english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Cyril Neveu

Quintuple vainqueur du rallye Dakar

Créateur de la société NPO

Histoire pilote : Cyril NeveuFils d’un Champion du monde de canoë-kayak, Cyril Neveu nait le 20 septembre 1956 à Orléans. Plutôt que de s’orienter vers le sport de prédilection de son père, il préfère s’adonner aux joies du pilotage moto et plus particulièrement au trial. Il pratique la discipline de manière régulière jusqu’à ce qu’il découvre le rallye raid avec la première édition de l’Addijan-Nice en 1977.
Il court également en Championnat de France d’enduro avant de prendre le départ du tout premier rallye Paris-Dakar créé par Thierry Sabine en 1979.

Premier Dakar, première victoire

Engagé au guidon d’une Yamaha XT 500, Cyril Neveu parvient à prendre la tête de la course et décroche la victoire sans avoir remporté une seule étape. Ce premier grand succès le pousse à s’engager plus encore dans la discipline et l’année suivante il bénéficie de l’aide de Sonauto Yamaha tandis que l’assistance est assurée par son propre père sur le Dakar.
Toujours au guidon d’une XT500, Cyril Neveu confirme qu’il est taillé pour l’aventure et l’endurance. Il décroche cette fois-ci quatre victoires d’étape et sort vainqueur de l’épreuve.

La mésaventure Honda

La Yamaha 500XT de Cyril Neveu pour le Dakar 1980En 1981, il délaisse Yamaha pour s’engager aux côtés de la marque Honda pour courir à la troisième édition du Dakar. Pourtant, la course est marquée par de nombreux problèmes techniques qui s’accumulent et freinent sa progression, si bien qu’il se classe vingt-cinquième à l’issue de la compétition.

L’année suivante, suite à ses mésaventures avec Honda, il choisit d’intégrer un autre team et renoue avec le succès en signant quatre victoires d’étape. Durant les années qui suivent, Cyril Neveu se montre peu régulier dans ses résultats mais pointe toujours dans le top 10. En 1983 il est dixième du Dakar tandis que pour les deux éditions suivantes il s’offre la quatrième puis la cinquième place du classement général.

Duel au sommet avec Auriol

C’est finalement en 1986, année de la mort tragique de Daniel Balavoine, Thierry Sabine et trois autres personnes dans le crash d’un hélicoptère dans le désert, que Cyril Neveu retrouve le devant de la scène. Il remporte la victoire et s’aligne de nouveau sur le départ du célèbre rallye raid en 1987 et livre bataille pour la victoire avec Hubert Auriol. La veille de l’arrivée, Hubert Auriol victime d’une grosse chute se fracture les deux chevilles mais continue de piloter jusqu’à la fin de l’étape. A quelques heures à peine de l’arrivée, alors qu’il est en tête, Auriol annonce son abandon en pleurs devant les caméras. Son abandon laisse alors la voie libre à Cyril Neveu qui remporte le Dakar pour la cinquième fois de sa carrière.

L'heure de la reconversion

Cyril Neveu au Dakar en 1990 (Photo : Yamaha)Toutefois, pour le Dakar de l’année 1988, c’est au tour de Cyril Neveu de se blesser en course et d’abandonner. Il revient en 1989 avec une Yamaha et se classe cinquième de l’épreuve tandis que l’année suivante, suite à des problèmes mécaniques il doit renoncer à la course. En 1991, il prend part à son dernier Dakar avec une Cagiva et termine au 25ème rang.

Ne parvenant plus à se faire une place parmi les meilleurs et sentant la motivation le quitter, Cyril Neveu décide de se retirer de la compétition pour se consacrer à la création d’événements sportifs. Il s’associe avec Jean-Christophe Pelletier avec qui il fonde la société NPO (Neveu Pelletier Organisation) qui lance notamment le rallye Optic 2000 Tunisie ainsi que le rallye Oillibya du Maroc.

Il est en outre à l’origine de plusieurs courses dédiées aux jets nautiques et autres bateaux à l’instar de l’Optic 2000 Jet Offshore ou le Nautical Raid.
Depuis 2013, il est l'organisateur du Rallye Maroc Classic, un rallye consacré aux voitures anciennes.

Plus d'infos sur Cyril Neveu