de derrière, qui a fini de se servir en essence, klaxonne, impatiente.

Nous nous regardons et éclatons de rire. Je hausse les épaules, dans un geste fataliste :

- Bah...

TÛÛÛÛÛT-TÛÛT !

Tout à coup, Castor lubrique et moi avons très envie de balancer mon casque dans le pare-brise du casse-couilles pressé.

Elle secoue la tête, passe la première et démarre.

Je la regarde s'éloigner. Elle prend le rond-point et repasse devant la station -il est interdit de tourner à gauche en sortant.

Je tends le bras longtemps, main grande ouverte, en guise de salut. J'articule :

- Au revoir.

Elle a levé le pied : je l'entends à son moteur. Elle agite la main. Si elle s'arrête, je vais vers elle ?

Mais non. Elle passe au ralenti puis détourne le regard et remet les gaz, collée de près par notre impatient casse-couilles.

Je soupire.

J'ajoute, mélancolique, un autre moment "et si ?" à ma collection. Je renfile pensivement mon casque, puis mes gants. J'en étais où ? Ah, oui : est-ce que je fais un très grand détour pour rentrer ou juste un grand détour ?

Une voiture ralentit dans mon dos...

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

Picabia

1 Il fallait l'inviter à boire un verre, c'est ce que j'aurais proposé car de toute manière ma moto est "solo".
2 Cela ne m'arrivera jamais car même avec une moto rutilante et iconique, à mon âge les nénettes de 40 ans ne font pas attention à moi.
3 Il faut écrire dans une chronique pour fantasmer un peu

04-04-2023 08:07 
Virgil

C'est plutôt elle qui drague, t'aurais pu lui proposer un essai en duo, elle n'attendait que ça...

04-04-2023 08:09 
cricridu34

Dis-moi, tu as un problème avec les castors ?

04-04-2023 08:29 
Torpédo

Ce moment ou la "connexion" s établie... le coeur s'emballe, le cerveau calcul, les phéromones, le regard... Le meilleur instant.

04-04-2023 08:42 
Goupil62

Bon sang, que la mythomanie a du bon 🤣

Kpok nous fait rêver & j'ose espérer que ce texte est onirique.

S'il ne l'est pas, tu as perdu une sacrée chance.

Il aurait fallu lui proposer un essai en duo puis ...

04-04-2023 09:12 
cologny

Je proteste quand au choix de la photo d'illustration par rapport à la description dans le texte !
Je suis floué !

04-04-2023 09:37 
Bee Loo

"les passantes" de Brassens (même si le texte n'est pas de lui). Vécu si souvent ...

04-04-2023 11:40 
38GiB

Salut

Citation
je pousse la moto à pied et me range sur le côté pour laisser la place au véhicule suivant. C'est toujours vingt secondes de gagnées pour ceux qui attendent.
Quoi de plus normal ?

J'en ai quelques unes dans la musette de comme ça, l'uniforme peut être....

Une des plus sévères sur un contrôle alcool. Une belle femme, la quarantaine bien sonnée. Très sexy.
Elle souffle et en attendant le résultat de l'ethylo, je jette un oeil aux pneus. Le témoin n'est pas loin.
J'aurais pu simplement lui dire : """ pensez à les changer """
Mais non, je sors un gros truc balourd : """ Faudra dire à Monsieur de s'en occuper """
ET là, elle me répond :
""" Y'a pas de monsieur à la maison, mais si vous voulez venir vous en occuper, c'est volontiers """sossos
Comme souvent je me suis transformé en crocodile : grande gueule mais petit bras...
J'ai dû bredouiller un truc style : nan mais ça peut encore un peu attendre, bonne soirée, où un truc dans le stylepas d'accord
D'ailleurs, je sais même plus si j'ai vérifié le résultat de l'éthylo...
V

04-04-2023 12:04 
Tortue Ninja

Nouvelle Kronik où l'on apprend que fut-ce pour notre KPOK favori, il est bien difficile de se vouloir l'émule de Aykroyd dans "Blues Brothers"... pas content

Même quand la dame n'est ni Twiggy, ni dans une Type E V12 ! clin d'oeil

04-04-2023 12:04 
Oliv

La politesse, c'est souvent récompensé ! Il y a quelques années, après un apéro chez un pote je m'arrête fumer une clope en bord de mer. Une fois la clope finie, je remonte dans ma caisse direction la maison. Plusieurs centaines de mètres après j'ai une voiture derrière qui roule sans phare. Je lui fait signe et la voiture passe en plein phare puis en veilleuse puis rien puis plein phare🤔
Bonne poire je m'arrête pour lui expliquer, et là une charmante blonde et sa copine qui rentrent de soirée s'arrêtent a côté de moi! Une charmante blonde qui était avec moi en classe 25 ans plus tôt et qui deviendra ma femme dans pas longtemps 😊

04-04-2023 12:32 
Virgil

Dans le même genre, j'ai le souvenir d'hôtesses de l'air qui murmurent un "il n'y aurait pas un moyen de s'arranger ?" en réception au centre des impôts après avoir reçu une notification de redressement à l'impôt sur le revenu...

04-04-2023 13:01 
Aristoto

Je ne vois pas trop l'échelle Agnes. Peut-être une allumeuse s'assurant de ses charmes d'hier et d'aujourd'hui... et pourquoi pas, c'est bien son choix, son droit à Mme Castor.

vive le badinage et + si affinités

04-04-2023 14:37 
Stromag

Tu perds ton temps et tu te poses trop de questions. Grimpe sur ta machine, met en route et va faire ta balade....

04-04-2023 17:17 
Jeannot

Bah voilà, castor lubrique aura tout le temps d’en savoir plus à une station de recharge.

04-04-2023 17:32 
Meuldor

Un castor c’est toujours lubrique non ? C’est pas lui qui battit des barrages avec ses dents et qui aplati la terre avec sa queue ? Une déclinaison de la b… et du couteau quoi. Encore un plan drague Bontempi. Le temps que tu te décides elle est partie. Mais ça fait des souvenirs.

04-04-2023 17:57 
Peterpan

Lorsque cela m arrive ..parce qu il faut bien que la gentillesse soit parfois récompensée d un merci et d un sourire!
..je ne peux m empêcher de me réciter ces qques vers :

"Un éclair… puis la nuit! – Fugitive beauté
Dont le regard m’a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l’éternité?

Ailleurs, bien loin d’ici! trop tard! jamais peut-être!
Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
O toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais!"

clin d'oeil

04-04-2023 18:00 
38GiB

1680626328-serre-012.jpg

04-04-2023 18:43 
Peterpan

GIB--> C la suite de ton histoire ??!! questionclin d'oeil

04-04-2023 18:50 
Peterpan

Il m est arrivé presque la même histoire avec une fille en décapotable et tel au volant : elle change de file brusquement et me coupe la priorité

..j attends qu elle termine son dépassement et se rabatte.. pour ensuite me porter à sa hauteur !
..j ouvre ma visière ..elle esquisse un sourire pensant peut être que j allais la draguer et lui dire un mot gentil : elle a juste reçu qques remontrances polies qui ont effacè son sourire et mit un terme à toute relation possible entre nous !lolclin d'oeil

04-04-2023 19:02 
Orub

J'ajoute, mélancolique, un autre moment "et si ?" à ma collection.
J'adore. comme chante Orelsan, rappelle toi que tu ne baiseras pas ce soir...sourire

04-04-2023 19:50 
Coolapix

Si j’en juge par la photo qui va avec le titre, on fait pire, comme pompiste 😁. Y’en a pas des comme ça par chez moi 😩.

04-04-2023 20:05 
pyggy

Citation
Coolapix
Si j’en juge par la photo qui va avec le titre, on fait pire, comme pompiste 😁. Y’en a pas des comme ça par chez moi 😩.

Y'a meme plus de pompiste... et meme les automates ont une voix d'homme

04-04-2023 20:27 
KPOK

à vous lire, je m'aperçois que je n'ai pas été assez explicite dans la dernière phrase. j'aurais peut-être dû écrire : "sa voiture s'arrête dans mon dos" et non pas "une voiture".

04-04-2023 20:54 
Peterpan

..la voiture du casse-couilles ??!!questionclin d'oeil

04-04-2023 21:33 
fift

La suite, la suite !

04-04-2023 21:54 
Meuldor

Ça change tout en effet.

05-04-2023 05:47 
38GiB

Salut
Péter...
Je dirais que ...non.
Mais je connais quelques histoires d'amour qui ont commencé par un contrôle...(et pas tout de suite par une pi...content)
Ceci-dit pour poursuivre sur ton histoire, des nanas qui tortillent du croupion, qui bombent le torse (...) et sont tout sourire pour éviter le PV, j'en ai vu une paire...
Et bizarrement lorsque elles s'aperçoivent que ça ne sert à rien, deviennent de véritables mégères...
Je me suis toujours méfié des beaux sourires...lors de mon activité professionnelle.
V

05-04-2023 10:04 
Pas sérieux

@GiB,

Cest toujours le même scénario :

"good cock, bad cock"

dingue



Suis plus là...

05-04-2023 10:27 
did49

Une fois sur la Francilienne (mais on s'en fout), une bagnole devant moi qui en me voyant derrière en moto commence à arsouiller sévère. Et que je double et redouble, la vitesse commence à grimper. Ca dure quelques temps puis à un moment, j'ai la piste claire (la route pardon)devant moi et j'arrive à me mettre à sa hauteur et là, au volant, une jolie nana qui me regarde et me fait un joli sourire.

Ca m'a fait ma journée.

05-04-2023 10:51 
38GiB

Salut
Pas sérieux
Tu contrepètes biensourire
V

05-04-2023 11:06 
efe

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.


Quand dès le second paragraphe on découvre qu'il va faire le plein un dimanche ce n'est plus de la mauvaise foi. C'est du mensonge !

Hihihihi

L'est où ta station-service ? Je demande non pö pour mam'zelle mais pour le plein.

05-04-2023 14:20 
38GiB

Salut
Peut être qu'il y a une station à côté de l'église.
V

05-04-2023 16:20 
la carpe

Le problème des cabriolets modernes c'est les sièges chauffants. Alors si en plus c'est Lèvres-de-feu qui conduit...

05-04-2023 17:04 
Lea lanata

J'aime bien
Ça aurait pu être le début d'un grand roman d'amour

06-04-2023 20:54 
Pas sérieux

malheureusement, en fin de compte c'est un "rateaumobile"...
... pour la fillepas d'accord

07-04-2023 15:39 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous