english

L'heureux Père des motards

Mon fils, 25 ans se sont écoulés depuis que tu as vu le jour pour la première fois

Mon fils, 25 ans se sont écoulés depuis que tu as vu le jour pour la première fois. Je me souviens encore du moment où je t'ai tenu dans mes bras, un petit être fragile et innocent, plein de promesses et de potentiel. Au fil des années, j'ai eu le privilège de t'observer grandir, évoluer, douter parfois, relever les défis toujours, partager avec tes amis et devenir l'homme remarquable que tu es aujourd'hui avec ses propres aspirations.

L'heureux père des motards (c) photo : Pixabay
L'heureux père des motards (c) photo : Pixabay

Ton éducation a été pour moi une source d'inspiration et de fierté. J'ai vu en toi la volonté d'apprendre, la curiosité d'explorer le monde qui t'entoure et la compassion envers autrui. Tu as déjà acquis une somme de connaissances sans égal que tu as déjà largement partagée et mise au service du plus grand nombre. Tu as toujours fait preuve d'une grande maturité, même face aux défis les plus difficiles. Et même au milieu des plus grandes tempêtes que tu as déjà traversées, tu as su surmonter tous les obstacles avec courage et détermination. Tu n'as jamais compté ni ton temps, ni tes nuits, sans vacances ni jour off pour atteindre tes buts, toujours dans le respect des autres, confortant tes qualités humaines et humanistes. Et tu l'as encore prouvé en mettant toute ton énergie et tes talents pour aider tous ceux qui t'étaient chers.

Je me souviens encore le jour où tu as obtenu ton permis pour ce monde moto qui t'attirait comme un aimant depuis que tu étais tout petit. C'était un moment de joie et d'excitation, mais aussi de soulagement pour moi, car je savais que c'était un peu plus d'indépendance et que tu étais prêt à prendre ton envol et à affronter le monde avec assurance.

Maintenant, à 25 ans, tu es un être accompli, un véritable polymathe, doté de multiples qualités et talents, acquis grâce à cette expérience à la fois longue et très courte. Tu as déjà développé ton potentiel pour réaliser de grandes choses. Et je sais que tu vas encore plus te développer grâce à tout ce que tu as déjà appris et accompli. Et je suis convaincu que tu sauras saisir les opportunités qui se présenteront à toi.

Je réalise ainsi de plus en plus que le temps est venu pour toi de voler de tes propres ailes, de partir à l'aventure et de tracer ton propre chemin dans la vie. Il est temps pour moi de te laisser partir, de te permettre de vivre ta propre vie et de prendre tes propres décisions, même si cela signifie que je devrai te laisser partir loin de moi.

Je sais que ce ne sera pas facile pour nous deux, mais je crois fermement que c'est la meilleure chose à faire. Tu as besoin de liberté et d'indépendance pour devenir la meilleure version de toi-même et je serai toujours là pour te soutenir et t'encourager dans tes choix et tes décisions.

Mon fils, tu es maintenant majeur et c'est à toi de décider de ton propre avenir. Je te souhaite tout le bonheur et le succès que tu mérites et je serai toujours là pour toi, quoi qu'il arrive.

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

Goupil62

Très beau texte & chaque père peut se retrouver dans ce mélange subtil d'amour pour son fils & la fierté de le voir, grandir & s'épanouir.

Au surplus, s'il devient motard, nous touchons le Graal 🤣

De mes enfants, seule la fille a son permis moto. Mes garçons ont opté très jeune pour la voiture mais je ne désespère pas qu'ils fassent comme leur s½ur 🙏🏻

12-03-2024 07:47 
cajo

dingue c'est sûr qu'à 25 piges, il est grand temps de lui lâcher la grappe ...

12-03-2024 08:26 
Daniel_San

« De mon temps », comme disent les anciens (d’ailleurs à quel âge devient-on ancien ?), nombreux étaient les parents qui freinaient des 4 fers contre tout ce qui avait 2 roues et un moteur.
Mon premier 2 roues légalement autorisé fut aussi un modèle imposé : une Motobécane 51S d’occasion, quand j’avais 21 ans, et que pour aller bosser à 20 bornes, avec le casque jet bleu et les sacoches assorties. Pas sûr que c’était pour me donner la passion…

12-03-2024 08:26 
XM

chez moi c'est pareil, je suis l'heureux père des motardes...
les mecs sont plutôt GEEK

12-03-2024 09:41 
38GiB

Salut
Mon père était motard : Norton 500 sourire
Mes oncles (une partie) étaient motards.
Mon frère était motard. Ma soeur, mes cousins/cousines, bref une bonne partie de la famille l'est encore.

Mon fils n'aime pas la moto. Il ne se trouve pas en sécurité à moto ( comment lui donner tort )
Et finalement, j'en suis heureux.

Ton minot, qu'il ait 5, 25 ou 60 ans, ça reste toujours ton minot et pour lequel tu te feras toujours du soucis...
V

12-03-2024 09:44 
Meuldor

J'ai deux filles, l'aînée 16 ans et la cadette 13 ans. La première n'a pas voulu de 2 roues à 14 ans, la seconde est attirée et on verra si elle accepte de prendre un scoot en fin d'année. Je me régale de les voir grandir et prendre de plus en plus d'autonomie dans leur façon de penser. Pour l'ainée l'accélération est rapide. Leur mère et moi sommes des parents comblés et nous espérons que ça durera, moto ou pas.

