english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Patrick Plisson

L'as des petites cylindrées

3ème du championnat du monde en 50cm3 en 1978 et 1979

Histoire pilote : Patrick Plisson (photo : DR)Né le 10 mai 1952 à Orléans, Patrick Plisson se destine dans un premier temps à une carrière de commercial avant d’être touché par la passion du deux-roues. C’est en 1973 qu’il débute la compétition en prenant part à la fameuse course de côte Lapize au guidon d’une 125 Aermacchi. Pour débuter dans le milieu de la course, Patrick Plisson peut compter sur le soutien de Mario Boni, un Italien passionné de mécanique.
Ce dernier lui prête d’ailleurs diverses machines pour courir en compétition et c’est donc au guidon d’une 50 Minarelli et d’une 125 Yamaha qu’il commence à obtenir de belles places. En 1975, il opte pour une Kreidler et une 125 Yamaha-Scrab qui lui permettent de s’octroyer un titre de champion de France à la fois en 50cc et en 125cc.

Les débuts en Championnat du monde

Après une saison 1975 éclatante, il est contacté par Morbidelli France pour courir au Continental Circus en 1976. Il fait ses débuts au mondial au Grand Prix 125 de Belgique et réalise le quatrième temps lors des essais. Une belle performance de la part de cet inconnu que Barry Sheene et Michel Rougerie viennent même saluer. En course, Patrick Plisson confirme son talent avec une sixième position. Le reste de la saison est malheureusement moins brillant, une chute et une casse venant freiner le potentiel du pilote français.

Meilleur pilote privé de sa catégorie

Histoire pilote : Patrick Plisson (photo : DR)En 1977, Plisson prend le départ du championnat du monde en catégorie 50cc et 125cc. Pour cette saison, il prend le guidon de la fameuse ABF avec laquelle il réalise de belles courses. Cinquième du championnat, il monte sur la troisième marche du podium en Yougoslavie et devient le pilote privé le plus performant de la saison. Pourtant en 125cc, les problèmes mécaniques s’enchainent et il ne parvient à marquer que deux points sur toute l’année.

Les heures de gloire

La saison 1978 reste la plus belle de sa carrière. Au guidon de l’ABF en 50cc et d’une Morbidelli en 125cc il se bat comme un lion et finit par se classer onzième en 125cm3. Du côté du championnat 50cm3, Plisson n’en démord pas et signe quatre podiums pour se classer au troisième rang mondial juste derrière Ricardo Tormo et Eugenio Lazzarini.

Histoire pilote : Patrick Plisson (photo : DR)Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, Patrick Plisson reprend les commandes de son ABF et de sa Morbidelli en 1979. Sa saison en 125cc est pourtant moins fulgurante puisqu’avec seulement douze points il est relégué au 23ème rang mondial tandis qu’Angel Nieto est couronné champion du monde. Assurément, Plisson exploite tout son potentiel en 50cc en terminant une fois encore troisième du championnat.

Reconversion

En 1980, Patrick Plisson tire un trait sur sa carrière de pilote au Castellet le jour même où Olivier Chevallier trouve la mort. Depuis, Plisson n’oublie pas ses premières amours et garde toujours un pied dans le milieu de la moto en montant sa propre agence de communication baptisée Alliage Communication. Dans le cadre de ses nouvelles activités, il collabore avec quelques-unes des plus grandes marques motocyclistes dont Ducati, Dainese, Shark, Alpinestars ou encore Bering.

Palmarès en Grand Prix

SaisonCatégorieCoursesVictoiresPodiumMotoClassement
1979 125cc 3 0 0 Motoshop 23
1979 50cc 4 0 2 Rieju 3
1978 125cc 5 0 0 Morbidelli 11
1978 50cc 6 0 4 Rieju 3
1977 125cc 1 0 0 Morbidelli 32
1977 50cc 5 0 1 Rieju 5
1976 125cc 1 0 0 Morbidelli 23

Plus d'infos sur Patrick Plisson