english

Le coût des réparations à moto

Quels modèles les plus touchés ? Quelles marques coûtent le plus cher ?

Un classement du coût moyen établi par SRA

Créé en 1977 sous le statut d'association loi 1901, SRA est un organisme professionnel qui a pour vocation de promouvoir les études et moyens permettant de contribuer à la baisse des sinistres des assurés auto/motos. Parmi ses principales missions, on connait évidemment son système de certification des antivols mécaniques pour motos et scooters et plus récemment sa notation des systèmes airbag motards.

Mais le domaine d'intervention de Sécurité et Réparation Automobile ne s'arrête pas là. Le SRA suit également les coûts des réparations et des pièces de rechange chez les différents constructeurs pour donner des points de repère à travers des publications régulières.

Le coût des réparations à moto
Le coût des réparations à moto

Quel type de motos coûte le plus cher à réparer en cas de chute et d'accrochage et quelles sont les marques qui se révèlent les plus onéreuses ? On fait le point...

Par catégorie

L'ensemble des données relevées par SRA provient des expertises des assureurs faisant suite à des sinistres de collision en circulation et en stationnement pour les motos de plus de 125 cm3. Cela ne concerne donc pas les cas de vandalisme, de bris de glace, de vol ou encore d'incendie. Les chiffres présentés ci-dessous sont ceux pour l'année 2022.

La répartition des catégories les plus touchées par des collisions en circulation et stationnement n'est guère surprenante puisqu'elle correspond globalement à celle des ventes. Les roadsters représentent ainsi 31,3% des sinistres devant les trails (23,1 %) et les GT (15,6%). Customs, sportives, routières "basiques" et routières "sportives" représentent les 30 % restants.

Le coût par type de moto par rapport au coût moyen total
Le coût par type de moto par rapport au coût moyen total

En matière de coût de réparation, il n'y a pas non plus de surprise puisque ce sont les motos présentant le plus de pièces technologiques et d'éléments d'habillage qui affichent la facture la plus élevée. Les GT réclament ainsi 26,3 % de coûts supplémentaires que le coût moyen des réparations pour l'ensemble des motos. Une valeur qui se situe juste devant les sportives (+25%) et les customs (+15.2%). Les trails représentent à peu près le coût moyen des réparations (+1.3%) tandis que les roadsters (-9.8%), les routières sportives (-13.8 %) et les basiques (-25.2%) sont moins sujets aux casses.

Par marque

Le coût des réparations est en partie déterminé par le type de collision ainsi que par la catégorie de la moto, mais est également influencé de manière assez importante par le constructeur en fonction du prix des pièces détachées et des marges que celui-ci applique.

Le constat, c'est que la politique tarifaire peut être radicalement différente d'une marque à l'autre avec un coût moyen qui peut varier du simple au triple selon les marques. Sur les 12 principales marques ayant fait l'objet de sinistres en 2022, les quatre constructeurs japonais et Royal Enfield présentaient un cout de réparation inférieur au coût moyen. Le constructeur indien affiche par exemple des tarifs 43,7 % inférieurs à la moyenne.

Le coût par marque par rapport au coût moyen
Le coût par marque par rapport au coût moyen

À l'inverse, les marques européennes, à l'exception de Moto Guzzi, ont tendance à charger un peu plus la facture. Si Triumph se situe tout juste au tarif moyen, ce n'est pas le cas de KTM (+10.9%), BMW Motorrad (+17%) ou Ducati (+20.3%). La palme revient cependant à Harley-Davidson dont le coût de réparation est supérieur de 39,6% au coût moyen. Les propriétaires de motos Aprilia paient quant à eux environ un tiers plus cher que la moyenne.

Et ceci ne prend pas en compte les délais très variables de réception des pièces détachées suite à un accident, qui peut varier de quelques jours à... plusieurs mois, en fonction de la marque et du modèle.

Par catégorie et marque

Ces classements par marque évoluent cependant en fonction du type de moto. Par exemple, sur le segment roadster, c'est KTM qui coûte le plus cher en réparation devant Aprilia, Ducati et BMW.

Le coût par marque pour un roadster
Le coût par marque pour un roadster

Harley-Davidson reste le plus onéreux en matière de réparation des trails et des GT, mais se classe troisième du segment custom derrière les BMW R18 et Triumph Rocket III bien plus chères à faire réparer.

Le cas des scooters

En ce qui concerne les scooters de plus de 125 cm3, les sinistres concernent très majoritairement Piaggio et Yamaha. Le constructeur italien représente en effet 37,3% des déclarations de sinistres de 2022 et la marque aux trois diapasons 31,6 %, soit plus des deux tiers des déclarations. Honda, troisième, ne représente ainsi que 13,3% des sinistres.

En termes de coût des réparations et de coût des pièces, ce sont ici les Japonais qui présentent des tarifs supérieurs à la moyenne. Le coût des réparations chez Yamaha est ainsi supérieur à 20% par rapport au coût moyen là où il est de +10% chez Honda et quasiment au même niveau pour les scooters électriques BMW.

Les coûts des réparations pour les scooters de plus de 125 cm3
Les coûts des réparations pour les scooters de plus de 125 cm3

En matière de pièces détachées, ce sont Yamaha, Honda et Suzuki sont les seuls à présenter un coût supérieur à la moyenne. À l'inverse, chez les Européens, c'est la main-d'œuvre qui se montre plus onéreuse (BMW, Piaggio, Peugeot).

Ces coûts importants expliquent pourquoi il arrive qu'une moto ou un scooter qui semble facile à réparer, soit déclaré VEI, ou Véhicule Economiquement Irréparable, dans le cas où on veut tout remplacer à neuf.

Plus d'infos sur les coûts des réparations des 2-roues

Commentaires

Jeannot

Plutôt que de coût MO (nécessité) on devrait parler de marge MO (choix). Chez certains la MO n’est pas drastiquement plus longue et les employés pas surpayés non plus, elle est simplement revendue nettement plus cher.

D’ailleurs sa justification derrière la légende du coût des pièces de meilleure qualité (coucou la « deutsche qualität »!) est clairement mise à mal ici.

26-04-2023 11:34 
38GiB

Salut
Vu l'évolution des techniques, les mécanos ont intérêt à maîtriser le sujet. J'ai un pote mécano auto, il est de longue en stage...
Et du coup les tarifs horaires augmentent... Sans parler du matos spécifique.
Par ailleurs cette même évolution est tellement présente, cachée derrière des montagnes de plastique, derrière une chiée de durites et de câbles qu'un bitonio qui coûte 10 € te coute 200 € de main d'oeuvre....

Après en pièces détachées, dernièrement j'ai changé mes disques ( un exploit pour moi )et le moins cher était l'origine... ( en dehors de wish... )Comme quoi...

Jeannot parle de marge MO, je crois qu'à ce niveau, le pompon c'est l'huile. L'huile c'est comme le pinard au resto. C'est ce qui marge le plus....

Pour anecdote : Je me suis fait enfler de 25€ sur ma Mazda qui n'est plus sous garantie et que j'ai faite réviser dans une grande enseigne.
Forfait remise à zéro ordi, sur la facture : 25€
J'ai appris plus tard qu'en 1 mn, en appuyant sur 2 boutons ça le faisait pareil. L'année prochaine, hop sur le pont du frangin...
V




V

26-04-2023 14:48 
kikou 13

tu me l'aurais demandé, je t'aurais dit ou chercher l'effacement de l'alerte entretien ...! fastoche ...!!!

26-04-2023 17:44 
Meuldor

Moi qui faisait l’entretien courant de ma vieille 125 j’hésite sur la vieille 650 GS que j’utilise plus souvent. Mais les frais d’entretien augmentent et je suis bien content de ne pas avoir d’électronique ni de parametrages à tout va. Par contre j’ai plus de plastique à démonter pour accéder à tout. Ce qui fait monter le prix de la MO.

26-04-2023 18:18 
Iwata

Se faire enfler ce n'est pas payer un forfait, qui par définition englobe large.


Alors je précise d'avance que je vais généraliser, ce n'est pas personnel.

Je sais qu'il est de bon ton de toujours traiter le mécanicien/garagiste de voleur mais il est aberrant de constater que si ce domaine est facilement pointé du doigt on trouve normal que tout un tas d'autres activités fassent du bénéfice en toute quiétude. Le commerçant qui fait sa marge "c'est normal il faut bien qu'il vive".

Le mécanicien qui gagne sa croûte "ce sont vraiment des voleurs".

Ce 2 poids 2 mesures m'a toujours fait halluciné.

Déjà qu'avec les sites de pièces détachées on leur a enlevé tout un vivier de clients, il ne faut pas croire que le mécano roule sur l'or. D'ailleurs vu la difficulté à recruter de la main d'œuvre de nos jours, ça ne doit pas payer assez visiblement...

26-04-2023 21:18 
Colonel Richou

Chez Indian ça m'a toujours fait halluciner le prix de révision, presque un demi millier d'euro tous les 8000km (presque moitié moins chez les japonais) et on ne peut le faire nous même car de leur dire ça ferait sauter la garantie constructeur.
Je n'imagine pas le coût des réparations.
Moralité : je n'achèterai plus neuf et je me suis formé avec le compte CPF en formation équivalant à un CAP mécanique motocycle pour faire mes entretiens/réparations moi-même.

27-04-2023 08:48 
aximum

Avoir une adresse ou on est en confiance pour tout ce qui touche à la mécanique c'est un trésor en fait

27-04-2023 09:47 
38GiB

Salut
Iwata
Les 25€ de remise à zéro de l'ordi, ne faisait pas partie d'un forfait.
Mais bien à part.
25€ pour appuyer sur un bouton, je confirme : c'est abuser. Et comme j'indique, j'ai trouvé la procédure sur un forum dédié. Je saurais à l'avenir....

Tu veux un autre ex : Lors d'une révision sous garantie, je constate dans le forfait 3 € de lave glace... Je me suis fait avoir me dis-je. La révision suivante, avant le Rdv, je fais le plein dudit réservoir. Résultat : toujours 3 € ( je devrais être content en 1an ça n'a pas pris un cent...) Je fais la remarque et on me répond :""" on ne peut pas retirer les 3 € c'est un forfait... Et me prendre pour un con c'est aussi dans le forfait donc...

Quand je dis que les garages margent largement sur l'huile, je me base sur le prix au litre de ma facture : env.25€/litre. Je connais des personnes qui commandent par bidon de 100 l et ça ne dépasse pas 3/4 € le litre à huile identique...Donc oui, les garages margent gras sur l'huile...

Je ne généralise pas non plus et je ne parle pas des petits bouclards qui font ce qui peuvent pour s'en sortir...et qui bossent bien...(Doit y en avoir )
Et d'ailleurs, il y a quelques années dans mon garage Mazda, il y avait un chef d'atelier extraordinaire. Il ne faisait que le nécessaire, te conseillait, bref faisait du service. Et la marge de l'huile je m'en tapais car j'avais un service, et bon.

De nos jours et de plus en plus on constate quoi ? On paye cher et on n'a pas le service...
Les gars qui bossent bien, sont de plus en plus rares. Et dans tous les domaines.
Je m'en cogne de payer cher, mais je veux en avoir pour mon argent.

V

27-04-2023 09:54 
A-Lain

Pas mieux.

A Bordeaux, j'allais chez un bouclard japonisant à Mérignac.
Ils trouvaient toujours le moyen de me faire payer un peu plus cher
et à chaque fois je disais oui car toujours de bon conseil et parce que à coté de cela : le jours ou je suis arrivé en catastrophe pour un souci sur ma moto, ils l'ont mise sur le pont directement et sans se poser de question et pire que tout, j'ai rien payé.


Anecdote : Là ou je les aient regardé de travers c'est le jours ou ils ont quasi refusé de me vendre de l'huile pour le flat, He les gars, c'est pas une R1, c'est un flat, c'est de l'agricole, tu mets n'importe quoi là dedans c'est bon).

Donc oui : le prix est une chose, le service et la confiance en est une autre.

27-04-2023 11:30 
38GiB

Salut
Je viens de finaliser ma commande :
Filtre air (pour Péterpanclin d'oeil ), huile, bougie, 3 litres d'huile : 50 €

Rien qu'en filtres/bougie chez Yam, c'est le même prix.

A ça je rajoute 3 litres d'huile à environ 15€ le litre.

La main d'oeuvre : Allez 1 h 00 à combien ? 70/80€ de l'heure ?

Bref, 4 fois plus cher... C'est tout vu...

Après, il est évident que le magasin, il a ses frais, ses charges, ses salaires, ses loyers....

Puis c'est sympa de mettre de l'huile partout dans le garage
V

27-04-2023 12:10 
inextenza

Ahhhhh le plastique italien, fabriqué avec des particules d'or... Ils ne changeront jamais!!!

Anecdote Triumph : a l'époque on avait constitué un catalogue de pièces identiques dans différents référencements pour les "T3".
Concrètement un jeu de joints d'étriers de frein arrière, évidemment assez standard (Nissin): de mémoire
- Triumph facturé 38€
- acheté chez Yamaha pour 600 Ténéré (le magasinier m'a regardé de travers quand je lui ai donné une année au pif et sans numéro VIN) 7.50€
La différence ? Le logo sur la pochette d'emballage, puisque c'est de la revente de pièces Nissin.

C'est scandaleux mais comme ça marche, parce que trop peu de motards et d'ateliers cherchent à éviter ce que j'appelle les "taxes de pochettes siglées"...

28-04-2023 10:38 
38GiB

Salut
Un peu dans le même esprit :

Les vibrations de mon mono et le TT ont eu raison des fixations en caoutchouc des clignos arrière.

Je me suis aperçu qu'ils montaient les mêmes sur les .... RSV4.inquiet

Du coup en occase, j'ai pu élargir le champ de recherche.

Et donc par curiosité, j'ai comparé le tarif du neuf : 27€ chez Yam et 48 chez Aprilia...

Et trouvé à 10€ d'occase comme neufs.super

V

28-04-2023 17:34 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli