english

Pointe d'automne

C'est l'époque du retour de l'air qui pique le nez le matin,

du pantalon de pluie sous la selle et des feuilles qui glissent

Tu connais : c'est l'époque du retour de l'air qui pique le nez le matin, du pantalon de pluie sous la selle et des feuilles qui glissent. L'époque des regrets et du temps qui passe vite, aussi.

Pointe d'automne (c) photo : Taryn Elliott
Pointe d'automne (c) photo : Taryn Elliott

L'été tente d'encore y croire. Mais je ne suis pas dupe : je sais que l'automne a déjà planté ses nuages dans le ciel. Quelques jours ; deux semaines, tout au plus et nous y serons.

Je retire des feuilles jaunies de derrière le pare-brise de Cachalotte. Depuis que je suis tout petit, l'automne est la saison des regrets et de la prise de conscience accrue du temps qui passe, auquel rien n'échappe. Devant moi, je contemple cinq mois de pluie, de jours écourtés, de soleil rare, de gants mouillés, de buée sous le casque et de rond-points à traverser les fesses serrées par la trouille du gasoil.

Dans la cour de récré de l'école maternelle derrière chez moi, des mômes se courent après en pataugeant dans les rares feuilles tombées des quatre marronniers. Un zélé et laborieux employé doit balayer tous les jours, parce que les marrons y sont rares, privant ainsi ces gamins d'un des trésors de l'époque : les marrons brillants, à peine sortis de leur bogue qu'il faut ouvrir délicatement sous peine de s'y piquer les mains. Peut-être que certains remarqueront qu'aucun ne ressemble à un autre ; que chaque marron est unique : la graine de la dualité de l'Univers sera plantée dans leur tête.

Dans un mois, j'aurai renoncé à nettoyer Cachalotte après chaque sortie sous la flotte : ce serait en vain. Je me contenterai d'un coup de 80w90 au pinceau sur la chaîne et d'un coup de pschiit sur le pare-brise. Dans un mois, aussi, je vais regretter ma flemme estivale de dégotter une paire de pare-mains pour moins subir le froid et l'averse.

En attendant, je profite d'un début octobre en t-shirt.

C'est étrange comme en dix ans à peine, on est passé de "chic-chouette, c'est l'été indien" à "y fait chaud ! C'est trop horrible ! On va tous mouriiiiiiiiir !". Transformer le temps qu'il fait en bourbier politico-médiatique, fallait oser.

J'ai cependant une dernière petite balade à faire avant le retour de la pluie. Quatre heures avant le coucher du soleil, je grimpe ce petit raidillon de terre qui n'est praticable avec une moto de route que quand il n'a pas plu depuis de nombreux jours : exposé au nord, ses mares de boue ne sèchent que très lentement. Je béquille Cachalotte sur un dégagement bien damé où manoeuvrent les remorques à ridelles des coupeurs de bois.

Je finis à pied : le dernier pierrier est infranchissable autrement. Je débouche sur une lande dégagée où ne poussent que des arbres rabougris et des buissons bas. J'emprunte ce qui n'est pas vraiment une piste ; plutôt la trace d'animaux et de rares promeneurs qui viennent ici.

Je parviens au bord de la falaise. L'a-pic est modeste : quelques mètres à peine qui suffisent pour libérer la vue vers le couchant. La brise est imperceptible. Je respire des parfums végétaux que je ne connais pas. L'air semble épais, sirupeux. La température est neutre : je ne ressens ni chaud, ni froid. Je chasse du pied quelques cailloux pour m'asseoir sur une marche de calcaire.

Entre les lunettes et le léger voile atmosphérique, le soleil éblouit à peine.

Je suis un foutu sacré veinard d'être monté ici pile au bon moment. L'air. Le silence. Le soleil. Tout est idéal. Si j'avais une montre, elle aussi aurait pris son temps, en chuchotant les secondes sur un tempo étiré.

Je fais face à Râ, au père de toutes choses, ici. Quel foutu foutu foutu veinard je suis d'être assis sur ce bord de falaise, face au ciel argenté. Tic... tac... tic... et s'il n'y avait pas de tac, ensuite ?

Je suis resté là un long moment. J'ai vu des avions passer dans le ciel et des insectes vivre leur vie incompréhensible autour de mes bottes.

Quand le soleil a été à trois doigts au-dessus de la crête opposée, je me suis levé et je suis reparti vers ma moto.

J'ai eu cette pensée étrange en lançant le moteur :

" Maintenant, je suis prêt pour l'hiver".

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

moi j'aime bien l'automne, parce que je suis content de partir en moto, et je suis aussi content quand ça s'arrête parce qu'il fait froid et que ça mouille.
c'est la vie, quoi

10-10-2023 10:12 
inextenza

Ici dans l'Oise: toujours pas d'automne. Juste quelques feuilles mortes au sol, mais les érables et les chenes sont toujours très feuillus. Rien sur la route. Les cèdres font des nuées comme jamais, le moindre coup de vent et tout est vert de leur pollen.
La préfète a republié un arrêté définissant la zone en vigilance orange sécheresse, et au nord du département, carrément rouge (il y a eu des coupures d'eau dans certaines communes!!!). On n'a plus d'eau, et visiblement les pluies de septembre n'ont pas "remboursé" les huit premiers mois de stress hydrique: la pluicardie a perdu son nom, nous avons pu relever les jours avec un peu de pluie (ne parlons pas de vraies averses!) en les comptant sur les doigts d'une seule main sur tout le premier semestre. D'ailleurs, les puisards sont secs depuis le tout début de l'été.

C'est chouette pour rouler: aujourd'hui comme hier, j'ai eu un peu froid en n'ayant qu'un sweat sous le cuir et des gants été: 10°C relevé. Au moins je roule moins vite. Hier soir, à 19H j'ai eu 20°C relevé, ce soir, il est prévu un max à 29°C, donc ce soir, je m'attends à avoir encore plus chaud dans mon sweat qu'hier soir... ah si, petit inconvénient, les moustiques sont encore très présents, entres autres insectes sur la visière et le carénage...
Quel hiver aurons-nous?

10-10-2023 10:51 
Meuldor

Jolie Kronik. J'adore sentir la pluie sur la capuche en randonnée et sentir le bois mouillé. En moto, je ne rechigne pas à une ballade automnale sous la pluie. Elle sera moins longue et moins rapide. J'adore aussi l'hiver et préfère les levés aux couchés de soleil. L'heure d'été c'est la plaie, le soleil se lève bien tard alors que c'est si agréable de l'attendre dès 5/6 heures pendant qu'une majorité dors. C'est donc vers juin que j'ai le spleen car les mois qui suivent promettent : des journées interminables, des durées de sommeil réduites, des températures qui limitent les activités extérieures.

10-10-2023 10:55 
Lagrossedodue

au bord des larmes gaffe aux tas de feuilles mortes !

BAkv.gif

10-10-2023 13:42 
inextenza

Ceci dit, en terme de paysages, c'est effectivement le début de la période des brumes matinales: passer à coté d'un parc avec un cour d'eau avec juste quelques rayons se dessinant dans une brume, puis sur un petit plateau la brume qui surnage "entre 2 airs" avec le soleil levant en arrière plan, c'est apaisant.
(ensuite, en hiver, cela se transforme en brouillard, c'est tout aussi joli mais moins drôle sur la route)

10-10-2023 13:54 
waboo

Surement l'une des plus belle saison. Avec le printemps.

Le remisage d'hiver de certains va devoir attendre; A moins qu'il ne se fasse à date... pas d'accord

L'hiver est une belle saison. On n'y croise que des "vrais" motards... d'ailleurs, je n'ai pas lu de post sur ce fumeux sujet cette année... Effectivement, les marronniers perdent leur feuilles, qu'elles soient naturelles ou digitales;

10-10-2023 14:36 
l'haricot

L'époque du chocolat chaud en terrasse approche.

10-10-2023 15:28 
ben35

j'ai déjà ressorti les gants chauffants pour le matin… La brume, les feuilles, le gravillonnage à l'arrache histoire de tester ses reflexes j'aime bien mais cette saison est plus propice au vtt qu'à la moto, la forêt est tellement agréable.

Aucun effet néfaste sur le ciboulo pour ma part, il y-a moins de monde et plus de diversité de couleurs et d'odeurs. ça me rend même romantique ;)

10-10-2023 15:53 
Picabia

Hier 9 octobre, plage de Criel sur mer rendue aux indigènes, une mer d'huile et un soleil radieux ont tenté deux baigneurs.Le calme absolu des journée où il est bon de ne rien faire.Les petites routes sinueuses inconnues des horsains qui nous plongent dans le terroir cher à Maupassant. Le chaud-froid des sous bois traversés, l'humidité de la terre qui remonte du sol et son odeur si caractéristique de décomposition lente.Soudain le paysage qui s'ouvre sous nos yeux et la vallée tapie au fond, au milieu coule une rivière.On s'arrête, on se regarde et ne disons mot. C'était une belle journée.

10-10-2023 17:44 
big twin

Ah l'automne en empruntant les p'tites routes à virolos quel plaisir!. Nul besoin de 200cv et un crédit à te ruiner. Seulement 15, 30 ou 45 canassons. De bon matin sans pot full barouf tu t'échappe pour une balade à durée indifinie 1h ou 6h si tu veux.
Croiser des fous comme toi qui osent braver l'automne et ses charmes: froid, trace de tracteurs, feuilles etc..
prudence le gars le contact avec le sol est douloureux😄😄
Bonnes balades, bonnes causeries devant un café.... chaud😋

10-10-2023 21:17 
Mister

Ça se mets encore sous la selle le pantalon de pluie ?

10-10-2023 21:21 
Pollo

Râ ?
Lovely...

10-10-2023 22:06 
Torpédo

Peu à peu, tout se fond en un et au milieu coule une rivière...

11-10-2023 07:40 
Colonel Richou

Pour moi le plus chiant c'est la rosée, obligé de rouler visière ouverte, portant des lunettes, de l'humidité vient ensuite se déposer sur mes lunettes, vraiment pas sécurisant.

11-10-2023 08:12 
38GiB

Salut
L'automne questionquestion
[attachment 39800 Capturedcran2023-10-11102049.png]
Pour le moment le casque cross fait encore bien l'affaire.
V

11-10-2023 10:26 
inextenza

Nan mais regardez-le comme il est fier alors qu'il y a encore les picots sur ses tétines de son jouet tout neuf super content V

11-10-2023 11:05 
Goupil62

L'automne, quelle belle saison❗

Ce week-end, promenade sur la jetée de Ault & quelle délice de profiter de cette météo à moto.

Un peu chaud, il est vrai & les vêtements hivernaux ne sont pas encore sortis.

Que cette météo continue, pour le plaisir du motard & cycliste que je suis 😊

11-10-2023 12:09 
38GiB

Salut
Inex
Quand je suis arrivé chez mon frangin, il m'a dit en regardant mes gommards.
Tu te traines ou quoi gnarf
Mais je confirme que les montes d'origine (assez typées TT)sont excellentes sur l'angle. J'ai été très surpris.
Une fois sur l'angle, la pétoire est ultra stable jusqu'à la sortie.
Les suspensions neuves et la moto... y sont aussi pour quelque chose.
Ma précédente, j'ai vidangé la fourche une seule fois en 13 ansnul et je tenais de durcir l'amorto... Forcément...
V

11-10-2023 12:23 
gvrun666

Nous, dans l'océan Indien, on en est au printemps... ça va pas durer ! Bientôt la saison des, grosses mais chaudes, pluies sourire

11-10-2023 15:56 
waboo

Citation
38GiB
Mais je confirme que les montes d'origine (assez typées TT)sont excellentes sur l'angle. J'ai été très surpris.
Une fois sur l'angle, la pétoire est ultra stable jusqu'à la sortie.

Pirelli STR ?

C'est comme des pneus de route.

Gaz !

11-10-2023 17:27 
Aristoto

Chouette kronik. Nous sommes de foutus sacré veinards d'avoir des chroniques légères et remplis de poésie. Des chroniques qui te rappelle que l'automne est une belle saison... aussi.

11-10-2023 17:40 
Bee Loo

"C'est étrange comme en dix ans à peine, on est passé de "chic-chouette, c'est l'été indien" à "y fait chaud ! C'est trop horrible ! On va tous mouriiiiiiiiir !". Transformer le temps qu'il fait en bourbier politico-médiatique, fallait oser" : bien vu et joliment dit !

11-10-2023 18:40 
38GiB

Salut
Waboo
Exact.
Maintenant on va voir combien ils tiennent....Des gommards qui tiennent bien et qui dure, ça ne court pas les rues...
Par contre, ce qui m'étonne aussi, c'est qu'en TT, ils ne seraient pas géniaux... A voir
V

11-10-2023 19:01 
waboo

Alors, sur route les STR sont top. En TT, ils font, largement le job sur des tracés moyennement exigeant. Dans du trop mou, ils seront justes...

Je roule des Dunlop Raid, gamme équivalente. Excellent sur bitume sec ou mouillé et fort bien sur le sec en TT. A voir d'avantage avec la boue à venir, mais ce sont des 50/50, donc plus performant que les STR.
Et je pense que leur durée sera bien plus longue que celle des Pirelli...

Seuls points moins, ils sont bruyant, génèrent qq vibrations... Bref, on les choisit pas par hasard.

Essai sur 3 000 km à venir.

12-10-2023 10:49 
38GiB

Salut
Merci pour le conseil.
Mais je trouve que les STR sont malgré tout bruyants... Mes Anakee Adventure, l'étaient aussi...
Pour le TT que je pratique, sur pistes relativement roulantes et souvent sèches, ils devraient faire le job.
... et comme je ne compte pas préparer les ISDTclin d'oeil
V

12-10-2023 10:58 
Picabia

Essayez des TKC70 rocks, sur piste sèche c'esta

12-10-2023 12:53 
Picabia

Sur piste sèche ça le fait ou des mitas E07 enduro

12-10-2023 12:54 
waboo

Suis pas trop TKC. Les Mitas sont bien, mais "vieux"pneus.

En rien comparables aux Dunlop dont les perf globales sont meilleures.

Tout dépend de ce que l'on recherche. Mais si on aime aussi rouler fort sur route... Mieux vaut du Raid.

12-10-2023 14:48 
Picabia

J'ai monté des Mitas E09, ils ont tenu plus de 5000 bornes et pouvaient en faire encore mais quelle vacherie à monter.
Les TKC c'est récent et il faisait beau temps jusqu’à maintenant.
J'ai pas pensé à Dunlop car en général je n'aime pas Dunlop, à voir, il ne faut pas mourir idiot.

12-10-2023 19:48 
Vastenov

J'ai eu une très bonne expérience avec les Dunlop Trailmax Meridian avec ma V85 TT et j'ai les Roadsmart IV sur ma liste de pneus à essayer 🙂

12-10-2023 21:41 
KPOK

ça, c'est du déraillage de thread !
j'adore.

13-10-2023 08:03 
Picabia

Et oui mon bon Kpok, c'est bizarre ce repaire, on échange des infos, on ne s'insulte pas, "pourvou que ça doure" comme disait la mère de Napoléon

13-10-2023 08:27 
38GiB

Salut
Kpok
Je crois que je suis à l'origine du déraillement....
Après, les gommards, en automne, c'est important...

D'ailleurs, là on voit bien que c'est l'automne, puisque l'arbre à droite est ...mort
[attachment 39803 Capturedcran2023-10-13174807.png]
V

13-10-2023 17:52 
waboo

Citation
Vastenov
J'ai eu une très bonne expérience avec les Dunlop Trailmax Meridian avec ma V85 TT et j'ai les Roadsmart IV sur ma liste de pneus à essayer 🙂

Les méridians sont incroyables. >Essai

Les RS IV idem, excellents pneus. Tout comme les Michelin Road 6

13-10-2023 19:00 
Vastenov

Expérience partagée pour les Road 6 😉 C'est ce que j'ai mis sur ma V-Strom 650 XT alors que l'arrière avait 1-2000 de marge et l'avant à 50% : avec la monte d'origine, Bridgestone A40, l'adhérence était pas du tout rassurante par temps froid et/ou pluvieux et le retour d'information pas sensationnel.

Bon après c'est sur que ça reste un pneu mixte, d'ailleurs il était étonnant d'efficacité quand j'ai dû rouler sous la neige/verglas lors de l'épisode de neige assez exceptionnel dans le Sud-Ouest (Décembre 2022 ? question).

13-10-2023 19:32 
38GiB

Salut
Trailmax meridian, c'est un pneu route, ni plus ni moins, non ?
Même sur une piste roulante, ça doit pas être extraordinaire...
Après, sur un trail qui ne verra jamais la terre, oui bien sûr
V

14-10-2023 09:56 
Vastenov

Je ne pense pas qu'on puisse le considérer comme un 100% route tel un Road 6 ou RS IV, pour prendre des exemples précédemment cités.

Alors je n'y connais pas grand chose en TT, mais la forme des sculptures en piolet me paraissent assez cohérente pour faciliter la traction sur sol (un peu) meuble mais aussi pour éjecter les debris de l'intérieur vers l'extérieur avec la force centrifuge.

Un 90/10 route, 80/20 grand maximum ? Mieux qu'un pneu routier sur du chemin roulant mais totalement inadapté sur piste grasse et/ou vraiment inadapté.

Avis à prendre avec des pincettes micrométriques 😉

Edit : Correction d'un ratio TT/Route inversé 😅

14-10-2023 18:42 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous