Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Top 10 des clichés à propos des motards

Bêtes, dangereux, agressifs et incultes : pourquoi nous avons mauvaise réputation

Florilège d'idées reçues (bien que certaines contiennent un fond de vérité) sur les motards

La moto, c'est cool. On le sait tous. Le monde de la moto nous procure beaucoup d'émotions, de sensations, de moments de partage. C'est un art de vivre, une façon de se déplacer, d'apprécier la nature (ne me dites pas qu'en passant dans un petit sous-bois dans un monospace HDI qui pue, vous avez frémi en sentant cette douce odeur de chèvrefeuille et ressenti les 2 °C de moins en longeant le petit ruisseau dans lequel pataugeaient de joyeuses grenouilles et des têtards plein d'avenir ?), c'est un corps à corps sensuel avec l'objet (au lieu d'une relation passive assis derrière un volant), c'est une culture à part entière. C'est sûr, la moto, c'est vraiment cool.

Hélas, ces vérités fondamentales se heurtent à un autre principe, tout aussi incontournable : on est tous le connard de quelqu'un. C'est triste, mais c'est ainsi. Dans la continuité de ces articles informatifs, distrayants et follement entraînants (souvenez-vous du top 10 des motos que normalement vous ne connaissez pas, du top 10 des motos de série les plus moches, du top 5 des meilleures excuses foireuses de Jorge Lorenzo et bien d'autres), voici donc le top 10 des clichés sur les motards ! Dans lesquels il y a aussi, parfois, quelques éléments de justesse...

1. Un motard est toujours en colère....

C'est bien connu : les motards râlent tout le temps. Même et surtout, d'ailleurs, quand le gouvernement veut faire des choses pour leur sécurité. On veut qu'ils portent des gants parce que si ils tombent, ils auront les mains toutes râpées et les doigts déchiquetés et ils ne pourront plus se curer le nez. Et bien, les motards râlent. On veut leur mettre des grandes plaques d'immatriculation : ils râlent. On met des rails de sécurité pour qu'ils restent sur la route quand ils tombent au lieu de s'encastrer dans le fond d'un ravin où ils finiront, le soir venu, dévorés par des chacals. Eh bien ils râlent. Un sondage a même démontré que de nombreux motards pensent que les radars automatiques sont anticonstitutionnels. Et du coup, ça les met en colère, les motards ! Une petite manif ?

Le top 10 des clichés : motards en colère

Heureusement, tous les motards ne râlent pas : prenez Victor Novak, par exemple. Lui, c'est la gentillesse même. Le célèbre Instit' n'a qu'une mission : aimer les gens et sauver les petits enfants.

Le top 10 des clichés : l'instit, un motard pas en colère

On peut donc être motard et ne pas être en colère. CQFD.

2. Le motard est une insulte vivante au bon goût

Là, chers amis, il va hélas falloir apprendre à balayer devant sa porte. Car oui, les équipementiers sont de plus en plus nombreux sur le marché et les lignes d'accessoires ne cessent de se développer, qui dans des gammes urbaines mais protectrices, qui vers du délicieusement vintage sans être trop racoleur. Il est donc bien loin le temps où le motard n'avait pour s'habiller que le choix entre deux blousons de cuir invariablement noirs et la motarde prenait un blouson de mec en plus petit (voire pas). Désormais, le motard peut être élégant et choisir ses équipements.

Le top 10 des clichés : Kiera Knightley et sa Ducati

Et pourtant ! Qui n'a pas déjà vu un motard habillé dans un pantalon de treillis coloré (bleu, rose...) ?

Le top 10 des clichés sur les motards : pantalon camouflage ridicule

Qui n'a pas vu un motard avec des oreilles de lapin (de cochon, de tigrou...) collées sur le casque ? Ça, c'est vraiment la classe ! (A côté, le blouson en cuir bleu façon racing sur la vieille Suzuki Intruder, c'est cadeau !).

Le top 10 des clichés : motard à oreilles de tigrou

Qui n'a pas déjà vu un motard avec un blouson Yamaha sur une Suzuki ? Non, mais vous êtes sérieux, là ? Prendre un cuir brandé au nom d'une marque, c'est comme se faire tatouer le nom de sa première copine sur le front ! C'est s'exposer à de futures déconvenues !

