Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Coupes Moto Légende : le paradis des anciennes

Retour sur deux décennies entre Montlhéry et Dijon

Coupes Moto Légende : le paradis des anciennesLes Coupes Moto Légende ont déjà su créer leur mythe, après plus de deux décennies où ce festival européen des anciennes a su réunir de grands champions aux côtés de passionnés invétérés de montures anciennes depuis 1993.

Ce n’est pas un hasard si l’événement a réuni ces passionnés sur deux points culminants de l’histoire des sports mécaniques en France. L’édition de 2003 a en effet été la dernière enregistrée sur l’anneau mythique du circuit de Montlhéry, en Essonne. Il fallait désormais s’exiler en province pour profiter du spectacle, plus précisément sur le tracé tout aussi mythique de Dijon-Prenois… mais faisons d’abord place à ce spectacle, justement – celui qui a rendu si spécial l’événement.

Un rassemblement d’anciennes

Que votre moto soit adaptée au tourisme, au racing ou encore que vous ayez un side-car d’une trentaine d’année d’âge entre les mains, vous avez toutes les raisons d’aimer les Coupes Moto Légende. Citons, de façon tout à fait aléatoire, les pilotes de l’association des véhicules à moteur monmaraultois, qui savent répondre à l’appel sans aucun problème. En 2010, c’est à Dijon que Denis Rabbé avait enfourché sa Terrot 250 FLG, une moto datant de 1928…

Coupes Moto Légende à Dijon-Prenois

Les anciennes attirent bien entendu les pilotes de légende, qui ne se font pas prier pour se présenter à cette traditionnelle messe. Aux côtés des Dollar, Guzzi et autres Flandria et Kawasaki, on retrouvait ainsi aisément des pilotes comme Giacomo Agostini, Christian Sarron, Jean de Vries ou encore Phil Read et John Surtees. Pas besoin de vous faire un dessin, l’histoire parle d’elle-même.

Pour faire vivre la légende, les passionnés purs et durs amènent sans discontinuer des motos mythiques, comme la réplique de la Honda Daytona à la cylindrée de 550 cm3 qui n’était pas étrangère au pilote Mike Hailwood. Dans la foule de la Coupe millésime 2004, c’était à Alain Blanchard qu’on devait ce cadeau au public, qui vient toujours en nombre pour ce rassemblement immanquable.

Le devoir de mémoire de Montlhéry

La première édition à l’autodrome de Linas-Montlhéry remonte ainsi à 1993. La compétition se nomme ainsi car elle est àl’initiative du magazine Moto Légende, qui fait honneur au vintage. La fête a fonctionné d’entrée de jeu, car elle parlait à tous : motards urbains ou amateurs de compétitions sportives… chacun avait de quoi passer un moment incomparable, du côté spectateur ou acteur, au guidon d’anciennes mythiques.

Six ans après la dernière édition à Montlhéry en 2003, l’événement des Coupes Moto Légende avait été célébré au sein d’une exposition souvenirs de l’autodrome, aux côtés d’autres étapes mythiques de la vie du circuit essonnien. Un moindre mal face à la ferveur avec laquelle des milliers de défenseurs du circuit avaient tenté de sauver leur événement phare.

Construit en 1924, le circuit nécessitait alors des investissements colossaux, évalués à hauteur de 15 millions d’euro par l’UTAC à l’époque. La sécurité et d’autres priorités ont ainsi pris le dessus sur le spectacle pour lequel aucun autre événement à l’échelle européenne ne pouvait se substituer.

Même Estrosi s'est pris au jeu !

L’édition 2006 des Coupes Moto Légende avait accueilli un homme connu du grand public, de par son rôle politique. Le Mans a François Fillon, les Coupes Moto Légendes ont pour leur part su attirer, certes le temps de cette édition, celui qui était alors ministre délégué à l’aménagement du territoire. Il n’avait alors pas fait de quartier au guidon de sa Yamaha 750 cm3 OW31 !

Coupes Moto Légende à Dijon-Prenois

A cette anecdote, il n’y a rien d’étonnant. Partageant la même passion, les motards pouvaient venir de tous les milieux et concourir au guidon d’une multitude de motos. Un exemple, parmi tant d’autres : ce journaliste anglais, Gérard Kane, qui concourait dans la catégorie C (qui regroupe les engins conçus avant 1929) en 2003, la dernière édition à Montlhéry.

Il pourrait à lui seul résumer la philosophie de ce rendez-vous incontournable : un problème mécanique l’avait interrompu dans sa course. Mais hors de question d’abandonner pour autant, la réparation était en bonne voie. Mieux, cet originaire du Lincolnshire concédait qu’aucun équivalent n’existait en Angleterre, qui n’a pourtant pas de quoi rougir sur le plan de la culture des mécaniques...

En bref, les Coupes Moto Légende, c’est une histoire qui réunit depuis plus de décennie les motards chevronnés, passionnés à en consacrer leur vie, leur temps libre ou leurs activités professionnelles. Ceux qui comprennent ce qu’est la passion, qui sont prêts à tout pour la faire perdurer, partager. D’où un public varié, qui découvre le spectacle ou est converti depuis bien longtemps.

C’est ainsi que ces Coupes survivent et ce malgré les années et le départ de Montlhéry.

Les 12 catégories des Coupes Moto Légende pour la 21e édition

Cat. Motos éligibles Années Infos
A Moto de Grand Prix 50-350 cm3 Jusqu'à 1985  
B Moto de Grand Prix 350-750 cm3 Jusqu'à 1985  
C Moto des origines Jusqu'à 1930 Solo/side-car
D Moto de tourisme et course plus de 175 cm3 1931-1945 Solo/side-car
E Moto de sport et course plus de 175-350 cm3 1946-1968  
F Moto de tourisme et course plus de 350 cm3 1946-1968  
G Moto de tourisme 250-500 cm3 1969-1976 Moto de présentation conforme à l'origine
H Moto de tourisme plus de 500 cm3 1969-1976 Moto de présentation conforme à l'origine
I Moto de tourisme 250 cm3 et plus 1977-1985 Moto de présentation conforme à l'origine
J Moto de type Endurance plus de 250 cm3 1969-1983  
K Side-car de course, châssis conventionnel 1946-1985  
L Moto de tourisme 125-175 cm3 1946-1985  

Plus d'infos sur les Coupes Moto Légende

Suzuki