Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : NSU

Entre auto et moto

Histoire constructeur : NSULe constructeur allemand NSU est né en 1873 à Neckarsulm où l’entreprise se spécialise dans un premier temps dans la production de machines à tricoter. Le succès est bref et la firme décide de se réorienter vers la conception de bicyclettes en 1886 avant de se lancer dans la fabrication de motocyclettes. Les moteurs utilisés sont alors estampillés Zedel mais deviennent bien vite des mécaniques conçues maison.

Les premières automobiles

Les premières automobiles NSU ne tardent pas venir compléter les activités de la firme en 1906. Connaissant un fort développement, la production annuelle de motos atteint 2 500 unités tandis que 400 automobiles et 1200 bicyclettes sortent des usines.

Au cours des années 20, la société acquiert les licences nécessaires pour produire les voitures Fiat et les motos Lambretta. Finalement, en 1929, NSU est au bord de la faillite et doit revendre son département automobile au constructeur italien Fiat. Dès lors, la firme se concentre uniquement sur la production de motocyclettes.

Premier producteur de deux-roues au monde

NSU SupermaxEn 1938, l’entreprise emploie plus de 4.000 personnes pour une production dépassant les 63.000 motos et 13.000 bicyclettes par an. Toutefois, avec l’entrée en guerre de l’Allemagne dans la Seconde Guerre mondiale, la production doit cesser et ne reprend qu’à compter des années 50. Néanmoins, la guerre n’a pas affaibli la réputation des machines allemandes qui détiennent de multiples records de vitesse et ce dans plusieurs cylindrées. En 1956, la NSU Delphin III établit pas moins de quatorze records mondiaux et devient l’un des premiers deux-roues à dépasser les 300 km/h.

Le rachat par Audi

Entre temps, NSU est devenu le premier constructeur mondial de deux-roues et reprend la production d’automobiles. A compter de 1958 apparait le premier moteur à piston rotatif imaginé par Wankel et vient équiper la Spider mais aussi la NSU TT ainsi que les Prinz.

NSU tombe finalement entre les mains du groupe Volkswagen et fusionne avec Audi et Auto-Union avant de disparaitre complètement en 1977 après avoir sorti la Ro 80.

Plus d'infos sur NSU

Suzuki