Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire pilote : Thierry Magnaldi

Second du rallye Paris Dakar en 1999 avec KTM

Un pilote éclectique

Histoire pilote : Thierry Magnaldi (photo : Yamaha)Thierry Magnaldi est originaire de Toulon où il nait le 13 octobre 1962. Aîné d’une famille de quatre enfants, il hérite de la passion de la vitesse de sa mère, son père étant très peu attiré par les sports mécaniques. Enfant déjà, il se passionne pour les engins motorisés et emprunte la mobylette de sa mère pour aller vadrouiller sur les routes.
Une fois arrivé à l’adolescence, il commence à travailler et à mettre de côté un peu d’argent dans l’espoir de pouvoir s’offrir son premier deux-roues motorisés. C’est finalement son père, qui après l’avoir fait travailler à ses côtés pendant toute la période estivale, lui offre un Fantic 50cm3 avec lequel il part s’entraîner sur le terrain de motocross du Castellet.

L'accident et la révélation

Il quitte bientôt l’école pour partir travailler sur un chantier avec son père. C’est à ce moment-là qu’il est victime d’un terrible accident qui aurait pu lui coûter la vie ou l’usage de ses jambes. Après plusieurs tonneaux, un tracteur vient en effet lui écraser les jambes, brisant au passage ses deux fémurs et sectionnant une artère. Entre la vie et la mort, il se rétablit peu à peu et prend conscience de ce qu’il veut vraiment faire : courir à moto.
Quelques temps plus tard, le voilà ainsi parti disputer sa toute première épreuve à moto sur l’île d’Oléron où il se classe troisième.

Les premiers coups d'éclat

Histoire pilote : Thierry Magnaldi (photo : Yamaha)Il faut attendre 1980 et ses 18 ans révolus pour que Thierry Magnaldi participe à sa première saison complète en compétition. C’est en enduro qu’il fait véritablement ses débuts avec une troisième place au Championnat de France d’enduro en catégorie 50cm3. A peine trois ans plus tard, il est sacré champion de la catégorie 80cm3.
Remarqué pour son talent indéniable, un concessionnaire décide de lui venir en aide pour courir au Championnat de France d’endurance tout-terrain. Au guidon d’une 125cm3, Thierry Magnaldi ajoute une nouvelle ligne à son palmarès et décroche le titre de champion. Cette performance lui ouvre les portes de l’équipe de Provence avec laquelle il récolte une médaille d’or aux 6 jours d’Espagne.

Du côté des rallyes

Eclectique et à l’aise aussi bien en enduro, qu’en cross ou en tout-terrain, Magnaldi poursuit sa carrière de pilote professionnel en prenant part au rallye Djerba 500. Une fois encore, il y rencontre le succès en remportant deux victoires d’étape et en terminant finalement quatrième au classement final.
En 1987, c’est au rallye de Calédonie qu’il fait parler de lui en décrochant le victoire tandis qu’il se classe troisième en Tunisie. 1989 marque sa première participation au Dakar avec le constructeur Honda. Régulièrement aux avant-postes, il fait une chute qui le force à abandonner la course. En 1990, il court le Paris Dakar sur une Yamaha et termine quatrième.

Du deux aux quatre roues

Histoire pilote : Thierry Magnaldi (photo : DR)Un an plus tard, il est intégré au sein de l’équipe Yamaha et termine troisième du rallye des Pharaons ainsi que du Dakar. En 1992, il reprend le guidon d’une Yamaha mais échoue à la cinquième position à l’issue du Paris-Sirte-Le Cap.
Il délaisse ensuite les machines japonaises pour prendre le guidon d’une KTM dès 1996. Pourtant, il faut attendre 1999 pour le voir obtenir un résultat. C’est en effet sur une remarquable seconde place qu’il clôture l’épreuve et décide de passer sur quatre roues. En 2000, il prend le départ du rallye Dakar en catégorie auto avec François Borsotto mais termine 30ème de l'épreuve. L'année qui suit, il est 15ème toujours avec Borsotto. Il revient en 2004 avec Didier Legal comme coéquipier et termine neuvième. Son meilleur résultat sur quatre roues est une huitième place en compagnie de Jean-Paul Forthomme en 2005.

Plus d'infos sur Thierry Magnaldi

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5