Le top 10 des clichés sur les motards : problème de marque

Qui n'a pas déjà vu un motard avec des lunettes de soleil dans un casque intégral ?

Le top 10 des clichés : lunettes de soleil dans le casque

Alors que ce n'est pas si compliqué que cela d'être stylé...

Le top 10 des clichés : élégant motard à carreaux

Et on se console en se disant que Chantal Perrichon n'est pas non plus particulièrement bien fringuée...

3. Un motard ne sort qu'avec une fille qui a des cheveux gras et des ongles sales

On se doute qu'un type mal fringué aura du mal à pécho un top model. Qui se rassemble s'assemble et donc le motard n'est condamné qu'à sortir avec des boudins à son image, c'est à dire un peu crado. Donc, oui, le risque, c'est d'avoir une copine en léger surpoids avec des cheveux rouges et une tête de mort sur son casque. Mais ce n'est pas une fatalité non plus.

Le top 10 des clichés : copine de motard

4. D'ailleurs, le motard est forcément un mec !

Vingt-neuf : c'est, en pourcentage, la proportion de filles qui passent le permis moto. Certes, dans les médias, les films, le sport, la moto reste essentiellement représentée de manière active par des figures masculines, les femmes se contentant d'un rôle de faire valoir. D'ailleurs, si la série Sons of Anarchy ne s'appelle pas Daughters of Anarchy, ce n'est pas pour rien non plus...

Le top 10 des clichés sur les motards : sons of Anarchy

En même temps, il ne faut pas oublier Livia Lancelot, championne du monde de Motocross :

Livia Lancelot, championne du monde

Pas plus que Katja Poensgen qui a couru en GP 250 et dans bien d'autres disciplines :

Le top 10 des clichés : Katja Poensgen

Ni Leslie Porterfield qui est une habituée des records de vitesse à Bonneville.

Le top 10 des clichés : Leslie Porterfield

Mais tout cela n'occulte pas ce fait : la moto reste un univers un peu (trop) masculin.

Le top 10 des clichés sur les motards : un univers masculin

5. Un motard est tout le temps en excès de vitesse

Sachant que la vitesse est limitée, dans le meilleur des cas, à 130 km/h et que nombre de motards fantasment sur des machines dont la première vitesse grimpe déjà à 160 km/h, les deux vont avoir du mal à coïncider puisque le motard, être faible, a du mal à résister à la tentation. Et puis tous les automobilistes se sont déjà fait doubler par des motards et ils savent bien que ces derniers roulent trop vite.

Et cela est parfaitement faux. On peut prendre beaucoup de plaisir avec des machines qui ne roulent pas vite. La preuve ci-dessous.

On peut se faire plaisir à moto sans rouler vite

6. Un motard est une excellente source pour les dons d'organes

Celle-là, on l'a tous entendu. Et alors, y'a pas de honte à donner ses organes, c'est une belle preuve que les motards sont altruistes. Et puis on parle de tous ceux qui s'empalent à Noël en ouvrant des huitres ou des gens qui périssent en tombant dans leurs escaliers, ou encore de ceux qui tombent d'une falaise ou se font grignoter par un crocodile en faisant un egoportrait ? Donc, oui, la moto, c'est dangereux. Mais la vie aussi, alors faut s'habituer.

Et puis on peut même chuter sans se faire mal grâce à des équipements de protection qui sont quand même meilleurs maintenant que par le passé. Bon exemple chez les pilotes : Sam Lowes, qui vient d'accomplir une saison complète en Moto2. Il a signé la saison 2016 en étant le pilote qui s'est le plus mis au tapis du plateau des GP. 30 chutes en 18 GP, le Sammy ! Il adore mettre la cabane sur le chien. Et pourtant bien équipé et protégé (il est pilote Furygan, qui lui a fourni 22 combinaisons la dernière saison), il a pris tous les départs. Comme quoi...

Les accidents, un cliché sur les motards

7. Un motard est persuadé qu'une moto bruyante peut lui sauver la vie

C'est en effet un mythe assez répandu, notamment dans la culture motarde anglo-saxonne qui, a une époque, affichait partout des autocollants "loud pipes save lives" ("des échappements bruyants sauvent des vies"). Dans l'absolu, cela peut se tenir si l'on tient compte du fait que de nombreux accidents impliquant une moto et un tiers sont en partie dus à la responsabilité du second véhicule qui n'a pas vu le motard. Ni entendu, donc. Cela étant dit, vu la qualité de l'insonorisation des automobiles modernes, il faudrait se trimballer au guidon d'une MotoGP pour être sûr d'être entendu et personne n'a envie de voir ça.

D'autres études montrent que les motos trafiquées, échappement compris, ne sont pas moins accidentogènes que les autres et donc que le magnifique pot "Tintin et Milou Racing team Replica" tout en carbone n'a pas empêché le carton. Et qu'à l'instar, d'autres machines très silencieuses, genre Honda Gold Wing, sont très peu accidentogènes.

Il n'y a donc pas de corrélation dans tout cela et si les motards croyaient en des légendes urbaines, ça se saurait.

Le top 10 des clichés sur les motards : les motards aiment les échappements bruyants

8.Un motard est peu distingué

Crasseux, les ongles sales, les cheveux collants, violent, bagarreur, ne parlant que par onomatopées à base d'injures, malpoli avec les dames et se lavant les dents à la bière : la liste est longue des clichés assimilant le motard à un être primitif et dénué de toute distinction.

Le top 10 des clichés sur les motards : des êtres rustres

Eh bien c'est faux. L'un des mecs les plus cool du monde était un immense fan de moto (et on peut s'en rendre compte dans le film On any Sunday) :

On peut être motad et en même temps King of Cool

9. Un motard est inculte

Puisqu'on lui attribue facilement un faible QI, le motard serait donc incapable de toute abstraction autre que de comprendre la différence entre une culasse à 2 ou à 4 soupapes, et, de fait, serait totalement hermétique à la poésie, à la peinture rupestre,

En gros, être invité à passer une soirée avec des motards vous condamne à ne parler que de motos, de bières, de gonzesses et de MotoGP. Et cela, une nouvelle fois, est totalement faux. Car de nombreux motards sont passés maître dans l'art de retranscrire leur passion des voyages ou la vague des émotions qui les étreint lors d'une balade à moto. Du "Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes" à la jeunesse d'Ernesto Guevarra et à l'éveil de sa prise de conscience politique, de nombreux ouvrages mettant la moto comme personnage principal ou secondaire sont devenus des classiques de la littérature. Et l'un des maîtres actuels du polar, Deon Meyer, est un fervent motard (et ancien employé de BMW South Africa). Sans parler d'Hubert Kriegel, inimitable dans sa façon de montrer le Monde et toutes les rencontres que l'on peut y faire, un monde qu'il parcourt en nomade depuis 11 ans.

Et toc, encore un cliché démonté !

10. Les motards sont des gens spéciaux

Bon, ça suffit, maintenant. Faudrait un peu arrêter de classer les gens et les motards, dans leur grande diversité, ne sont ni plus ni moins représentatifs que tous les groupes qui existent transversalement dans la société française, qu'ils soient vitolphilistologues, cucurbitacistes ou copocléphiles, fans de toutes autres pratiques ou croyances, comme ici à la Madone des Motards de Porcaro.

Les motards sont des gens comme les autres !

Et vous, de quels clichés sur les motards avez-vous déjà fait l'objet ?

Plus d'infos sur les clichés à propos des motards

Commentaires

ben35

égoïste
inconscient
masochiste (surtout en ce moment)
aime plus sa moto que sa femme et son gosse...

J'ai oublié le reste de la liste, faudrait que redemande à ma moitié!

19-01-2017 17:23 
Peterpan

Selon moi et la représentation que je me fais du motard ...cad moi même !

Sont vraies les affirmations 5, 6 et 10 !!!

Concernant la 1 ...y a souvent des raisons d être en colère mais n 'étant pas de nature colérique... !!!

Tout le reste n est qu'affabulation et littérature pour les non motards à 1 neurone !! clin d'oeil

19-01-2017 18:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous