Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : CCM

La marque lancée par le pilote Alan Clews sur les cendres de BSA

CCM, ou Clews Competition Motorcycles, est un constructeur britannique de motos essentiellement tout terrain. La marque fut créée en 1971 par Alan Clews. Alors pilote d'usine pour BSA en motocross, le Britannique décida de créer sa propre marque lorsque le département racing de BSA cessa ses activités.

Histoire constructeur : CCM

Il profita de cette occasion pour acheter toutes les pièces qu'il pouvait dans les stocks de BSA et commença à mettre au point ses motocross dans son garage. Il réalisa ses propres améliorations sur le moteur monocylindre B50 de 499 cm3.

La réputation de la marque CCM commence à s'étendre à l'extérieur du Royaume-Uni, notamment grâce aux résultats obtenus par John Banks en Championnat du Monde de Motocross 500. Entre 1973 et 1975, 450 machines seront assemblées. CCM rachète alors les machines-outils BSA ainsi que les moules pour continuer à fabriquer les pièces moteur. Les motos 4 temps continuent de se développer en produisant jusqu'à 200 machines en 1977 et en fournissant même la police des Emirats Arabes Unis.

Les premières CCM reposaient sur un moteur BSA B50

Dans les années 80, la marque aborde un important changement en abandonnant les motorisations BSA pour se tourner vers des blocs Rotax et voit Armstrong racheter 51% des parts de l'entreprise. En 1984, Armstrong-CCM devient même fournisseur de l'armée britannique avec sa MT500. Cette même année, la marque rachète SWM qui vient d'être liquidé. La marque produit également des motos pour BRP sous l'appellation Can-Am Motorcycles. Pendant cette décennie, CCM vit son âge d'or avec des ventes annuelles atteignant les 3.500 immatriculations.

L'Armstrong CCM MT500 de l'armée anglaise

Mais en 1987, l'aventure tourne court et les droits de productions de la MT500 sont rachetés par Harley-Davidson qui développe alors une 350.

Il faudra attendre 1998 pour que la famille Robson rachète CCM et relance la production sur base de moteurs de Suzuki DR-Z400. La faillite touche à nouveau le constructeur en 2004. Alan Clews, le fondateur de la marque décide alors de la racheter. En 2005, CCM confirme son renouveau en lançant deux nouveaux modèles avec la R35 Supermoto et la FT35 Flat Tracker.

La R45 Supermoto

En 2009, la marque fait son retour en Championnat du Monde de Motocross avec les pilotes Tom Church, Jason Dougan et Ray Rowson. Un nouveau contrat est même signé avec l'armée mais le constructeur espère bien développer ses ventes aux particuliers.

Ce n'est qu'en 2013 que CCM annonce son intention de concevoir un trail de moyenne cylindrée : le GP450 Adventure. Le modèle de série sera finalement lancé en 2015 en conservant la recette typique de la marque : un moteur fiable d'un célèbre constructeur adapté dans un châssis maison très léger. Ici, le monocylindre de la BMW G450X produit par Kymco voit sa puissance baisser à 40 chevaux et être associé à un cadre en aluminium pour un poids total de 125 kg.

CCM GP450 Adventure

CCM pose ses pneus sur la route et abandonne dans le même temps les motocross, mais si Alan Clews s'est retiré des affaires, la société conserve son aspect familial puisque c'est son fils Austin qui en est aujourd'hui à la tête.

Plus d'infos sur CCM

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5
AlloPneus