Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Kronik : Zerre cane bi aunli ouane

Seul au monde avec toutes les motos possibles

Un mystérieux virus a ravagé la Terre. Ya plus que moi. Donc... j'ai toutes les clefs de toutes les motos du monde. Laquelle je prends ?

Je roule en direction d'Alexandroupoli. La route est vide jusqu'à Shanghai. Je suis le dernier homme sur la Terre. Je prends quelle bécane ?

Zerre cane bi aunli ouane

Dans un de mes rêves éveillés récurrents, je suis le dernier humain sur la Terre. Virus ? Aliens ? Peu importe : j'ai toutes les clefs de toutes les motos du monde. Même celles dans les musées. Même la Batbécane ou la meule à Spencer. Laquelle je prends ? Je vais où ?

Plus un bruit en ville. Ou plutôt des bruits longtemps étouffés par la rumeur humaine. Les oiseaux. Le vent. Le bruit ténu de pattes sur le bitume. Rien que pour cet instant j'aimerais être le dernier humain sur terre. Un daim tâte du sabot le pavé de la Place de l'Etoile.

Où aller ? J'enfourche la moto pour commencer : il n'y a rien qui me tente dans les vitrines des concessionnaires d'ici. Quelques affaires sous la selle ; je n'ai pas besoin de beaucoup puisque tout maintenant est à moi. Direction le musée de Savigny-les-Beaune, parce qu'ils ont la moto de Mermoz et quelques Vincent. J'en ai pour une bonne semaine à essayer ce qui me tente. Je doute cependant d'y trouver ma monture : il me faut du fiable, pas une pièce de musée qui ne roule jamais.

Personne sur la route. Le pied.

Il

n'y

a

plus

que

moi.

Je vais vers le sud. Italie ou Espagne ? J'aimerais enfin voir le désert. Mais je préfère le nom des villes en Grèce. Pour l'instant je garde le Bourgeman jusqu'à ce que j'ai trouvé mieux ; je passe par Bologne, peut-être que je le troquerai pour une Ducate. Ou une Borile : j'aimerais bien essayer la B450 avec son moteur qui ressemble à un demi Pantah.

Lyon. Juste pour rire, j'aimerais pousser jusqu'à Bad Ragaz, cette ville de Suisse qui porte le nom d'un chef de guerre Orc. Allons... il faut passer les Alpes. Je passerai la nuit à Modène et partirai tôt le matin pour voir le soleil se lever sur les crêtes.

L'Italie. Turin : bof. Mais si je tombe sur une Giulietta Sprint Spéciale grise, je lâche ma monture. Milan : il faut faire gaffe aux rails de tram ; il n'y a plus de toubibs pour me raccommoder si je me vautre, c'est le revers de la médaille. Parme, Modène. Bologne. Je m'arrête ? Ha-ha ! Mais non, suis-je bête : Imola. Imola-Gaazzz ! Ou alors Imola-bof, puisque maintenant la Terre est mon circuit privé sans connards qui collent au cul si je préfère rouler à 70. Le pied.

Je continue vers le sud. Rimini -c'est vrai que c'est moche. Ancône, d'où Fred Tran-Duc partait pour la Grèce du temps où en face c'était la Yougoslavie. Moi je vise au plus court : à Otranto, je pique un bateau dans le port -j'ai aussi les clefs de tous les rafiots du monde- et je traverse. Cent bornes cap à l'est, je ne peux pas me louper.

Ah ! Zut ! Je voulais voir le Vésuve. Tant pis. Il attendra bien un ou deux ans que je revienne de Chine. Donc : direction la Grèce. Là, je prendrai une de ces bécanes à cadre ouvert façon Honda Supra-X dont j'ai été trop longtemps privé ici. Sur l'autoroute qui longe la côte, je fais attention aux bestioles éberluées par le silence qui font des incursions prudentes sur le bitume.

Thessalonique. Ya pas à dire, les Grecs savent donner des noms qui claquent à leurs villes : leur capitale porte le nom d'une déesse, pas d'une tribu de parvenus locaux comme Paris. Finalement, j'ai choisi une Suzuki FXR 150. 20 chevaux, 120 kilos, 110 de croisière, 150 à toc, 3L/100, c'est juste ce qu'il me faut pour continuer vers l'est. Mécaniquement parlant, je n'ai jamais eu trop d'ambition dans la vie. Je crois que mon destrier actuel est ma limite haute.

Où aller, une fois en Grèce ? Toujours vers l'est, en traversant plein de pays dont les noms finissaient en « istan » il y a encore quelques jours ? J'ai quand même bien envie d'aller me poser quelques temps à Naxos dans ce mignon petit hôtel qui domine le port.

Il faut que je me dépêche : d'ici peu, la jungle aura envahi les routes de Birmanie et de Thaïlande. Le sable recouvrira le bitume de Turquie et d'Iran. L'eau ravine l'enrobé de l'Inde et du Cambodge. La mer a submergé le tunnel Aktio-Preveza.

Je suis le dernier homme sur Terre. Je roule en direction d'Alexandroupoli au guidon d'une FXR 150 grise modèle 2002 récupérée à Thessalonique. Personne devant. Personne derrière. La route est vide jusqu'à Shanghai : à moi les NSR 150 SP, Kawasaki KRR ZX et Suzuki Raider.

T'aurais pris laquelle si t'étais venu avec moi ?

Plus d'infos sur les kroniks

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

froggyfr99

Pas possible ton histoire ....







Ca sera moi, le dernier homme sur terre.

29-11-2016 10:21 
southeagle

J'en prends pas une, je les essaie toute.

29-11-2016 13:35 
BIG83

Salut
Un Trail, parce que dans pas longtemps, les routes seront pourraves...
super content
V

29-11-2016 13:51 
L'iguane

Citation
froggyfr99
Pas possible ton histoire ....







Ca sera moi, le dernier homme sur terre.


Et qui va te faire ta mécanique ? gigue

29-11-2016 14:51 
Bronco

BMW C1 à cause des pluies acides.

29-11-2016 15:01 
fift

A croire qu'on rêve tous d'aller plein est, l'inverse du cowboy solitaire quoi.

Parce que sinon, plein sud ça pouvait être sympa aussi.

En 500 XT oeuf corse.

Jusqu'en bas du sud, tout en bas. Et puis tu aurais trouvé un rafiot pour t'emmener voir les lémuriens. Tu serais remonté par la côté est, en passant par des villes qui sonnent autant que leurs homologues d'Asie Centrale : Zanzibar, Dar-Es-Salaam, Addis-Abeba, Sanaa. Puis tu aurais obliqué vers le soleil levant Bagdad, Téhéran et Ispahan, Samarcande évidemment. Que celui auquel ces noms-là n'évoquent pas l'exotisme soit damné à jamais.

Tu fais chier KPOK, j'avais réussi à l'endormir, cette envie de tout bazarder et de partir plein est.

29-11-2016 15:45 
l'haricot

'vache, la Raider : une Magnum racing avec un moulbif "comme ça"!

T'es gentil, t'arrête de nous parler de meules dans ce style, car vu les 112 nouveautés des salons, c'est trop dur de se dire qu'on les aura jamais....

29-11-2016 16:19 
KPOK

Citation

Tu fais chier KPOK, j'avais réussi à l'endormir, cette envie de tout bazarder et de partir plein est.
L'univers ne te laissera pas tranquille tant que tu n'auras pas réalisé l'objectif qui t'a été fixé.

29-11-2016 19:11 
tom4

un instant, quand j'ai lu Suzuki FXR 150, je me suis dis que tu avais pété une durit, que tu avais des gout de chiotte.
pis en fait, c'est juste pour aller chercher un NSR 150 SP, Kawasaki KRR ZX et Suzuki Raider.
c'est bon
j'ai eu peur
recommence pas
ticon

tom4

29-11-2016 19:49 
Peterpan

je prends la premiàre qui me tombera sous la main !!...donc la mienne !! ...et nul besoin de rouler avec un gyro !! clin d'oeil

29-11-2016 19:56 
KPOK

Citation

j'ai eu peur
recommence pas
ticon
[attachment 25656 facebook-emoticon-covering-his-grin.jpg]

29-11-2016 20:33 
Aristoto

une XT 500 et je traverse la Sibérie jusqu'à Vladivostok, après une virée au cap Nord. J'emprunte un bateau à un exhumain traverse l'Amérique jusqu'en Acadie... et je meurs de septicémie et d'automédication... je m'en fous je me serai baladé. C'est ouf comme on se sent avanturier ds ses rèves!!!

V aux survivants

01-12-2016 14:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous