english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire marque : WD-40

Une formule restée inchangée

Né pour la NASA

Histoire marque : WD-40Produit polyvalent par excellence et bien connu des réparateurs, le WD-40 célèbre son soixantième anniversaire en ce mois de septembre 2013. L'occasion idéale pour revenir sur l'histoire de ce produit multifonction toujours présent sur les étagères des bricoleurs en tout genre.

L'histoire du WD-40 débute dans les années 50 avec la création d'une petite entreprise à San Diego en Californie. Trois chimistes s'associent pour fonder la Rocket Chemical, une société spécialisée dans les dégraissants et les produits anticorrosion à destination de l'industrie aéronautique. Quelques temps plus tard, la NASA, qui connait quelques soucis de corrosion sur ses fusées Atlas, contacte Rocket Chemical qui planche alors sur la conception d'un nouveau produit.

A la conquête de l'espace

C'est finalement en 1953 que le produit est mis au point après pas moins de quarante tentatives. Norm Larsen lui attribue alors le nom de WD-40. WD pour "Water Displacement", autrement dit "chasseur d'humidité" et 40 pour le nombre de tentatives qu'il aura fallut pour le créer. La formule demeure inchangée aujourd'hui et plait tant aux employés de la NASA que ces derniers décident de l'emporter chez eux. Suite à ce constat, le même Norm Larsen décide en 1958 d'introduire le produit en magasin sous la forme d'un aérosol.
Deux ans plus tard, la firme compte sept personnes vendant chacune 45 cartons par jour aux quincailleries des alentours de San Diego.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Histoire marque : WD-40Le succès se confirme en 1961 avec l'ouragan Carla qui s'abat sur les côtes américaines du 3 au 16 septembre de la même année. La tragique catastrophe endeuille les Etats-Unis avec 46 morts et près de 300 millions de dollars de dommages. Pour remettre en état les véhicules et équipements domestiques endommagés, plusieurs camions WD-40 sont envoyés sur place et le produit devient dès lors une véritable marque à part entière.
Ainsi, en 1969, l'entreprise abandonne le nom de Rocket Chemical pour adopter la dénomination WD-40. Pendant ce temps là, le produit continue de se faire un nom à travers tout le pays, devenant au passage un produit de grande consommation utilisé aussi bien par les professionnels que par les particuliers.

A la fois lubrifiant, dégrippant, nettoyant, anti-humidité et anticorrosion, sa polyvalence s'illustre d'ailleurs dans divers domaines puisque les utilisateurs l'emploient dans l'industrie, le bâtiment, l'agriculture, le sport, le bricolage ou encore l'automobile.

Pendant la guerre du Vietnam, le WD-40 entre même dans le pack du GI "spécial zones humides". Un soldat écrira même "WD-40 a sauvé ma vie. Si je n'en avais pas vaporisé pour lubrifier mon arme, je serais mort à l'heure qu'il est".

Des usages par milliers

D'ailleurs, plusieurs témoignages démontrent les multiples usages possibles du produit, du plus insolite au plus pratique. Pour exemple, un chauffeur de bus australien vaporisa un peu de WD-40 afin de faire fuir un python logé dans l'essieu de son autobus. Autre anecdote, la police de Bristol conseilla aux propriétaires d'établissements nocturnes d'utiliser du WD-40 sur la lunette des toilettes pour empêcher la prise de cocaïne.

Depuis, la société WD-40 s'est largement développée pour désormais compter plus de 300 salariés à travers le monde et un chiffre d'affaires annuel de plus de 320 millions de dollars. Distribué dans 180 pays, le WD-40 est l'un des leaders des produits multifonctions et figure parmi les cinquante marques les plus connues aux Etats-Unis.

Plus d'infos sur WD-40

Commentaires

ZuzeK6

Le WD40 est un Water Dispersant cad qu'il est là pour chasser l'humidité. Sa composition à base de solvants lourds le rend apte à de très nombreuses applications.Aux USA il est le pendant du ruban adhésif « Duck Tape »(sensé « tout coller »).
Il est parfais pour tous les usages de type dégrippant, mais comme tous les produits « miracles » il a ses limites et ses inconvénients. En particulier, c’est un produit volatil et donc pas un lubrifiant à proprement parler. D'un autre coté, il dégrippe mais ne fait pas disparaître la crasse. Donc l’usage devrait être : dégrippage au WD40, démontage, nettoyage soigneux puis remontage avec un vrai lubrifiant et non:"WD40, c'est dégrippé et hop ça repart…"

28-11-2019 15:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous