english

Comment bien choisir son pantalon moto

Guide d'achat explicatif pour bien choisir son pantalon moto, cuir ou textile

Pantalon ou jeans ? Cuir, textile ou denim ? Avec ou sans membrane ? Avec ou sans protections amovibles...

En France, les motards sont plutôt bien équipés en matière de casque, de gants et de blousons. Et si les chaussures sont assez régulièrement portées par les utilisateurs de deux-roues, il y a bien un équipement qui semble délaissé : le pantalon souvent simple jean traditionnel mais pas obligatoirement jean moto. Pourtant, les membres inférieurs restent les plus exposés en deux-roues puisqu'ils subissent des lésions dans deux accidents corporels sur trois.

Protéger ses jambes reste donc tout aussi important que le reste. La situation s'améliore cependant progressivement notamment grâce à l'offre de plus en plus étendue et aux matériaux textiles qui continuent de progresser en offrant à la fois plus de souplesse et plus de protection. L'essor du jeans renforcé a ainsi favorisé l'utilisation des pantalons de motos, au détriment du classique cuir quasiment en voie d'extinction.

Et avec toutes les marques présentes historiquement sur le marché - Alpinestars, Bering, Dainese, Furygan, Helstons, Ixon, IXS, Rev'It, Segura, Spidi) - complétées par toutes les marques des distributeurs Dafy (All One, DMP), Louis (Vanucci) ou Motoblouz (DXR), sans oublier A-Pro, Bolid'Ster, Esquad, Helstons, Icon, Klim, Macna, Overlap, PMJ, Oxford, Richa ou Tucano Urbano, il n'y a que l'embarras du choix et ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver.

Comment bien choisir son pantalon moto
Comment bien choisir son pantalon moto

Alors comment bien choisir son pantalon de moto ? Quelles sont les normes en vigueur ? Quelles fonctionnalités existent ? En trouve-t-on pour tous les styles ? Quel budget faut-il y consacrer ? ... Suivez le guide.

La norme EPI : EN 13595, maintenant 17092

L'intérêt principal d'un pantalon de moto reste le même que n'importe quel autre équipement : protéger le pilote, ou plus précisément ses jambes. Pour s'assurer de la bonne efficacité d'un tel vêtement en matière de résistance à l'abrasion, à la déchirure et autres chocs il faut comme toujours se référer à l'homologation de celui-ci. Le pantalon n'étant pas obligatoire en France à moto, tous les équipements vendus en tant que tels ne sont donc pas forcément certifiés, d'où l'importance de vérifier la présence de l'étiquette CE arborant le petit logo de motard. De manière générale, les équipementiers reconnus font certifier leurs pantalons. Mais c'est loin d'être une évidence pour les fausses bonnes affaires de marques exotiques que l'on peut trouver sur internet, à pas cher. Mais au moindre accroc, vous risquez au contraire de le payer très cher.

Chute avec un pantalon moto
Chute avec un pantalon moto

Il faut également savoir que le pantalon de moto est homologué de la même manière que les vestes, blousons et combinaisons. Il répond donc aux mêmes normes EN 13595 toujours en vigueur et EN 17092 qui la remplace peu à peu. Selon la première, un pantalon est certifié de niveau urbain, 1 ou 2 (le maximum) selon ses résultats aux tests réalisés sur les zones définies.

Avec la norme EN 17092, les tests ne sont plus réalisés sur certaines zones, mais sur l'ensemble du vêtement. La classification est également étendue à cinq niveaux C, B, A, AA et AAA. Là encore, plus la notation est élevée, plus la protection est efficace en cas de chute.

Norme EPI 17092
Norme EPI 17092

Le type en fonction de la pratique : route, piste, tout-terrain

Plus encore que les blousons de motos, les pantalons sont pensés par les fabricants en fonction de la pratique qui leur est dévolue. En effet, un utilisateur urbain cherchera avant tout un vêtement discret à l'allure de prêt-à-porter une fois descendu de son scooter quand l'amateur de roadtrip privilégiera un modèle plus polyvalent capable de le protéger de la pluie, de tous les temps et températures, mais aussi d'éviter la surchauffe sous le soleil grâce à sa ventilation.

On retrouve ainsi quatre grandes familles de pantalons motos avec les jeans, adaptés à la ville, à la route, à la piste ou au tout-terrain selon les modèles, les pantalons de touring en tissu, les pantalons "adventure" textile également, mais aussi les pantalons racing, en cuir uniquement.

Les jeans misent avant tout sur le look, les pantalons de route visent à offrir un maximum de protection (chocs et conditions climatiques) tandis que les modèles "trails" optent souvent pour plus de fonctionnalités et surtout des textiles plus facilement lavables, ceux-ci étant susceptibles d'évoluer dans des conditions météo variées, souvent plus salissantes. Enfin les modèles de compétition se concentrent de leur côté sur une grande liberté de mouvement et des protections renforcées.

Cuir, textile ou denim ?

Comme pour tous les équipements, le cuir est le matériau qui offre le plus souvent la meilleure résistance, mais aussi le moins de polyvalence. Si l'on retrouve aujourd'hui encore une poignée de pantalons en cuir au style classique, la majorité de l'offre concerne des modèles racing, le plus souvent sous la forme de combinaisons deux pièces.

Les modèles à base de textiles techniques sont ceux qui offrent le plus de choix grâce à la grande variété des matériaux existants : souplesse, résistance à l'abrasion, imperméabilité ou au contraire ventilation. Les pantalons textiles sont le plus souvent composés de différents tissus placés à des endroits stratégiques (les plus résistants aux zones de chute, les plus conforts sur les endroits les moins exposés...).

Enfin, le cas du jeans moto est un peu différent, car il existe en réalité deux types de textiles. En effet, sur certains modèles, on retrouve une simple toile en coton denim qui ne se démarque d'un modèle de prêt à porter que par sa doublure renforcée, en fibres d'aramides la plupart du temps voire de protections placées aux endroits cruciaux (genoux, voire hanches). Mais il existe aussi des jeans où le tissage du denim intègre directement les fibres plus résistantes (aramide, armalith, cordura, kevlar...).

La proportion entre coton, élasthanne, lycra et fibres techniques dans le tissage permet d'ajuster le compromis entre confort et protection, voire de proposer quelques jeans étanches.

Des jeans motos souvent marqués par leurs coutures très visibles aux genoux
Des jeans motos souvent marqués par leurs coutures très visibles aux genoux

Ceci explique qu'un jean moto est parfois plus épais voire plus rigide qu'un jean classique et souvent plus chaud également. De même, deux jeans motos offrent des conforts très différents, même sans les protections, ainsi que des niveaux de protection contre le froid très différent l'hiver.

Il en va de même pour la pluie, ou plus exactement de la capacité du jean à sécher rapidement. On peut avoir subi la même averse et l'un aura un jean qui sera presque sec une heure après et l'autre dont le jean sera toujours bien humide après deux heures. Tout dépend de la fibre et çà, il n'y a pas d'indice écrit sur une étiquette. On le sait après l'avoir testé.

Le pantalon de pluie est comme son nom l'indique réservé à la pluie, mais surtout comme un sur-pantalon, à mettre sur un jeans.

Doublures et membrane : Gore-Tex, Drymesh ou Drystar

L'automne et l'hiver, avoir un pantalon équipé d'une doublure thermique et d'une membrane étanche et respirante est un bon moyen de se protéger du froid et de la pluie. Mais tous les styles de pantalons ne sont ici pas concernés. Les jeans et pantalons racing sont en effet systématiquement dépourvus de tels équipements. Un jeans moto nécessitera donc l'achat d'un pantalon de pluie, ou l'utilisation d'un tablier si vous roulez en scooter, pour pouvoir vous prémunir contre les aléas météo. Il n'existe en effet que très peu de modèles de jeans étanches et ce ne sont pas les plus confortables.

À l'inverse, les pantalons textiles, qu'il s'agisse de modèle touring ou adventure, peuvent présenter plus de polyvalence à ce niveau. Ces derniers sont souvent pourvus d'une membrane assurant l'étanchéité en plus du textile extérieur qui peut déjà assurer une première barrière. Certains modèles 3-en-1 se dotent même d'une doublure épaisse amovible pour une utilisation tout au long de l'année.

La coupe

Les jeans proposent de nombreuses coupes spécifiques entre Bootcut, Loose, Regular, Skinny, Slim, Straight, Tapered... la majorité des modèles ayant une couple Slim ou Straight. Ils se distinguent également par leurs nombreuses coutures souvent extérieures, qui les rendent alors moins urbains.

Et derrière, çà baille ou non ?
Et derrière, çà baille ou non ?

La couleur

Du côté des jeans, on trouve surtout le bleu et le noir avec toutes leurs variations possibles. Mais en cherchant, on trouve également du beige, du marron, du kaki, voire même du bordeaux.

Du bleu au noir
Du bleu au noir

Ventilation

Là encore, cela concerne quasi exclusivement les pantalons textiles. Le principe reste le même que sur les vestes et blousons avec des zips d'aération ou des panneaux s'ouvrant sur un tissu mesh pour laisser passer un maximum d'air.

La bonne taille et la bonne coupe pour ne rien laisser sortir une fois assis sur la moto
La bonne taille et la bonne coupe pour ne rien laisser sortir une fois assis sur la moto

Encore faut-il que les aérations soient prévues de par la construction du jean. A contrario, un pantalon mal conçu va se baisser facilement une fois monté sur la moto, n'offrant pas la meilleur protection.

Sans être ventilés, les jeans peuvent plus ou moins protéger du froid l'hiver et la différence est vraiment notable entre deux modèles entre celui qui protège plutôt bien et celui dans lequel on gèle au bout de quelques kilomètres.

Réglages

Les pantalons adventure et de touring sont très souvent associés à des pattes de réglages qui permettent d'ajuster la largeur du pantalon au niveau des jambes, de la taille et des chevilles pour éviter les flottements en roulant. Les pantalons racing sont toujours taillés près du corps et n'en ont donc pas besoin. Enfin, quelques rares jeans s'ajustent à la taille et rarement plus. Il y a une exception chez Ixon qui propose un jean avec un réglage intérieur en bas des jambes qui permet de régler l'ourlet via des boutons pressions intérieurs.

Mais l'ourlet long est aussi très tendance et hipster, donc un incontournable.

Idéalement, le jean doit être aussi agréable à porter une fois descendu de la moto
Idéalement, le jean doit être aussi agréable à porter une fois descendu de la moto

Zip de connexion

Pour éviter les remontées intempestives du blouson et de se retrouver avec le bas du dos à l'air pendant la conduite, la présence d'un système de connexion (fermeture éclair ou passant) est d'une grande utilité. Notez que les blousons d'une marque sont rarement compatibles avec les pantalons d'une autre, à l'exception des systèmes reposant sur une boucle à glisser dans le passant arrière du pantalon.

Détails de fixation
Détails de fixation

Éléments de confort

Les pantalons textiles peuvent également présenter d'autres éléments ajoutant du confort à l'utilisation avec par exemple des bretelles intégrées pour éviter que le pantalon ne descende, des passants au niveau des pieds pour éviter qu'il ne remonte, ou encore des ouvertures zippées sur le bas de la jambe pour faciliter l'enfilage par-dessus la botte.

Certains jeans intègrent également des zones stretch dans leur partie supérieure, offrant un confort supplémentaire à défaut d'être standard au niveau du look.

A contrario, certains jeans moto sont tellement renforcés que la fibre les rend très rigides, protecteurs, mais peu agréables au quotidien, une fois arrivé au bureau.

Zone stretch au niveau du bas du dos
Zone stretch au niveau du bas du dos

Le confort, c'est également les protections et leur système de placement et de finitions, notamment les coutures, qui peuvent les rendre confortables à porter ou au contraire parfaitement insupportables. La douceur de la maille filet intérieure, les coutures, les velcros de fixation sont autant d'éléments qui font la différence entre deux jeans.

La finition de la protection à l'intérieur du jean, gage de confort
La finition de la protection à l'intérieur du jean, gage de confort

Je me rappelle de ce premier jean Esquad qui avait une couture intérieure spécifique au niveau du genou qui le limait après une journée de moto intensive; un défaut corrigé sur les modèles suivants.

Protections, amovibles

Tous les pantalons de motos sont normalement équipés de coques de protections certifiées CE selon la norme EN 1621-1 au niveau des genoux. Comme pour les blousons, ce sont généralement les modèles de niveau 1 qui sont intégrés en série, tandis qu'il faut rajouter un budget supplémentaire pour acquérir des modèles niveau 2. De plus en plus souvent, les protections de genoux sont maintenant réglables en hauteur. Depuis quelques années, on trouve également des pantalons où l'ouverture des poches de protection se trouve à l'extérieur, ce positionnement facilite très nettement l'ajout ou le retrait des coques lorsque l'on souhaiter laver son jeans, au détriment du look.

Des protections aux genoux plus souples et confortables
Des protections aux genoux plus souples et confortables
Des protections genoux de toutes les formes, avec 2 niveaux
Des protections genoux de toutes les formes, avec 2 niveaux

En revanche, tous les pantalons de motos ne sont pas forcément équipés de protections certifiées aux hanches, certains ne disposant pas non plus de poches pour en ajouter.

Protection hanche
Protection hanche

Une marque a même innové dernièrement avec un pantalon airbag.

Taille : la taille à la ceinture mais aussi la longueur de jambe

Le choix de la bonne taille est crucial, car le pantalon ne doit pas entraver les mouvements en étant trop serré, mais ne doit pas non plus flotter à cause d'une largeur excessive. Il est donc important d'essayer un pantalon pour trouver la taille avec laquelle on est le plus à l'aise. Cela implique non seulement d'enfiler le pantalon, mais aussi de se mettre en position de conduite, si possible sur sa moto ou sur une machine d'exposition.

Comme pour les pantalons de prêt à porter, les modèles sont parfois disponibles dans plusieurs longueurs de jambes, il est donc important de vérifier que l'on n’aura pas de feu de plancher ou au contraire l'effet accordéon sur la chaussure. S'il est possible de faire un ourlet sur un jeans, c'est nettement moins évident sur un pantalon textile, voire carrément impossible sur un cuir racing. Et il faut bien noter que la position de conduite sur une moto entraîne une remontée du pantalon, par rapport à un pantalon urbain. L'ourlet quand il est fait doit être effectué plus bas que la normale.

Enfin, il faut prendre garde aux différentes tailles indiquées par les fabricants. En plus des coupes différentes, notamment chez les Italiens qui privilégient souvent des tailles très près du corps, le système de taille varie d'une marque à l'autre certains optant pour l'échelle française, d'autres pour les tailles US ou italiennes, d'autres encore pour la version S, M, L...

Et j'insiste sur les différences de tailles entre marque. Je suis personnellement serré dans une taille US 31 chez Alpinestars. On pourrait penser que dans une autre marque, on pourrait être à +/-1, soit 32 ou 30. Mais quand je prends de l'US 30 chez Ixon, pantalon enfilé et bouton fermé, le pantalon descend tout seul jusqu'aux chevilles (en fait, chez Ixon je dois prendre du 29 S et non pas du M comme habituellement).

Bref, en magasin il faut essayer plusieurs tailles. Et sur internet il faut regarder a minima le guide des tailles spécifiques par marque et si possible lire les retours des autres utilisateurs sur les sites de vente en ligne quand il y a les retours utilisateurs, ou chercher sur les forums du Repaire.

Exemples de tailles génériques pour pantalon Homme

Taille universelle XS S M L XL 2XL 3XL 4XL 5XL 6XL
Taille US 28 29 30 31 32 33 34 36 38 40
Taille française 36 36-38 38 38-40 40 40-42 42 44 46 48
Tour de taille en cm 74 76,5 79 81,5 84 86,5 89 94 99 104

Exemples de tailles génériques pour pantalon Femme

Taille universelle XS S M L XL 2XL 3XL 4XL
Taille US 26 27 28 29 30 32 34 36
Taille française 36 36-38 38 38-40 40 42 44 46
Tour de taille en cm 79 81,5 84 86,5 89 94 99 104
Jean SlimFit, taille US pour femme
Jean SlimFit, taille US pour femme

Les détails

Le détail, ce peut être l'élastique en bas du pantalon qui permet de le passer sous le pied et ainsi éviter d'avoir le pantalon qui remonte. Ce peut être aussi ce réglage d'ourlet facile via des boutons intérieurs ou les possibilités de réglage des protections.

Il y a également ces pantalons pouvant se transformer en bermuda une fois descendu de la moto, grâce à une fermeture éclair, au niveau du genou, comme le Zipster.

L'info signalée nulle part

Le temps de séchage ! Une petite averse ou une grosse pluie et vous n'aviez pas de pantalon de pluie ? Votre jean est détrempé. En fonction du textile et des conditions de séchage, on a ainsi vu deux jeans trempés par la même averse avoir un temps de séchage variant d'un facteur 1 à 10. Autrement dit, il y en avait un qui était quasiment sec au bout d'une heure et l'autre ne l'était toujours pas après une nuit. Mais çà, vous ne le saurez qu'après la première pluie ! Par contre, à l'usage et en roatrip, cela fait toute la différence pour retrouver un pantalon sec le lendemain.

L'entrejambe

A moto, l'entrejambe est bien plus sollicité qu'un jean classique. Les coutures doivent être particulièrement renforcées, afin de ne pas voir les coutures se défaire, voire déchirer le tissu. C'est notamment ce qui m'était arrivé avec le pantalon Tucano Urbano Zipster à l'issue de notre roadtrip aux Etats-Unis.

Budget : à partir de 59 euros

Pour ce qui est du jeans, c'est sans conteste le type de pantalon moto le plus abordable puisque l'on trouve les premiers prix à partir de 60 euros en promo (Esquad ou Ixon vus à 59,99 euros dernièrement) alors que le plus haut de gamme ne dépasse pas les 450 euros (jeans Bolidster Ride-Ster), la moyenne étant plutôt sous les 200 euros.

En ce qui concerne les modèles textiles de touring et Adventure, le prix d'entrée est un peu plus élévé, autour d'une centaine d'euros. En revanche, le nombre de fonctionnalités possibles et la marque peuvent faire s'envoler les prix jusqu'à près de 1.000 euros ! C'est notamment le cas pour le pantalon touring Belstaff tarifé à 975 euros, mais le "gros" de l'offre se situe plus généralement entre 200 et 300 euros.

Comptez au moins 150 euros pour un pantalon en cuir classique et une vingtaine d'euros supplémentaires pour l'entrée de gamme racing tandis que les versions les plus haut de gamme des combinaisons deux pièces grimpent jusqu'à 500 euros.

Dans l'ensemble, il n'y a guère de surprise au niveau des prix. Outre les différences de positionnement entre chaque fabricant, ce sont le niveau de protection, la qualité des matériaux et le nombre de fonctionnalités qui influent sur le tarif. On ne trouvera ainsi pas de pantalon classé AA, avec doublure thermique, membrane et zips de ventilation à moins de 200 euros.

Pantalon et jean RoadCrafted
Pantalon et jean RoadCrafted

Conclusion

Il y a tous les types de pantalons, pour tous les styles et les budgets en fonction de la technicité, des matériaux utilisés et des protections. Mais au final, le confort sera le point qui vous fera adorer votre pantalon ou ne jamais le porter. Rien ne vaut un essayage et pas uniquement pour la taille. Le simple confort du textile sur la peau, ou des protections mal placées faisant mal au quotidien font toute la différence. Plus encore qu'un pantalon standard, un pantalon moto demande des essais... de quoi vous inciter à aller essayer en magasin plusieurs marques et modèles jusqu'à trouver celle qui vous convient.

Je me souvient de ce super pantalon Esquad dont une couture finissait par me découper le genou à la fin d'une journée d'essai moto. Ou au contraire, ce jean Oscar, qui est devenu une seconde peau, jusqu'à ce le fabriquant l'arrête, pour mon plus grand désespoir.

Plus d'infos sur les pantalons et jeans moto

Commentaires

inextenza

Ah, dommage que cet article ne sorte que maintenant, le mois dernier, la mutuelle des motards remboursait 50¤ sur un équipement de sécurité, et j'ai eu à faire ce genre de recherche ;)

D'ailleurs, la photo de la première protection genoux, c'est la Bering / Ségura ALPHA. Effectivement de niveau 1. La marque vend également la protection OMEGA, de niveau 1… mais qui s'emboite avec cette ALPHA, pour en faire du niveau 2.

Attention toutefois: ça devient proéminent. Si les niveaux 1 sont invisibles (surtout la ALPHA), en niveau 2, cela fait de grosses genouillères, visibles, et je pense (pas encore testé cet usage) si on porte le pantalon toute la journée au bureau. Là, les protections risquent d'être inconfortables.

14-04-2021 12:56 
Dugom

Suite à plusieurs chutes testées entre moi et mes amis un peu trop téméraires, je vous conseil les jeans en Armalith/Dyneema, en cas de chute même répétée ça ne cède pas et est réutilisable des 10enes de fois, seule la couleur part et le jean passe au blanc la où ça a frotté.

Pour du étanche, Armalith 2.0 ou cuir, mais le cuir sera lui aussi également destiné a la poubelle des la première chute.

Le cuir agréable par temps frais devient très chaud par temps de canicule, mais il a l’avantage de pouvoir scratcher des sliders pour les aficionados du déhanchage et du dépassement des 55° d'angle.

Prendre uniquement les jeans en full fibre sinon les parties hors fibre souvent en coton ou autres dénominations publicitaires, vont s'arracher et le jean finira à la poubelle.

Attention, un pantalon moto ça veut vraiment rien dire, et ça se déchire aux coutures et à l’endroit non sécurisé, je parle même pas des pantalons en plastok type polyester et autre merdasse dérivé de pétrole.

Pour les protections contre le choque, je n'ai pas de retour, car on a heureusement jamais tapé à part le sol.


Je possède un Esquad Stoner, j'avais un Polynium, mais il a déchiré là où non protégé, car non full donc obligé de changer.
Mes amis ont des Esquad Strong/Smith, bien frottés, jamais déchirés et toujours portés !

À bon entendeur !

14-04-2021 21:22 
Dugom

Attention au jean Kevlar qui est une 2eme couche, et donc le jeans vous protège de l'intérieur, mais l'extérieur souvent en coton va partir en fumé instantanément.

14-04-2021 21:28 
Dugom

Sans faire de pub je recommande:

Esquad et Bolister (même patron), mais uniquement en full, c'est à dire sur tout le tissu. (Dynema ou Armalith)

La marque Saint Unbreakable aussi et très bonne, mais sensiblement plus chère.

Ptit conseil gratos:
Pour les cuirs aérés aux bras, serrez toujours le poignet, sinon ça vrille et vous fondez le tissu et votre peau, testé et pleuré...

Désolé pour les posts multiples, mais impossible d'éditer les messages précédents.

14-04-2021 21:46 
AnKoR

En appoint des excellentes remarques ci-dessus, face au budget j'ai ces opinions désormais :
- un surpantalon de pluie coqué résistant (dès 120¤) permet de se balader partout avec son pantalon de ville en-dessous. En l'essayant, on n'oublie pas sa ceinture et on plie les jambes pour voir si la longueur est suffisante.
- un jean coqué niveau A se trouve à 100¤ et moins en promo, ce n'est pas loin des prix de marques de jean de ville connues : la durabilité des coutures et de la toile en moins. Avec des coques amovibles, on garde l'usage ville.
- un vrai pantalon moto n'est pas idéal au quotidien mais bien plus confortable en roadtrip, à condition que vous confirmiez qu'il vous convient toujours pendant les pauses, en marchant, avec ou sans sous-pantalon, etc.

- pour les coques, je ne veux pas sentir le haut de la coque appuyer sur mon genou en marchant et elles doivent être sur mon genou jambes non-tendues (situation de chute), en largeur on vérifie qu'elle ne gêne pas la partie de chaque genou qui se colle au réservoir. Si besoin, on les change pour d'autres.
Niveau 1 ou niveau 2 ? Tant que c'est supportable plusieurs heures, à chacun de voir entre un gain de confort et une rééducation moins probable suite à chute.
Les genoux ça tape bien et à faible vitesse aussi, faisons notre choix en pleine connaissance.

15-04-2021 10:14 
inextenza

Citation
Dugom
Ptit conseil gratos:
Pour les cuirs aérés aux bras, serrez toujours le poignet, sinon ça vrille et vous fondez le tissu et votre peau, testé et pleuré...

Je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais il y a quelques années, en compétition moto française, il était obligatoire d'avoir une doublure en coton. Ou à défaut, un sous vêtement manches/jambes longues en coton sous la combarde.
Justement parce que les doublures qu'on trouve dans 99% des équipements en cuir sont en polyester, et le plastique, sous l'effet de la chaleur, ça fond.
Dans d'autres pays/championnats, ce «sac à viande» en coton n'était pas obligatoire, néanmoins, pour une fois, je comprends tout à fait la position des officiels français, et ne comprends pas pourquoi la doublure en coton ne s'est pas généralisée. Ça t'aurait évité tes brûlures!
Du coup, perso, quand je me faisais des sessions piste libres, c'était au minimum avec un tshirt manches longues sous le cuir ;)

15-04-2021 11:13 
Dugom

Non en fait quand je parle de l'interieur des manches c'est l'autre coté du coude en fait. Il n'y a pas de cuir uniquement un tissu elastic pour aérer. Et quand j'ai chuté la manche a tournée et le dessus de mon bras c'est retrouvé entre le tissus et le bitume... Le les coutures du tissus ont cédés et donc zéro protection.

postimg.cc


3100118-10-fr-missile-leather-jacket.jpg

15-04-2021 13:34 
ecrire

Le cuir reste le cuir. Mais aujourd'hui certains jeans sont tout aussi résistants, surtout ceux en Armalith type Bolid'ster, Held ou 2Milesix pour les filles... Plein de marques utilisent cette fibre, ça permet d'avoir un bon choix à tous les prix. L'avantage : pas de doublure donc très confortable.

16-04-2021 10:14 
Dugom

Pour avoir personnellement vu nombre de chutes à faible vitesse (50 à 80km/h), pour moi le Dyneema/Armalith est largement plus solide que le cuir, et surtout réutilisable même après plusieurs chutes là où les cuirs se trouent et déchirent dès la première chute.

L'avantage du cuir je pense que c'est l'épaisseur qui peu faire tampon en absorbant un peu mieux les chocs.

UHMWPE c'est l'Armalith: (Ultra high molecular weight polyethylene)

Capture1.jpg

Capture2.jpg

16-04-2021 15:14 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous