Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire marque : Scorpion

Le petit nouveau devenu grand

ScorpionTrès présente sur le marché du casque moto, la marque Scorpion est pourtant toute récente. La marque coréenne, appartenant au groupe KIDO, a d'abord débuté aux Etats-Unis au début des années 2000 et principalement dans l'univers du vêtement moto. La marque perce rapidement sur le continent nord-américain en prenant la 5e place des ventes et en se concentrant sur la motoneige au Canada, notamment par le biais d'un important sponsoring des compétitions. Suite à son succès, elle crée Scorpion Sports Europe en 2006.

Ce n'est qu'en 2007 que les premiers modèles de casques arrivent sur les marchés européens et en France avec plusieurs modèles de route comme l'EXO-100, l'EXO-200, l'EXO-400, l'EXO-700, l'EXO-1000 AIR et 2 modèles tout terrain avec les VX14 et VX-17. Il n'y a alors qu'un modèle qui intègre la fameuse pompe "Air".

Mais alors que le marché moto est encore en pleine expansion, l'offre de casques foisonne et beaucoup s'interrogent sur l'avenir de la marque.

Les premiers Exo-1000 et VX-17 distribués en France

C'est alors l'intégral EXO-1000 Air qui joue le rôle de porte étendard et permet à la marque de se faire rapidement un nom. Il faut dire que le modèle emprunte tout ce qui fonctionne en terme de look, avec sa coque en fibres et se pare aussi d'options jusqu'alors inédites comme un écran chauffant électrique décliné depuis les casques de motoneige ou un écran se teintant au soleil. La marque se montre également très agressive sur les prix en se plaçant sous la barre des 300 €.

Le kit 'grand froid' avec sa visière chauffante

Mais c'est aussi par ses technologies propres que Scorpion se différencie, notamment en équipant ses casques du système de gonflage des joues Airfit Concept qui permet alors d'adapter le casque à sa morphologie grâce à de petits coussin d'air placés sous les mousses. Véritable marque de fabrique de la société, le procédé sera peu à peu appliqué en série à presque tous les casques de la marque, du jet au tout terrain.

On trouvera ensuite des systèmes de ventilation spécifiques comme le Air Channel ou encore des joints circulaires compatibles Neck brace.

Les déclinaisons EXO-450 AIR, EXO-750 AIR, VX-17 AIR apparaissent ainsi en 2008-2009, basés sur des modèles pré-existant ré-aménagés pour installer la fameuse pompe. Une pompe qui était aux débuts demandée par les continents américains et européens, contre l'avis de l'usine !

Le système de gonflage Airfit Concept

L'EXO-1000 AIR évolue ensuite avec l'EXO-1000 AIR E11 (pour Evolution 2011) qui adopte la fibre TCT pour la première fois (une fibre longue nécessitant moins de colle et donc plus légère tout en étant plus protectrice). On voit ensuite arriver l'EXO-1200 AIR, bien dessiné avec ses appendices aérodynamiques mais trop bruyant en dynamique... ce qui ne lui permet pas de rencontrer le succès escompté. Malgré le lancement de l'Exo 2000 Air, la marque ne gagne pas le marché du haut de gamme et se recentre sur le polycarbonate. La marque réalise alors de bons résultats en termes de quantités vendues mais au détriment du prix moyen d'achat qui décroit alors qu'il est la clef de la progression. La marque continue de bonnes ventes, notamment avec une très large palette de décos et en conservant un prix attractif. On verra ensuite arriver les modulables avec l'Exo 3000 puis l'ADX-1. De plus, si la marque a souffert de quelques problèmes de qualité à ses débuts avec de nombreux retours, la qualité s'est améliorée au fil du temps.

La marque a ensuite connu des problèmes de distribution aux Etats-Unis et en Europe, alternant entre force de vente en propre et réseau extérieur, qui ont fini par lui faire perdre des comptes et au final des clients. Aux Etats-Unis, les ventes sont ainsi descendu certaines années sous les 50.000 casques par an alors qu'elle en a vendu plus de 450.000 certaines années auparavant. Elle reste toutefois bien implantée sur le marché français qui reste le plus fort marché européen, devant l'Espagne.

L'usine de Scorpion en Coréee

Pendant ce temps-là, le fabricant a renforcé au fur et à mesure sa communication dans le domaine de la compétition, d'abord en passant par l'endurance avec Julien Da Costa et Gregory Leblanc qui arborent les Exo-750 Air puis Exo-2000 Air, puis par les rallyes avec Marc Coma qui remporte le Dakar ou encore sur les Grands Prix avec Alvaro Bautista, Alexis Masbou et Louis Rossi. En plus des compétitions nationales, la marque est également présente auprès des stunters, confirmant son statut de "nouvelle génération" avec des pilotes comme Rok Bagoros, Matt Mekatrix et Sarah Lezito.

Alvaro Bautista en MotoGP

Le petit nouveau a bien grandi lorsqu'il souffre sa 10e bougie puisque sa gamme compte pas moins de 18 modèles différents. Parmi les dernières innovations en date, la marque lance en 2018 l'Exo-1400 Air Carbon, descendant du "1000" qui intègre pour la première fois la fibre de carbone à la calotte en fibres TCT propre au fabricant.

L'Exo-1400 Air Carbon

A noter que comme beaucoup de fabricants, l'usine Scorpion est située en Chine.

Plus d'infos sur Scorpion