12-03-2024 12:03 
cricridu34

"Ton minot, qu'il ait 5, 25 ou 60 ans, ça reste toujours ton minot et pour lequel tu te feras toujours du soucis..."
38GiB, tu m'as coupé l'herbe sous le pied, j'allais écrire presque la même chose, sauf que mon aîné, il a bientôt 44 ans, le permis moto depuis 2 ans et on roule ensemble 2 ou 3 fois par an (il habite en Loire-Atlantiqu)e. Ma deuxième vient de commencer le permis moto à 41 ans. Seule la petite dernière a d'autres intérêts.

12-03-2024 18:36 
troncherouge

J'ai toujours eu la passion des motos et depuis mes 16 ans il y en toujours eu une au garage et pourtant mon fils de 37 ans n'a jamais eu le moindre regard pour mes moto. Aucune attirance. Ma fille, elle, était fière quand j'allais la chercher à la sortie du lycée puis plus rien. Étrange et un peu vexant.Je n'ai jamais pu parler moto à la maison car ma femme s'en tape aussi.

12-03-2024 22:03 
Picabia

Ma fille s'est intéressée à la moto quand elle a rencontré son petit copain motard. Débuts compliqués au permis, pas de motos adaptées à sa petite taille et chutes fréquentes.
A laissé tomber la moto et le petit copain pour la voiture, en fait elle n'aime pas conduire.
Mon fils a commencé avec une mini moto de cross, puis une 125 toujours en cross et je lui avais interdit le 50 cm3 pour aller faire le con sur la route avec les copains.
Il a passé le permis voiture et depuis plus rien.
Il trouve que mes motos sont des motos de vieux.
Il pense au permis moto mais pas pour l'instant.

13-03-2024 07:55 
38GiB

Salut
Cricri
J'aurais aimé que mon fils aime la moto. Mais comme je dis, ce n'est pas plus mal qu'il n'aime pas.
Je ne voudrais pas faire subir à sa mère (et à moi) ce que j'ai fait subir à mes parents. ( le téléphone a sonné plusieurs fois pour annoncer que leur fils était à l'hosto...Mon frère lui est toujours revenu. Un peu en sang, mais toujours rentré de lui-même au bord des larmes)

Puis j'en ai remis un couche lorsque je suis rentré dans les FdO ( fiers mais inquiets les parents ) et encore une lorsque je suis rentré dans les motards....

Bref, nos petits le seront à vie. ET ça c'est beau.
V

13-03-2024 11:08 
inextenza

Citation
Picabia
Il trouve que mes motos sont des motos de vieux.

Bahhhhh.... difficile de ne pas lui donner raison sur ce coup-là pipeau super content

13-03-2024 12:06 
cricridu34

Et nous sommes de plus en plus nombreux à être des vieux de la moto...

13-03-2024 12:18 
Picabia

Ce qu'il y a de bien c'est que je ne suis pas vexé car je le pense aussi, j'ai choisi des motos de vieux et j'assume mon choix.
D'aucuns penseront que ce sont des motos normales au look intemporel, c'est ce qui a guidé aussi mes choix en dehors de toute performances.
La quête est différente, le plaisir toujours là et à mon âge partir seul sur les chemins devient risqué.

13-03-2024 12:32 
38GiB

Salut
C'est bien pour ça qu'on dit " un bon motard est un...vieux motard "
V

13-03-2024 12:58 
fift

Maiheu KPOK, tu nous quittes ? pas content

13-03-2024 16:21 
l'haricot

Larchouma j'avais pas vu le jeu de mots ;)

14-03-2024 10:43 
coxecab

mon fils n a pas eu du tout l’envie de passer ni les bsr ni rien comme permis 2 roues ..voiture Oui .. ..ni l’envie de bricoler ni de retaper les deux scooter pour en faire 1 que j avais dégoté pour le faire rouler .. histoire d apprendre un peu la mécanique .. du coup’ça m’a rassurer sur le pas de risque..ouf ..finalement……sauf que ce bougre. fait régulièrement de la DH et de l enduro en vtt musculaire..a fond entre les arbres les rochers les racines les sauts et autres fantaisies à risque..bon l adrénaline.. j attends que ça passe .. et la pas de permis qui saute ..
ma fille semblait plus intéressée très jeune .. sur un genre de petit PW yamaha ..et puis c est le cheval un moment et le vélo et la voiture finalement…aujourd’hui elle peste contre les comportements suicidaire des motards … ça lui fou la trouille ..elle pige pas à quel point certain sont si cons .. comme quoi … Tout ne ce transmet pas dans ce monde fantastique…

20-06-2024 21:40 
coxecab

L heureux père des motards. David Morcrette sort de ce corps .. c est l heure de ta retraite ,du passage de flambeau ..maintenant va t -on pouvoir dire l heureux pépére des mots ….. car il n ecrit plus une ligne au repaire ..et personne ne nous a dit si …oukckilé..et Sandrine..aussi ..bizarre..non ! Tant de complicité et hop pas de pots de départ…

20-06-2024 21:54 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous