Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Patrick Drobecq

Champion de France motocross junior 1971

Vainqueur de l'Enduro du Touquet 1978

Histoire pilote : Patrick Drobecq (photo : DR)C’est à Méru, dans l’Oise, que nait Patrick Drobecq en 1953. Il hérite très tôt de la passion du deux-roues, son grand-père étant un ancien coureur du Tour de France et son père un ex-crossman à succès dans les épreuves nationales et internationales. Il grandit au milieu des vélos et des mobylettes du garage que tient son grand-père à Méru.
Une fois en âge de tenir un guidon, Patrick Drobecq n’hésite pas à s’initier au motocross, la discipline dans laquelle son père connut ses heures de gloire. Bientôt engagé en compétition, son talent indéniable tape dans l’œil d’un fameux dénicheur de talents, Jean-Claude Olivier. Ce dernier lui propose de prendre le guidon d’une Yamaha YZM 250 en vue du Championnat de France de motocross. Drobecq accepte et remporte le titre en catégorie junior dès 1971.

La première moto compétition-client

L’année qui suit, il prend les commandes de la première moto compétition-client importée en France, une TZ 250. Puis, lors de la saison 1973, il passe en catégorie 500cm3 Inter où il se classe second. En 1974, il termine de nouveau sur une place de vice-champion de France 500 sur une YZ 360 dotée d’une suspension arrière Cantilever.

Patrick Drobecq à l'Enduro du Touquet (photo : DR)Malgré ses succès avec le constructeur japonais, Patrick Drobecq décide de quitter Yamaha pour le compte de Husqvarna. De même, plutôt que de se contenter du motocross où il excelle, Drobecq se penche sur de nouvelles disciplines.

Champion de France d'Enduro Inter

En 1978, il acquiert une certaine notoriété en remportant l’Enduro du Touquet. Deux ans plus tard, il décroche le titre de Champion de France d’enduro Inter avant de prendre le chemin des rallyes-raids. Après quelques beaux résultats en rallye, il participe à son premier Paris-Dakar en 1982 avec une Honda. En tête de l’épreuve pendant un long moment, une chute à Tombouctou le force à renoncer à la course. Il retente sa chance l’année suivante et termine second juste derrière Hubert Auriol.

Victoire au Rallye des Pharaons en 1984

Histoire pilote : Patrick Drobecq (photo : Yamaha)Il faut attendre 1984 pour le voir enfin triompher dans une épreuve rallye. Il décroche en effet cette année-là la victoire au Rallye des Pharaons toujours avec une Honda. Hélas, en cours d’année il se blesse au genou et doit mettre sa carrière de pilote entre parenthèse.
Remis de sa blessure, il revient en 1986 avec un contrat chez Moto Guzzi puis au sein de la marque française Barigo mais les résultats ne sont pas ceux escomptés.
Peu à peu, il se détourne de sa carrière de pilote professionnel et devient mécanicien dans le domaine de l’aviation.

En 2004, il décède à l’âge de 51 ans des suites d’une longue maladie.

Plus d'infos sur Patrick Drobecq

Commentaires

Jean-françois Robert

Patrick Drobecq était un garçon, fort en caractère, droit et bien sympathique. Je garde de lui un bon souvenir. Une petite coquille, sauf erreur de ma part, ce n'est pas une TZ 250 mais plutôt une YZ 250 qu'il utilisait en 1972.

17-10-2013 10:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous