Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Casque : Shark Butterfly

Casque S 800 ButterflyLe Butterfly est la nouveauté 2004 de la gamme Performance, un casque polycarbonate au design soigné. Avec ce modèle, Shark propose en plus un casque dédié à la clientèle féminine.

Le Butterfly possède un design magnifique. Avec ses papillons et ses reflets or/argent, il attire systématiquement les regards (attention, ne le posez pas n'importe où !). Et pour cause, c'est sans doute le premier casque créé exclusivement pour les femmes. Cela change des casques unis et/ou des décors flashy.

C'est un casque en résine thermoplastique (et non pas un fibre), dans la lignée des S800 de la marque. L'écran, épais de 2,2 mm, bénéficie d'un double traitement anti-buée et anti-rayures.

Casque Shark ButterflyAffiché à 1450 gr, le Butterfly pèse en fait 1521 gr sur la balance et confirme une impression de poids lors de la prise en main. Son aérodynamisme compense en partie ce poids avec une bonne pénétration dans l'air ce qui ne fatigue pas trop les cervicales.

Le casque s'enfile très facilement. Les mousses fines et en microfibres, très agréables au toucher, offrent un confort au niveau des joues et de l'espace au niveau des oreilles. Aucune sensation de visage écrasé comme cela peut être le cas sur certains casques. Tout au contraire, une sensation de douceur entoure le visage.

Casque Shark ButterflyEntièrement démontable, l'intérieur permet un lavage et un entretien facile. La jugulaire est ici clipsable et se règle facilement. La fermeture s'entend nettement par un clic. Elle est protégée par une épaisseur de tissu côté cou et du "cuir" côté clips.

L'enfilage des lunettes est un peu laborieux mais reste rapide avec l'habitude. Après quelques instants, les lunettes ne se font plus sentir. L'angle de vue se situe dans la moyenne : correct mais pas exceptionnel même s'il est compartivement meilleur que celui du RSX.

La visière dispose de 6 positions très faciles à trouver. Les doigts trouvent en un instant le butoir et l'ouverture et la fermeture de la visière se font parfaitement d'étape en étape.

A noter que la visière s'enlève en deux secondes avec un système particulièrement ingénieux et rapide : on pousse simplement sur l'axe, visière relevée et on tire pour la libérer. Il n'y a vraiment pas plus simple ni rapide.

Le système de ventilation se répartit sur la face avant (en dessous de la visière), ainsi que sur le dessus du casque auxquels se rajoutent des extracteurs latéraux à effet Venturi. Un système de clip assure l'ouverture/fermeture des aérations. On pousse simplement l'ouverture elle-même pour les ouvrir et on appuie sur un ergot pour refermer.

Casque Shark ButterflyDe formes arrondies, décorés de magnifiques papillons colorés et centrés sur le casque, les clips participent au look très féminin et design de ce casque. Au niveau pratique, les ouvertures se font très facilement, le support ovale étant assez grand. Par contre, la fermeture est plus laborieuse, le support étant beaucoup plus petit et demandant une plus grande pression pour se clipser correctement.

L'insonorisation du Butterfly est bonne en ville età allure normale. Le bruit se fera entendre sur de longs trajets et à vitesse élevée, comme sur beaucoup de casques.

Le Butterfly est fourni d'origine avec un masque anti-buée et une bavette anti-remous.

Attention à la taille indiquée, trompeuse. En taille M (57-58), il peut entraîner un appui génant au niveau du front pour des passagères habituées à du S dans d'autres marques (56-57). Une motarde habituée au Shark RSX taille M (avec lequelle elle n'avait eu aucun problème) a également ressenti cette pression frontale avec le Butterfly, au bout d'une dizaine de minutes : ne pas hésiter à le garder plusieurs minutes en magasin lors de l'essai.

Conclusion

Casque Shark ButterflyLa force du Butterfly réside dans son design, magnifique, qui attirera tous les regards.

Il est agréable et confortable même sur de longs trajets. Les seuls bémols : le poids et l'insonorisation, typiques d'un polycarbonate, et moins bien que des fibres.

A quand un fibre au design Butterfly chez Shark pour compenser ces défauts ?

Points forts Points faibles
  • Design
  • Maintien et confort intérieur
  • Poids

Disponible en 5 tailles XS (53~54cm), S (55~56cm), M (57~58cm), L (59~60cm), XL (60~61cm).

Coloris : argent, or et bleu ainsi qu'une toute nouvelle version nacre mat déclinée en or et argent.

Le site web du constructeur

Conseils pour bien choisir son casque | Le Top20 des casques

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Shark Butterfly? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Shark Butterfly en 2mn avec SOLLY AZAR