english

Libre au mauvais moment

C'est maintenant qu'il faut voyager loin

C'est maintenant qu'il faut voyager loin ; qu'il faut que je pousse l'endurance de la moto. Chargé du minimum, voyager lentement, une carte en papier coincée entre les compteurs.

Kronik : Libre au mauvais moment
Kronik : Libre au mauvais moment (c) photo : d0n mil0

Il plane sur la France une odeur de déroute, d'Exode immobile. D'un côté les exténués à l'hôpital, de l'autre les désoeuvrés chez eux. Et entre : les rues et les routes vidées.

Je voudrais me glisser dans les anfractuosités du système policier et progresser le long d'une diagonale qui part de chez moi et finit à l'océan. Il faudrait partir dans peu de temps, avant que ne sorte du cerveau malade de trouille d'un énarque de queue de promo quelque restriction supplémentaire.

Il est inutile d'aller vite -aller vite, c'est manquer de prudence. Alors je prends la petite, plus confortable, plus facile. Je mise sur son côté mobylette pour ne pas exciter les circuits de suspicion de la bleusaille. Traverser la France sur un truc pareil ? Ha ! Ha ! Par où je vais passer, ses pneus souillés de boue, ses jantes poussiéreuses, ses plastiques ternis seront comme autant d'éléments camouflant ma culpabilité récemment mise à jour par décret.

Au moment où j'introduis la clef dans le contacteur, le droit ne m'est plus que d'un maigre secours. Je suis livré à l'arbitraire des képis, leur interprétation de ce qu'ils ont entendu à la tévé d’État la veille au soir. Quelle étrange période, où je concocte par avance des excuses de rechange pour m'aventurer -inconscient !- à plus d'une enjambée de chez moi.

J'ai cependant hâte de sortir de la ville. Je mesure à quel point les issues sont peu nombreuses, à quel point il est facile de surveiller ces grandes avenues vides où tout ce qui bouge, piéton ou véhicule, est suspect. Une moto sur une route, rien de plus banal ? Plus du tout depuis une semaine. Je regrette mon phare qui s'allume tout seul, j'aurais préféré rouler en veilleuse : je serais vu de moins loin, j'aurais peut-être le temps de me jeter dans un fourré pour échapper au barrage.

Il y a un an, un gilet jaune sorti de son emballage était une pièce à conviction. Aujourd'hui, un masque chirurgical neuf sous la selle fait de moi un trafiquant potentiel, cherchant à échapper à l'ordre de réquisition. Je me contente de mon tour de cou -dans d'autres pays, l'absence de masque serait une lourde contravention de plus.

Ils sont rares, ceux à affirmer que nous ne méritons pas cela, que c'est très cher payé. Ceux qui regardent, consternés, se remplumer le Code civil. Ils ont retourné cette disposition, la première que j'ai entendue en cours : "tout ce qui n'est pas interdit est permis". Aujourd'hui, tout ce qui n'est pas autorisé, tout ce qui ne figure pas dans ces sept toutes petites cases est interdit.

Je regrette vraiment de rater les routes vidées de tous, la route pour la route, la route comme je ne l'ai jamais vue auparavant. La route comme il y a dans les romans où tout a mal tourné, l'herbe et les carcasses rouillées en moins. Peut-être que ça vaut les 135 balles de prune.

Je pourrais traverser des villages englués dans ce dimanche à durée indéterminée, vitrines closes et volets baissés. Dans les virages s'accumulent la poussière grise et le sable triste des routes où plus personne ne roule. La France tout entière prend des airs de zone industrielle un jour férié.

Tu me connais : le mélancolique m'appelle. Quelle aubaine je rate de ne pas aller flairer le pathétique de cet historique dépeuplement, sur la selle de ma plus modeste moto, lentement, en m'arrêtant souvent, moteur coupé, pour goûter au silence temporairement revenu, sur la terre comme au ciel.

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

tom4

c'est vrai que ça doit être une ambiance intéressante de traverser des villages en ce moment à moto.
y'a 2 semaines, j'ai enlevé la bache du NC30, je suis monté dessus, dans le garage .

tom4

07-04-2020 08:44 
XM

oui, c'est bien ça, on est aujourd'hui de plus en plus dans le "ce qui n'est pas autorisé est interdit". le plus drôle (façon de parler), c'est qu'on voit poindre le port du masque obligatoire sous peine d'amende, prôné par ceux qui vilipendaient il y a peu le port du voile en public.
on rigole de ce qu'on peut en ce moment...

07-04-2020 08:47 
val69

Magnifique chronique. Et je trouve effarant le zèle des braves gens à se soumettre et à réclamer encore plus de couvre feu. Les "restez chez vous "en majuscules à longueur de commentaires, écrit par des planqués qui ont le salon rempli de pâtes et de PQ, et qui commandent comme jamais sur un site qui porte le nom d'un fleuve en Amazonie... on se demande qui serait prêt à mourir pour défendre sa liberté. Même si je comprends que la situation est particulière. Mais le déchaînement des moralisateurs...

07-04-2020 10:18 
Petit d'homme !

Citation
val69
Magnifique chronique. Et je trouve effarant le zèle des braves gens à se soumettre et à réclamer encore plus de couvre feu. Les "restez chez vous "en majuscules à longueur de commentaires, écrit par des planqués qui ont le salon rempli de pâtes et de PQ, et qui commandent comme jamais sur un site qui porte le nom d'un fleuve en Amazonie... on se demande qui serait prêt à mourir pour défendre sa liberté. Même si je comprends que la situation est particulière. Mais le déchaînement des moralisateurs...

Pour être exact, actuellement j'écris souvent avec une belle photo de mon hôpital: #RestezChezVousOuFinissezChezNous 😉

Belle journée 🤗

07-04-2020 10:45 
PELE

Se défouler sur les autres: "les planqués, les moralisateurs, les accapareurs, les fous à moto,les tricheurs, etc...",ça sert à quoi?
Moi je fais comme Tom4, je sors la bécane devant (sans sortir du jardin) et je la fait tourner. Je rêve en attendant que l'on puisse à nouveau sortir.

07-04-2020 11:10 
Peterpan

Ben ouais ...mais c pas encore interdit de rêver !!!!! clin d'oeil

07-04-2020 11:50 
big twin

bonjour
Lorsque vous avez un ami qui en "chie" avec ce coronavirus bien que jeune (je n'imagine même pas les anciens) vous devenez bien plus agressif vis à vis des guignols qui prônent la "liberté" ou plutôt leur connerie.
Je reste courtois et vous dis qu'est ce que c'est 2 ou 3 semaines dans vos vies si cela épargne les vies d'autres (qui peu ètre votre entourage).
Préparez vos futures balades. mettez vous au sport,rèvez, lisez etc...
perso je prépare un road trip est Alpes Pyrénées

07-04-2020 13:55 
fift

Juste pour info, comme ça, je viens de sortir d'une crise de Covid19, heureusement bénigne mais qui m'a tenu au lit pendant 9 jours.

Et c'est là que je me félicite de ne pas être sorti AVANT, sans quoi j'aurais contaminé tout le monde que j'aurais pu croiser..

07-04-2020 14:01 
Aristoto

C'est vrai que ça fait envie de rouler sur des routes et des sentiers déserts (l'AJP attend son heure). Un bon bivouac en solo... remarque en VTT ça doit être possible (pas de moteur... pas de bruit) ni vu ni connu.

En attendant la continuité pédago pour des élèves qui vont aller au rattrapage en juin... ça c'est une vrai réalité... et c'est sacrément chronophage.

V à tous, faîtes briller vos bécanes

07-04-2020 15:36 
Godzilla

Je suis allé au boulot aujourd'hui en bécane.
Il fait super beau, la route est quasi déserte, et je me disais qu'une bonne partie de la population motarde pouvait me détester sur le moment. ange

07-04-2020 18:20 
fift

C'est le cas furax

07-04-2020 18:21 
Petit d'homme !

Citation
fift
Juste pour info, comme ça, je viens de sortir d'une crise de Covid19, heureusement bénigne mais qui m'a tenu au lit pendant 9 jours.

Et c'est là que je me félicite de ne pas être sorti AVANT, sans quoi j'aurais contaminé tout le monde que j'aurais pu croiser..



Données récentes, on serait contagieux jusque 40 jours!

07-04-2020 19:36 
Petit d'homme !

Citation
Godzilla
Je suis allé au boulot aujourd'hui en bécane.
Il fait super beau, la route est quasi déserte, et je me disais qu'une bonne partie de la population motarde pouvait me détester sur le moment. ange
Idem!
Ça fait 15 jours qu'il fait beau, presque personne sur ma route, quasi que des ambulances...
Mais honnêtement, je prefererais rester chez moi!🤗

07-04-2020 19:39 
Godzilla

J'adore la dernière phrase du texte.
Quel effet ça doit faire, de pouvoir se promener jusqu'à des endroits déserts, de s'arrêter pour écouter et savourer le silence.

Déjà qu'à certaines heures ces temps-ci, suffit de sortir le nez de chez moi pour savourer l'absence de bruit.

07-04-2020 19:50 
Sam

Quel talent !
Lecture empreinte de nostalgie mais jouissive et revigorante

07-04-2020 20:58 
Charlie_41

Citation
Petit d'homme !
Ça fait 15 jours qu'il fait beau, presque personne sur ma route, quasi que des ambulances...
Mais honnêtement, je préférerais rester chez moi !
Presque pareil, peu de monde, quasi que des gens qui vont au travail, dans l'industrie, la grande distribution ou le bâtiment, et qui préféreraient rester chez eux, comme moi.

D'un autre coté, prendre tout un chacun (même les soignants) comme un ennemi, façon Lallement, ça file vraiment les jeton pour la suite.

08-04-2020 00:14 
Petit d'homme !

Citation
Charlie_41
Citation
Petit d'homme !
Ça fait 15 jours qu'il fait beau, presque personne sur ma route, quasi que des ambulances...
Mais honnêtement, je préférerais rester chez moi !
Presque pareil, peu de monde, quasi que des gens qui vont au travail, dans l'industrie, la grande distribution ou le bâtiment, et qui préféreraient rester chez eux, comme moi.

D'un autre coté, prendre tout un chacun (même les soignants) comme un ennemi, façon Lallement, ça file vraiment les jeton pour la suite.

Clairement oui. Lallement est une honte. Ses excuses ne suffisent pas pour tous les soignants que je connais qui ont été très choqués par ces propos.

08-04-2020 05:04 
Charlie_41

Gardons-nous donc de tomber dans le même schéma binaire.

08-04-2020 09:33 
Petit d'homme !

Citation
Charlie_41
Gardons-nous donc de tomber dans le même schéma binaire.

Je suis très nuancé. Je bosse entre autre en réa et ai l'occasion de discuter avec des collègues d'autres hôpitaux. On n'a pas que des "gens qui n ont pas respecté ne confinement". On a aussi des gens qui pensaient être en sécurité en allant voter par exemple... des professionnels de santé qui n'avaient pas le matériel adéquat... etc.

Bref il est insultant dans ses propos.

09-04-2020 04:39 
fift

Euh, pour aller bosser, je ne sais pas chez vous mais chez moi, c'était clairement moins probable de se choper quelque chose qu'en allant faire les courses le même jour (marquages au sol pour distancier les gens, gel hydro en entrant et en sortant, etc).

Par contre, il y a aussi des gens qui l'ont chopé tout en étant en confinement, ne serait-ce que par transmission par un membre de leur famille, soit que celui-ci travaille, soit tout simplement qu'il l'ait chopé avant le confinement, et qu'avec les délais cumulés d'incubation on dépasse les 15 jours.
Ca a été mon cas ... heureusement, je n'ai pas terminé en réa mais j'aurais pu si ça avait été une forme plus grave.

09-04-2020 11:23 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Louis