english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire constructeur : Yamaha

Le constructeur qui donne le tempo à l'industrie moto

Histoire constructeur : YamahaLa Yamaha Organ Manufacturing a été fondée en 1887 par Torakusu Yamaha à Hamamatsu. Le fondateur de la marque est né en 1851 et débute sa carrière en tant qu’apprenti chez un fabricant d’horloges avant de devenir professionnel de matériel médical. Il est ensuite appelé pour réparer un orgue, ce sera le déclic, Yamaha deviendra une célèbre marque d’instruments de musique toujours en activité aujourd’hui.

Cependant, Torakusu décède en 1916 et l’entreprise est rachetée. Durant la Seconde Guerre mondiale, la société est contrainte de fabriquer du matériel militaire et cesse alors toute production d’instruments. A la fin du conflit mondial, la société qui porte encore le nom de Nippon Gaki adopté en 1897, décide de se tourner vers la production de motos. Les premiers modèles ne sont que des copies de motos allemandes mais les véhicules connaissent un certain succès.

Yamaha YA-1Les copies vont néanmoins vite être abandonnées pour de véritables créations. La YA-1 apparait en 1955, année durant laquelle la firme est rebaptisée Yamaha en hommage à son fondateur. Le rachat de la firme Showa permet à Yamaha d’acquérir la maîtrise de la technologie deux-temps.

Les succès en série

Jusque dans les années 60, les modèles Yamaha vont s’écouler à vitesse grand V et vont se hisser sur les hautes marches des podiums en compétition aussi bien au Japon qu’en Europe. Puis la société se lance dans les trails sur la demande de l’importateur Yamaha US qui réclame à l’usine une machine capable de concurrencer les Greeves et Bultaco en off-road. Et c’est avec la DT1 que la société répond à la demande. Ce sera un succès.

Yamaha DT1 de 1968 (crédit photo : Landon Hall)En 1968, la marque japonaise fait une entrée fracassante dans le clan des twins verticaux avec un modèle mis au point en collaboration avec Toyota. Au cours des années 70, le gros des ventes est assuré par les deux-temps ce qui n’empêche pas Yamaha de développer une gamme de quatre temps avec notamment la XT 500. La marque s’essayera ensuite brièvement aux trois cylindres avec la XS 750 avant de donner naissance en 1980 à la XJ 650.

Au cours des années qui suivront, Yamaha se forgera une image sportive non seulement en compétition mais aussi en sortant des modèles tels que la RD 500LC capable d’atteindre les 217km/h. Ce seront ensuite les FZ qui feront leur apparition pour asseoir l’esprit sportif de la marque.

Yamaha RD 500 LC (crédit photo : DR)Au-delà des modèles purement sportifs, la marque ne cessera d’innover et de proposer des motos toujours plus performantes. En 2001, la Yamaha Motor Corporation est créée, l’activité motos et moteurs se sépare donc de Yamaha Corporation.

En 2010, la marque aux trois diapasons s’impose comme l’un des leaders de l’industrie moto en talonnant notamment sa compatriote Honda. La société japonaise produit des scooters et des motos de tous types, du cruiser à la sportive en passant par le tout-terrain et produit également des véhicules tout terrain, des motoneiges, des bateaux ou encore des moteurs tout en gardant un pied et une oreille dans le monde de la musique.

Yamaha a récemment fêté sa 500e victoire en Grand Prix moto, forte d'une longue histoire en compétition.

Plus d'infos sur Yamaha