english

Essai Shoei Hornet ADV

4 tailles de calotte, 8 coloris, environ 590 €

Un casque haut de gamme typé "aventure" mais confortable et polyvalent

Le Hornet ADV de Shoei est un casque typé aventure. C’est-à-dire que comme les BMW R1200GS et les Peugeot 3008 il a tout du SUV. Il est à la fois un casque intégral et presque un casque cross. Sa visière lui confère un look de baroudeur et l'écran façon casque intégral lui confère une fermeture totale.

Essai du casque intégral Shoei Hornet ADV

Découverte

Dans sa livrée noir mat (Matt Black), le casque fait montre de finitions de qualité. Il dispose de série d'un Pin-Lock, de l'EQRS (Emergency Quick Release system) qui permet un retrait rapide du casque en cas d'urgence et d'une fermeture par "Double D" gage de sécurité et de confort. La coque en AIM+ est faite d'une superposition de plusieurs couches de matériaux différents (fibres de verre, fibre organique, fibre multi composite) lui conférant une absorption et une rigidité maximum. Comme d'habitude chez Shoei, le système de montage de l'écran est accessible et visible.

Le Hornet ADV dispose de finitions de qualité

Il est disponible sur 8 finitions (4 coloris unis et 4 "décos") et de 4 types d'écrans (ref CNS-2) disponibles au catalogue, clair, fumé, foncé et iridium. Ce casque profite d'un design audacieux et moderne plutôt valorisant. Dans la gamme Shoei, il constitue en fait une évolution du Hornet DS.

Il s'agit d'une évolution du Hornet DS

Sur autoroute

La plus grosse crainte que l'on puisse avoir avec ce casque concerne l'aérodynamique de la visière type cross (ref V-460). Et bien, tuons le suspense tout de suite : ça ne gêne pas et on peut même un peu relever la tête sur l'autoroute. La visière est parsemée de petits spoilers qui permettent de canaliser le flux d'air et ainsi éviter une trop grande prise au vent. Cette même visière se termine sur un spoiler qui parfait la gestion du flux d'air. D'autre part le casque a un profil plus "pointu" (vu de haut) qui facilite le fait de garder la tête en ligne. Le contrepoint de cela est simple : vous êtes plus sensible aux turbulences générées par les véhicules. Les autoroutes étant peuplées de SUV (encore eux !) et autres monospaces, tous ces véhicules partageant des coefficients aérodynamiques de lave-linge, le problème se posera souvent et nécessitera de travailler ses distances de sécurité. Malgré cela le casque reste réellement confortable à haute vitesse, il ne fatigue pas les cervicales et en cas de fatigue, mettre la visière dans le prolongement aérodynamique d'un saute-vent vous donnera un peu de repos. La présence d'une bavette coupant les remontées de vent sous le menton est un vrai plus.

La bavette sous le menton apporte un vrai plus en termes de confort à haute vitesse

On trouvera aussi le Hornet ADV un peu bruyant sur cet exercice. On notera que la visière est démontable pour rendre l'exercice plus silencieux. Par défaut je conseille l'utilisation de bouchons d'oreille de toute façon.

L'Hornet ADV peut se montrer bruyant, notamment lorsque la vitesse grimpe

Sur petites routes

C'est là que le casque se révèle. Profitant d'un très large champ de vision, il permet de parfaitement appréhender son environnement. Il se montre forcément moins bruyant et la visière permet de s'abriter les yeux du soleil une bonne partie de la journée, rendant la journée de roulage moins fatigante. Les mousses sont confortables et comme souvent chez Shoei enserrent le visage sans générer ni mouvement ni inconfort. On peut rouler écran entrouvert (présence d'un cache-nez) à vitesse modérée et profiter de la très bonne circulation de l'air.

Le casque offre un large de champ de vision, particulièrement agréable sur petite route

Au quotidien

Le Shoei Hornet ADV se manipule très facilement. Les entrées d'aération sont situées devant (menton et front) et les extracteurs en haut à l'arrière du casque. L'aération au niveau du menton résiste un peu à la manipulation parfois (et encore pire avec des gros gants) mais rien de rédhibitoire. La fermeture "Double D" marche à merveille et l'écran se montre facile à manœuvrer, permettant de laisser un cran d'ouverture pour s'aérer si besoin. Contrairement au Hornet DS, il n'est désormais plus besoin de retirer la visière pour démonter l'écran. C'est toujours ça de pris et cela facilite les changements et autres manipulations.

Les manipulations sont simples, il n'est pas nécessaire de retirer la visière pour changer l'écran

Le Pinlock fait son office sans sourciller et permet de garder une parfaite visibilité même dans des conditions de froid et/ou d'humidité importants (test réalisé en haut du Furkapass par 3 degrés, dans le brouillard et la pluie).

Le Pinlock joue parfaitement son rôle antibuée, même dans les cols avec pluie et brouillard

Conclusion

Au bout de 3.000Km de voyage, je retire un bilan très positif de ce casque. Looké, léger (1550gr) et confortable, ce Hornet ADV se prête à beaucoup d'utilisations différentes et m'a semblé être un parfait compagnon de roadtrip qui va bien avec ma moto typée SUV elle aussi. Il rassure par sa qualité de fabrication, par sa facilité de manipulation et son très large champ de vision. La forme du casque permet de le rendre plus civilisé qu'un casque de cross et surtout plus apte au voyage. Ayant eu des conditions entre le chaud (plus de 30° sans vent) et le froid (3° avec vent et pluie), j'ai apprécié que le casque puisse parfois me garder la tête au chaud et parfois me la rafraichir sans trop de manipulations. J'ai connu des casques que la chaleur rendait vite insupportables et là, à aucun moment le casque ne se fait trop présent. Une fois de plus, son confort et son poids contenu le rendent parfait pour les longues journées de roulage.

Bien fini, confortable et polyvalent, le casque est un parfait allié pour les longues sorties

Points forts

  • Look et finitions
  • Léger (1.550 g) et confortable
  • Large champ de vision
  • Polyvalence

Points faibles

  • Bruit à haute vitesse
  • Sensibilité aux turbulences

Conditions d’essais

  • Itinéraire : 3.000 km vers les Alpes suisses, le Stelvio et les Dolomites, avec un peu d'autoroutes et beaucoup de routes de montagne
  • Problème rencontré : aucun

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre casque intégral Shoei Hornet ADV? Devis en ligne
FMA Calculez le prix de votre assurance en 2mn avec FMA

Commentaires

Tempo

Bonjour
j'ai revendu ce casque qui m'a posé problème sur un seul point.
Impossible de rouler avec des bouchons d'oreilles sur ma Gs. Les bruits sourds générés par la casquette étaient amplifiés, et devenaient insupportables.
Tout le reste est ok, super confort et qualité impeccable.
J'ai résolu mon pb avec un schuberth E1, pourtant moins bien au niveau plastique et confort.
Mais le silence est incomparable.

24-06-2017 14:15 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous