english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Quel kit mains libres à moto ?

Interdiction des systèmes de types écouteurs, oreillettes et casque au 30 juin

Les dispositifs spécifiques à la conduite toujours autorisés

Quel kit mains libres à moto ?L'utilisation du téléphone portable au volant est aujourd'hui un véritable fléau pour la sécurité routière. Perte d'attention, manque de mobilité pour les situations d'urgence... le téléphone est un facteur qui augmente considérablement les risques d'avoir un accident de la route.

L'interdiction de l'utilisation du téléphone au volant est régie par l'article R412-6-1 du Code de la route :

L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de deux points du permis de conduire.

Jusqu'à présent, l'utilisation de kits mains libres était tolérée bien qu'absente de la règlementation. Lors de la présentation des 26 mesures pour la sécurité routière, Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, annonçait son intention d'interdire l'utilisation de ces kits. Une intention réaffirmée à l'issue du dernier CNSR puisque l'interdiction entre en vigueur au 1er juillet 2015 et pour tous les usagers de la route.

Oreillettes bluetooth et autres écouteurs de téléphone sont maintenant proscrits au volant et au guidon
Oreillettes bluetooth et autres écouteurs de téléphone sont maintenant interdits au volant et au guidon

Cependant, tous les dispositifs ne seront pas touchés par la mesure. Pour comprendre quels seront ceux qui pourront être utilisés, il faut se reporter à l'article R412-6 du Code de la Route qui définit les principes généraux de circulation :

Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres.

Et c'est bien là que ce situe le problème. L'utilisation d'oreillettes ou d'écouteurs proposés sur les kits mains libres pour piétons limite les capacités d'audition du conducteur. Ce ne sont donc que les dispositifs de ce type, comme les écouteurs fournis avec les téléphones, qui seront interdits. Et ceux qui n'en tiendront pas compte pourront avoir 135 euros d’amende et un retrait de trois points sur leur permis de conduire.

Les intercoms dont les écouteurs se fixent dans le casque sont toujours autorisésDernièrement, le ministre a ainsi rappelé que les systèmes spécifiques qui s'intègrent à l'intérieur de l'habitacle des automobiles ou dans les casques de motos ne seront pas touchés par la mesure.

Les solutions autorisées : avec haut parleur

Pour la moto, les intercoms utilisant de petits haut-parleurs fixés à l'intérieur des casques, comme les systèmes Midland, Cardo ou encore Interphone, sont donc toujours autorisés.

Pour la voiture, les haut-parleurs sont toujours autorisés et il y a des modèles qui se clipsent au pare-soleil, mais il y a aussi ceux avec transmetteur FM, les autoradio compatible Bluetooth, sans oublier le GPS avec une fonction mains libres.

Plus d'infos sur les intercoms moto

Plus d'infos sur la législation routière