Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Essai chaussures XPD X-Village

Chaussure renforcée en cuir de bœuf, 2 coloris

Disponible du 40 au 47, 199,90 €

"J'ai deux nouvelles pour toi", déclare un matin David, la planche à voile céleste du Repaire et notre maitre à tous. "Tu veux commencer par laquelle ?". D'un naturel positif, je demande d'abord la bonne.

"J'ai une nouvelle paire de chaussures pour toi, alors t'as intérêt à être content". Étant d'un naturel frugal, cette nouvelle provoque en moi une explosion de joie intérieure donc l'intensité pourrait éclairer l'entièreté de la Voie Lactée. "Merci de ton immense bonté, Grand Commandeur", ose-je dire d'une voix timide et néanmoins pleine de la reconnaissance la plus sincère.

Voici donc venu le moment de la mauvaise nouvelle.

"Jette un coup d'œil à ton planning d'essai. C'est chargé et t'as que des brêles sans garde au sol. Alors tu fais gaffe à ne pas me les ruiner en 3 semaines, compris ?" Oui, chef !

Essai des chaussures XPD X-Village

Une vraie polyvalence

Mais n'allons pas trop vite en besogne. Déjà, les XPD X-Village constituent une bonne nouvelle. Déjà, ce sont des XPD, filiale de la marque Spidi, les mêmes qui ont fait ces bottes X-Master Buffalo, des bottes qui ont résisté à 7 ans d'essais intensifs, de Dakar à l'Himalaya, en passant par du quotidien. Question confort et durabilité, voilà donc de quoi partir en confiance.

Et c'est vrai que les caractéristiques de cette paire de chaussures montantes donnent plutôt envie : semelle épaisse antidérapante, cuir bovin épais (1,4 mm) là où ça peut frotter et plus fin (0,8 mm) là où c'est nécessaire pour le confort. Petit plus : une fermeture éclair sur l'intérieur, pour faciliter l'enfilage.

Coté sécurité, elles intègrent des renforcements en polyuréthane au niveau du talon, des malléoles et des orteils... sans oublier les protections au niveau du sélecteur.

Un zip à l'intérieur du pied facilite l'enfilage

Autre bon point : leur look, relativement discret, ce qui permet d'alterner la moto et des rendez-vous en ville sans être tout de suite catalogué. La semelle claire donne un petit côté vintage pas désagréable, tandis que si les X-Village ne possèdent pas de membrane imperméable, pour des questions de confort et de respirabilité, le cuir est tout de même traité et huilé.

Les X-Village offrent un look pas trop connoté moto

A l'usage, ces caractéristiques ne mentent pas : dès le début, les X-Village se distinguent positivement par leur facilité d'enfilage et d'utilisation. La fermeture éclair latérale descend assez bas et les éléments de protection (talon, orteils, malléole) ne sont jamais gênants, que ce soit sur la moto ou lorsque l'on marche avec. En fait, elles se sont même révélées bien souples, offrant un confort de marche, dès que l'on descend de la moto.

Rien à dire sur leur polyvalence, donc, qui répondra très certainement au cahier des charges de nombreux motards. Et effectivement, le cuir huilé a permis de rester relativement au sec lors de quelques averses, même si l'absence d'isolation au niveau de la fermeture éclair, ne laisse que peu d'illusion sur l'issue en cas de rencontre avec un bel orage ou de dégradation météo. Par contre, la semelle se révèle bien antidérapante sous la pluie et poser le pied à terre sur une bande blanche humide et normalement glissante ne pose aucun souci.

La chaussure est facile à enfiler et les protections ne gênent pas

Je penche donc je suis

Tout allait bien, donc, jusqu'à ce que, en ce premier trimestre 2017, votre serviteur se mette à enchaîner des essais de motos avec une faible garde au sol : Yamaha SCR 950, Honda CB1100 RS, Honda CMX 500 Rebel, Ducati Scrambler Café Racer, même la petite Kawasaki Versys-X 300 a fini par prendre des virages avec les repose-pieds par terre.

Essai des X-Village avec la Honda CB 1100 RS

Et du coup, leur semelle en caoutchouc vulcanisé s'est révélé très tendre et a commencé très vite à se biseauter, un peu plus vite même qu'avec d'autres paires de chaussures essayées dans d'autres circonstances, mais dans le même usage. Du coup, afin de leur conserver une certaine espérance de vie j'ai le choix entre ne plus prendre d'angle ou les porter de préférence sur des motos avec de la garde au sol, ou des grosses platines de repose-pied genre Harley. Mais bon, c'était histoire de les tester dans toutes les conditions, même si dans ces essais menés à tambour battant, elles en ont vu de toutes les couleurs. On a un lacet qui s'est effiloché rapidement... Par contre, la qualité de la couture n'a à souffrir d'aucun reproche, d'autres chaussures voyant parfois avec ce type d'utilisation, la semelle simplement collée se décoller. Un bon point pour la qualité de fabrication.

La semelle tendre a tendance à s'user rapidement

Mais il faut reconnaître qu'il y a, dans cette profession de journaliste moto, quelques travers : si vous roulez de manière fluide sans tout mettre par terre au premier virage, si votre quotidien est plus urbain et décontracté, alors la qualité de fabrication et le confort d'usage méritent que l'on s'y intéresse.

Caractéristiques bottines XPD Boots X-Village

  • Matériau externe en cuir de bovin huilé, 1,4mm d’épaisseur
  • Renforcement en polyuréthane au niveau du talon, de la malléole et des orteils
  • Fermeture par zip YKK et lanière cuir avec velcro
  • Renfort sur le dessus du pied pour le sélecteur
  • Semelle extérieure antidérapante en caoutchouc vulcanisé
  • Empiècement cuir souple à l’arrière au-dessus du talon. 0,8mm d’épaisseur
  • Doublure intérieure étanche au vent

Points forts

  • Confort et souplesse en toutes circonstances
  • Facilité d'enfilage
  • Look discret et polyvalent
  • Protections réelles, mais peu contraignantes
  • Semelle antidérapante
  • Résiste à une petite pluie

Points faibles

  • Semelle tendre : à déconseiller si vous mettez beaucoup d'angle !
  • Semelle claire qui peut se tacher en cas de cirage

Conditions d’essais

  • Itinéraire : porté pendant quelques mois au quotidien et sur des essais presse de nouveaux modèles
  • Problème rencontré : peu compatible avec les motos qui ont une faible garde au sol (ou alors je roule comme un porc, allez savoir...)
Suzuki