Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire pilote : Richard Sainct

Le saint d'Afrique

Triple vainqueur du rallye Dakar

Histoire pilote : Richard Sainct (Photo : DR)Aveyronnais de naissance, le pilote Richard Sainct voit le jour le 14 avril 1970 dans la commune de Saint-Affrique. Un nom qui semble prédestiné pour Sainct qui se passionne très jeune pour le sport et la pratique du deux-roues motorisé. C’est à l’âge de six ans qu'il tombe amoureux des deux-roues lorsque son père lui achète une trial 50cc à trois vitesses.

Au guidon de sa petite moto, Sainct goûte aux joies des balades moto.
Ses premiers pas en compétition se font alors qu'il est âgé de dix ans dans la discipline motocross sur une petite 80cm3 où il croise quelques noms du sport moto à l’instar de Jean-Michel Bayle.

Lorsqu’il atteint l’âge de seize ans, Sainct passe en catégorie 125cm3 et participe au championnat de France juniors. Deux ans plus tard, il se lance dans l’enduro au travers du Trèfle Lozérien et démontre bientôt un réel potentiel qui l’incite à se tourner vers cette discipline. A seulement 19 ans il est couronné champion de France d’enduro et décide de se lancer un nouveau défi, celui des rallyes motos.

Le premier rallye

Histoire pilote : Richard Sainct (Photo : Cunha J. / KTM)En 1990, alors qu’il a tout juste vingt ans, Sainct s’engage au Rallye de l’Atlas où il fait encore une fois preuve d’un réel talent de pilotage. Voilà donc le jeune pilote aveyronnais quitter la tranquille ville de Saint-Affrique pour conquérir le continent africain.
Cette première expérience s’avère concluante puisqu’il n’hésite pas à s’engager dès 1991 au fameux Paris-Dakar. Pour sa première participation Sainct impressionne mais doit se résoudre à abandonner à seulement quatre étapes de la fin en raison d’un problème mécanique.

En 1992, il ne parvient pas à trouver de sponsor et doit par conséquent renoncer à courir le Dakar. Qu’importe, Sainct s’entraîne, pilote et revient sur la course en 1995 avec un contrat professionnel.  En 1996, il franchit la ligne d’arrivée du Dakar en cinquième position et termine premier Français. En 1997 il remporte le Rallye de l’Atlas et réitère l’exploit l’année suivante. Parallèlement, il décroche le titre sur le Rallye de Tunisie en 1999.

Les victoires au Dakar

Histoire pilote : Richard Sainct En 1999, c’est la consécration ultime puisqu’il parvient enfin à s’imposer sur le Dakar et remporte la même année la victoire sur le Rallye de Tunisie.
L’année suivante, Sainct revient conquérir le Dakar aux côtés du constructeur BMW. En 2001 il ajoute un nouveau titre à son palmarès avec sa victoire sur le Rallye du Maroc qu’il remporte également en 2002.

Indomptable désert

En 2003, il court au Dakar sur une KTM et s’offre une nouvelle fois le titre. A l’issue de cette troisième victoire sur le Dakar, Sainct envisage de courir la prochaine édition sur quatre roues. Hélas, le destin en a décidé autrement.

En 2004, il prend le départ du Rallye des Pharaons en Egypte. Le 29 septembre, il est victime d’une grave chute dans le cadre de la première spéciale de la quatrième épreuve. Secouru par hélicoptère, il décède à son arrivée à l’hôpital à seulement 34 ans.

Le palmarès de Richard Sainct

  • Champion de France d'enduro 1989
  • Double vainqueur du Rallye de l'Atlas (1997 / 1998)
  • Double vainqueur du Rallye de Tunisie (1998 / 1999)
  • Triple vainqueur du Paris-Dakar (1999 / 2000 / 2003)
  • Double vainqueur du Rallye du Maroc (2001 / 2002)
  • Vainqueur du Rallye d'Egypte (2002)

Plus d'infos sur Richard Sainct