english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Norifumi Abe

Vainqueur du championnat All-Japan dans la catégorie reine en 1993

L'étoile filante du Japon

Histoire pilote : Norifumi Abe (photo : DR)Né le 7 septembre 1975 à Tokyo, Norifumi « Norick » Abe hérite de la passion des sports mécaniques de la part de son père, un pilote professionnel d’Auto Race. Il n’a que cinq ans lorsqu’il prend le guidon pour la première fois et il consacre une grande partie de son enfance à apprendre les rudiments du pilotage au guidon de minibikes et en pratiquant le motocross. Passionné par les deux-roues motorisés, il choisit de quitter le Japon à la fin de ses études et prend la route des Etats-Unis pour s’entrainer sur les pistes de dirt-track californiennes.

Aux talons de Doohan et Schwantz

De retour dans son Japon natal à 18 ans, il s’engage dans le championnat motocycliste All-Japan dans la catégorie 500cm3. Pour sa première participation, Norifumi Abe frappe fort puisqu’il empoche le sacre et devient par la même occasion le plus jeune vainqueur de la catégorie reine dans son pays. Une légende est née.
Son immense talent de pilote lui permet de courir au Grand Prix du Japon de 1994 en tant que wild car. Une fois encore, le jeune pilote nippon ne fait pas dans la demi-mesure et signe une incroyable performance en venant talonner les pointures de la discipline, à savoir Mick Doohan et Kevin Schwantz. Malheureusement, Norifumi ne concrétise pas l’exploit, victime d’une chute à seulement trois tours de l’arrivée. Pourtant, son nom est déjà synonyme d’espoir et le monde des Grands Prix loue déjà les prouesses de ce jeune prodige.

Idole de jeunesse de Valentino Rossi

Histoire pilote : Norifumi Abe (photo : Yamaha)Devenu une idole, le pilote japonais vient même orner les murs d’un jeune italien plein de promesse nommé Valentino Rossi. Le futur nonuple champion du monde décide même de se rebaptiser un temps « Rossifumi » avant d’écoper plus tard du surnom de «The Doctor ». Sa performance hors du commun a également retenu l’attention de Kenny Roberts qui propose au jeune Norifumi une place au sein de son team pour courir lors des deux derniers Grands Prix de la saison. Le Japonais saisit sa chance et termine sixième à Brno et sur le tracé de Laguna Seca au guidon d’une Yamaha YZR 500.
En 1995, il s’engage sur l’ensemble du championnat en catégorie reine et décroche son premier podium à Rio de Janeiro en montant sur la troisième marche. A la fin de la saison, il occupe le neuvième rang mondial et reprend le départ pour une nouvelle année avec Yamaha en 1996.

Première victoire à domicile en 1996

C’est d’ailleurs lors de cette saison 1996 qu’il remporte sa première victoire à domicile, sur un circuit qu’il connait bien, celui de Suzuka. Au cours de l’année, il monte à trois reprises sur la troisième marche du podium et se classe cinquième du mondial.
En 1997, il intègre la structure d’un autre grand champion, celle de Wayne Rainey avec qui il termine septième du classement final puis sixième en 1998. Lors de la saison 1999, il revient prendre la victoire à Rio de Janeiro devant Max Biaggi et Kenny Roberts Jr.

Le déclin d'un prodige

Histoire pilote : Norifumi Abe (photo : DR)L’année 2000 marque sa troisième victoire en Grand Prix, une victoire qu’il décroche de nouveau sur le circuit de Suzuka tandis que le fabricant de casque Shoei l’honore par le biais d’un « Norick Abe Replica ».
Au cours des saisons suivantes, Norifumi fait preuve d’un manque de régularité qui l’éloigne peu à peu du peloton de tête. Il rétrograde ainsi au huitième rang en 2000 et reprend difficilement la septième position du mondial lors de la saison 2001.

Lors des années qui suivent, le Japonais a du mal à apprivoiser les moteurs quatre temps et chute au 16ème rang du classement mondial en 2003. Finalement, il entame sa dernière saison en MotoGP avec Tech3 en 2004 pour terminer à la 13ème place.

Passage en Superbike et disparition

Il choisit ensuite de se lancer dans le championnat du Monde de Superbike aux côtés de l’équipe Yamaha Motor France Ipone. Intégré dans la structure MG Compétition avec Sébastien Gimbert en coéquipier, le pilote japonais s’octroie la treizième place du championnat en 2005 et 2006.

En 2007, il signe son grand retour au Japon en s’engageant dans le Championnat All-Japan avec une Yamaha YZF-R1 où il est l’auteur de belles performances lui permettant d’occuper la troisième place du classement.
En bonne voie pour s’offrir le titre, Norifumi va cependant croiser la route de la fatalité. Le 7 octobre 2007, alors qu’il roule simplement et calmement au guidon de son scooter il est victime d’une grave collision avec un camion qui effectuait un demi-tour interdit. Il s’éteint des suites de ses blessures à l’âge de 32 ans.

Le palmarès en Grand Prix de Norifumi Abe

SaisonCatégorieCoursesVictoirePodiumMotoClassement
2004 MotoGP 16 0 0 Yamaha 13
2003 MotoGP 5 0 0 Yamaha 16
2002 MotoGP 15 0 0 Yamaha 6
2001 500cc 16 0 1 Yamaha 7
2000 500cc 16 1 3 Yamaha 8
1999 500cc 16 1 4 Yamaha 6
1998 500cc 14 0 3 Yamaha 6
1997 500cc 15 0 1 Yamaha 7
1996 500cc 15 1 4 Yamaha 5
1995 500cc 13 0 1 Yamaha 9
1994 500cc 3 0 0 Yamaha 17

Plus d'infos sur Norifumi Abe

Commentaires

Obi

Un grand pilote ! Putain de camion !

29-01-2014 11:09 
Mandrake06

oui un Grand pilote !!!
quelqu'un pourrait me dire , ou je pourrai trouver la vidéo du Grand Prix du Japon en 1994.... il a mené et malheureusement à chuté , je crois , à 3 tours de l'arrivé.....
Merci à vous !!
@micalement
Patrick

16-10-2014 15:13 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous