Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Kronik : La Rebel que nous n’aurons pas

Pas de Rebel 300 en France alors qu'elle existe pourtant

Tous clients-rois que nous sommes, des décisions nous échappent. Ainsi nous n’aurons pas la Rebel 300, puisque les sages de chez Honda l'ont décidé.

Nous n’aurons pas la Ninja 125 et nous n’aurons pas non plus la Rebel 300. Bien fait pour nous : y’avait qu’à acheter des CBR 250 ou, plus tôt, des Rebel 250. Nous boudâmes et voilà : pas de Rebel 300.

Enfin 300… c’est vite dit. Plutôt 285, ce qui nous emmène aux alentours de 25 chwo. Pas de quoi affoler ton assureur ou le radar du coin. Aux Zuèsses, elle s’échange contre 4.400 pesos yankee, soit environ 4.000 dinars européens -dans la norme. Là-bas, la version 250 de la Rebel s’est vendu comme du pop-corn un jour de pugilat sur Reddit : il était logique de voir Honda mouiller sa petite culotte à l’idée des volumes de ventes potentiels de la 300 et donc d’ordonner à ses ingénieurs de mouiller -pour le coup- leur chemise afin de sortir une moto à même de remplacer cette clef de voûte de l'apprenti-biker.

Parallèlement, je rigole un peu de lire qu'il existera chez nous une version Anémiques Anonymes (c'est bien ça ce que ça veut dire, A2, non ?) de la Harley 750 Machintruc. Alors qu'aux Zuèsses circule une version 500 cm3 de ce même vétouine qui fait dans l'Anémique directement sortie de l'emballage. Oui mais voilà : ptète qu'une Harley 500 ça fait tarlouze.

Quel rapport avec la Rebel 300 ? L'esthétique. Si la Honda est proposée à un tarif très raisonnable, la 500 Harley (qu'on prononce Haarli et pas Arlet) n'est guère plus chère : c'est surtout sur des questions visuelles que ça va se jouer pour la clientèle. Honda ne s'y est pas trompé en ne conservant que le nom et en partant d'une page blanche. Pour les amateurs du genre, c'est plutôt réussi et feue la Rebel 250 prend un vilain coup dans le vilo de ce côté-là.

Oui, mais voilà :

Kronik : La Honda 500 Rebel que nous n'aurons pas

Ce qui tend à prouver qu'avec un peu d'imagination et quelques pesos, tu peux renvoyer la Haarli dans son Milwaukee natal avec pour punition de copier 100 fois : "C'est mal de plagier la 250 Eliminator".

Je suis conscient que cette version (sur base de Rebel 500, bicauze ~tarlouze) n'est exceptionnelle que parce qu'elle est justement exceptionnelle. Ce serait la version "stock", une fois la surprise passée, les rabat-joie plisseront le nez : oui mais la couleur, oui mais chuis pas trop sûr pour la gueule de requin, oui mais si on danse (©Franquin) etc.

Il y a quelques jours, Regular Car Reviews a sorti une vidéo sur la voiture qu'il voulait absolument essayer lors de son voyage en Grande-Bretagne. Il s'agissait d'une... 206. Diesel. Lui qui ne regarde même plus les Crown Victoria, la voiture américaine que je voudrais essayer.

Je devrais insérer ici un paragraphe très philosophique où il serait question d'herbe, de vert et d'ailleurs.

Donc voilà : nous n'aurons pas la Rebel 300 qui aurait pour sûr reçu le (rare) double label "Canebé pour permis encore humide" et "Kapoque Approuveud".

Je termine sur un conte philosophique :

C'est l'histoire d'un piaf migrateur qui fait tchuip-tchuip. Il fait tchuip-tchuip tellement bien qu'il en oublie l'heure et se décide à migrer quand l'hiver est déjà là. Il prend quand même son envol, mais ses ailes gèlent. Il s'écrase au sol.

Une vache qui passait par là lui démoule sur le bec une bouse aussi odorante qu'agréablement tiède.

- Tchuip-tchuip, dit l'oiseau, un peu ranimé par l'une et l'autre.

Un chat qui passait par là s'approche, étonné de voir une bouse faire tchuip-tchuip. Il fouille un peu, déniche l'oiseau et le mange.

Moralité : ceux qui te mettent dans la m...bouse ne sont pas forcément des ennemis et ceux qui t'en sortent pas automatiquement des potes.

Plus d'infos sur les kroniks