Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

5 conseils pour bien vendre sa moto

Annonce, prix, entretien, essai et documents obligatoires

Vous hésitiez depuis quelques mois, vous avez écumé les forums pour recueillir des avis, mais vous avez enfin pris votre décision : vous allez vendre votre moto. Vous avez un peu de mal sur la procédure légale, la préparation de la moto et les précautions à prendre ? Voici 5 conseils pour bien vendre sa moto.

5 conseils pour bien vendre sa moto

1 - Se refaire une beauté

Afin d'obtenir le meilleur prix possible, il convient de proposer une moto en bon état. A ce titre, il ne faut pas hésiter à changer les éléments dont l'usure serait trop importante. En effet, un train de pneu en fin de vie ou des plaquettes de frein limées à l'extrême seront autant de points qui permettront à l'acheteur de négocier le prix à la baisse.

Il faut également passer par la case nettoyage. Une moto lustrée à la peinture brillante sera toujours plus engageante qu'une machine couverte de boue et de moucherons. L'aspect extérieur joue également beaucoup dans la perception d'entretien de la machine par l'acheteur potentiel. Et on vous donne des conseils pour prendre des photos de votre moto.

2 - Définir un prix cohérent

Un des points les plus importants est de proposer sa moto au juste prix. Pour ne pas surévaluer ou sous-évaluer la valeur de sa monture, le meilleur moyen est de se référer à la cote moto de l'occasion. Cette dernière correspond à la valeur moyenne des ventes entre particuliers pour un modèle donné bien entretenu. Elle permet ainsi, en ajustant le montant à l'état de la machine, de se placer dans le prix du marché.

Au moment de la vente, si l'acheteur souhaite régler par chèque, exigez un chèque de banque pour éviter le coup classique du chèque en bois. Là encore, restez particulièrement prudent si celui-ci est émis de l'étranger, il s'agit probablement d'un faux.

3 - Etre honnête et exhaustif

Rien ne sert de mentir sur la présentation de son véhicule, en cas de constatation d'un vice caché l'acheteur pourra se retourner contre le vendeur pendant deux ans à la découverte du vice, demandant au mieux le remboursement du bien, mais pouvant également intenter une action en justice.

Si l'on peut être tenté d'embellir la vérité ou de masquer certains points, mieux vaut préciser tous les petits défauts qui ne seraient pas corrigés dès l'annonce. Peinture éraflée, rouille sur la ligne d'échappement ou petits éclats se transformeront en mauvaise surprise pour l'acheteur qui ne s'y attendait pas et pourrait lui donner une occasion de négocier ou l'envie de partir. Pensez aussi à préciser ce qui est d'origine et ce qui ne l'est pas, tout comme les pièces qui ont été changées récemment.

4 - Préparer les documents nécessaires

En attendant qu'un acheteur potentiel se manifeste, il est utile de préparer tous les documents nécessaires dans le cadre de la vente. On commencera donc par rassembler tous les documents relatifs à la moto comme son carnet d'entretien, la carte grise, les factures des pièces changées et des accessoires installés, les garanties...

Pour la vente en elle-même, il faudra se munir d'un certificat de vente et d'un certificat de situation administrative (ex certificat de non-gage). La demande de ce dernier est entièrement gratuite et peut-être réalisée par internet.

5 - Se prémunir pour un essai

Enfin, pas question de proposer à quelqu'un d'essayer sa moto sans avoir pris un minimum de précautions. Dans un premier temps, il faut vérifier que le contrat d'assurance couvre bien le prêt de la moto à un tiers et il faut en aviser son assureur par courrier.

Pour l'essai, donnez rendez-vous dans un lieu différent de celui du stationnement de votre moto et évitez d'utiliser votre numéro de téléphone fixe. Cela vous permettra d'éviter un simple "repérage" avant le vol de votre machine. Le jour J, venez accompagné pour éviter les mauvaises surprises. Il faudra penser à vérifier le permis de conduire de l'acheteur. N'hésitez pas à faire une seconde vérification de son identité. Conservez ses papiers jusqu'à son retour.

Si malgré tout ce dernier décidait de ne pas revenir, l'assurance peut intervenir pour vol même si le plus souvent ces dernières ne le considèrent pas comme tel, car il n'y a pas eu d'effraction. Même constat dans le cas où le vendeur se ferait agresser.

En cas d'accident pendant l'essai, les frais seront intégralement couverts si ce dernier n'est pas responsable. Dans le cas contraire, dans un accident avec un tiers ou seul, il faut que le contrat d'assurance comprenne une garantie tous risques. Dans tous les cas, l'intervention de l'assurance se traduira par un malus pour le vendeur. Sans couverture tous risque, il est possible de se retourner contre l'essayeur pour les dégâts occasionnés sur la moto.

Plus d'infos sur la vente de moto d'occasion

Commentaires

tom4

j'ajouterais, "une fois que la moto est propre, faire des belles photos. pas des photos au mobile dans la cave"

tom4

28-11-2016 09:34 
freddy.lombard

Ça me fait toujours penser à des scènes de revente dans le merveilleux monde la la BD.

Un revendeur à la Bastille (Ricky Banlieue - Margerin) : « Pour ce prix là, tu ne veux tout de même pas la carte grise ? »

Un Hells à l'un des mômes du JBT : « On ne demande pas son âge à une dame ».

28-11-2016 12:19 
Alx-i

Oui Tom4, et les conseils pour bien prendre ses photos arrivent bientôt

28-11-2016 13:23 
Hsbey

Les conseils proposés me semblent très bons. Je les ai toujours intégralement pratiqués et j'ai toujours vendu mes motos au premier qui venait la voir (et ce, sans rabais excessif).

J'ajouterai:

1) Il faut être capable de répondre à: "avez-vous effectué les rappels constructeurs? Montrez moi ça sur les factures."

2) Il est normal que le prospect veuille essayer la moto avant d'acheter. Donc a) consigner ses papiers d'identité pendant l'essai b) éventuellement, proposer un essai de contrôle de la moto chèque de banque en main, juste avant de signer l'acte d'achat (=anti-essayeur du dimanche).

Mon expérience personnelle m'a montré que très très peu de vendeurs non professionnels suivent les conseils ci-dessus. Parfois leur nullité crasse est telle que que l'on en vient à désespérer de pouvoir acheter une moto d'occasion à un particulier.

28-11-2016 13:31 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous