Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le Pouvoir du Wizzz

Tu ne peux pas lutter contre le Pouvoir du Wizzz : son kung-fu est plus fort que le Pouvoir du Schbang

Tu ne peux pas lutter contre le Pouvoir du Wizzz : son kung-fu est plus fort que le Pouvoir du Schbang. Maintenant, je suis un disciple du Wizzz.

Le Pouvoir du Wizzz

Depuis que j'ai adopté Plutonium Lola, je suis devenu un disciple du Wizzz. Il y a quatre clefs de contact sur le tableau près de la porte. Depuis trois mois, ce sont presque systématiquement les clefs de Plutonium Lola que je prends, même quand il pleut -le vrai test est l'hiver ; nous verrons. Je délaisse les deux bécanes et la bagnole.

L'autre jour, j'ai fait un pas de plus dans la religion du Wizzz en testant une wizzz-machine bien plus puissante que Plutonium Lola. Une fat-bike* équipée d'un moteur de 1.000 watts (théoriques) en 52 volts. Bizarrement, le truc ne compte que trois vitesses : un incongru moyeu SRAM que l'on trouve plutôt sur les vieux scmurph hollandais. Le freinage est mixte : des étriers hydrauliques Magura à patins à l'arrière et un disque de VTT de descente à l'avant. Même si c'est un cadre de fat-bike, les pneus sont des Schwalbe Moto-X qui ressemblent à la version 28 pouces de gommards de mobylette.

Qu'est-ce que ce truc vient faire sur le Repaire des Motards ? Monte dessus. Pédale un peu pour lancer le bazar et appuie sur la commande des 'gaz' située au pouce gauche. Il m'avait dit : "n'appuie pas à fond en dessous de 20 km/h sur le premier rapport". Il a raison : à mi-course, le pneu arrière crisse un peu et je dois bien tenir le guidon. Deuxième : j'appuie un peu plus sur le pédales et ouvre en grand. Il n'y a pas de compteur, mais au vu de mon expérience avec Plutonium Lola, je suis maintenant au-dessus de 50 km/h. Le moteur régule. Je passe le 3e rapport, arrête de pédaler et rouvre en grand. Le moteur continue de pousser. Je coupe : j'ai la trouille. Ça va trop vite. Je dois être bien au-dessus de 60. J'ai les yeux qui pleurent malgré mes lunettes. Il m'a dit que ça monte à 70 sans problèmes sur le plat et qu'avec une autre démultiplication il est possible de chatouiller le 80 en poussant fort sur les jambes -mais alors l'aérodynamique déplorable du truc bride l'ensemble et les pneus sont complètement sortis de leurs spécifications. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a viré la fourche télescopique pour revenir à une fourche rigide : l'autre commençait à pomper à haute vitesse.

Oui, mais qu'est-ce que ce truc à moteur de machine à laver vient faire sur le Repaire des MOTARDS ?

Regarde :

  • deux roues
  • moteur central
  • transmission par chaîne à la roue arrière
  • pas homologué
  • illégal sur route
  • pas de permis
  • pas d'assurance
  • pas de plaque d'immatriculation
  • pas de casque
  • pas de clicos
  • pas de rétros
  • pas de gants gnagnagna

Tu veux quoi de plus ?

Contrairement à d'autres, j'attends avec impatience la sortie de motos électriques à un tarif correct. Si les futurs condensateurs* en développement tiennent leurs promesses, je ne donne pas cher de la peau du moteur thermique en milieu urbain. Le Wizzz aura vaincu le Schbang.

Fukushi... quoi ?

* une fat-bike est une bicyclette à très gros pneus pour rouler dans la neige ou le sable

* en théorie, ces condensateurs de forte capacité (1.000 Wh et plus) seraient rechargés en quelques dizaines de secondes

Plus d'infos sur les kroniks