Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire constructeur : Derbi

Une marque discrète mais efficace

Histoire constructeur : DerbiL’histoire du constructeur Derbi débute en 1922 lorsque Simeo Rabasa décide de fonder une petite boutique de réparation de bicyclettes. La société connait rapidement un certain succès et prendra de l’ampleur au fil des années.

A la fin de la guerre civile espagnole, l’entreprise poursuit son développement et commence à nouer des contacts avec des grands fabricants nationaux dans le but de produire bicyclettes, châssis pour cyclomoteurs et enfin des motos de petite cylindrée.

Toutefois, il faut attendre 1944 pour que Simeo Rabasa se lance dans l’industrie motocycliste. Cette même année, il fonde avec  l’aide de son frère Josep et de quelques petits investisseurs, la société Bicicletas Rabasa.

Derbi SRS (créditi photo : DR)Et en 1949, un premier modèle est dévoilé. Il s’agit d’une 50cm3 dénommée SRS en référence au nom de son créateur Siméon Rabas Single. Les ventes sont bonnes et la société s’étend au national, devenant ainsi la Nacional Motor Sa. Un nouveau modèle est vite mis en chantier et sortira sous le nom de Derbi 250cc. Issu de la contraction de Derivado de una Blcicleta (autrement dit, « dérivé d’une bicyclette »), le nom Derbi était né. Ce modèle inspiré de la Jawa 250cc sera produit durant 10 ans et se verra au cours des années dotée de plusieurs améliorations et déclinaisons.  

Petit Derbi deviendra grand

A partir des années 50, la firme espagnole commence à se faire une solide réputation dans le milieu de la vitesse en décrochant plusieurs podiums et victoires dues non seulement aux performances des machines mais aussi au talent du pilote Angel Nieto.

Dans les années 60, la marque s’exporte à l’international et sa gamme se compose de modèles très appréciés comme la Derbi Coyote ou la Super Antorcha. Puis ce sont les modèles tout-terrain qui font leur apparition dans les années 70 avec en tête d’affiche, la Cross 50 qui sera suivie de la Super Cross 50 quelques années plus tard.

Derbi Mulhacen 659 (crédit photo : DR)Les années 80 seront quant à elles marquées par la sortie des modèles Variant Start, Scoot et Yumbo Super FD. Jusque dans les années 2000, Derbi s’affirmera sur le segment des scooters mais n’en oublie pas pour autant les sportives telles que les GPR. En outre, sa famille de trails et supermotard Senda connait un succès retentissant.

En 2006, Derbi lancera l’un de ses modèles phares sur le segment des grosses cylindrées, la Mulhacén 659 puisant directement son inspiration dans le style Scrambler, emblématique des années 70.

En 2010, après plusieurs décennies d’histoire, Derbi démontre qu’elle est toujours sur les plus hautes marches du podium des constructeurs en décrochant son neuvième titre de Champion du Monde des Constructeurs.

Derbi possède une histoire riche en innovations et en temps forts et continue d’écrire les grandes lignes de son histoire, prouvant qu’elle compte toujours parmi les grands noms de l’industrie moto.

Plus d'infos sur Derbi