Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai protection Acerbis Cosmo 2.0

Poitrine, coudes, épaules : une protection "tout-en-un" certifiée et possédant du D3O

Parfait pour l'enduro ou des balades en trail "adventure", 3 tailles, 2 coloris, environ 190 euros

La marque italienne Acerbis, que l'on connait beaucoup pour ses pièces détachées de motocross possède une large gamme de produits allant de la bagagerie aux casques en passant par les bottes de cross et la protection du pilote. C'est dans ce cadre que nous avons essayé la protection Acerbis Cosmo 2.0.

C'est un ensemble de protections qui couvre les épaules et coudes, le dos (dorsale) et la partie pectorale du corps (pare pierre). Dans la pratique du tout-terrain, on peut facilement prendre des projections de la part des motos qui nous précédent et il est important que le sternum notamment ne soit pas touché, comme il est important de protéger la colonne vertébrale en cas de chute ou de projection. De la même manière, cela permet de se prémunir de contacts parfois violents avec toutes les joyeusetés du offroad (branches, souches, racines, cailloux, oiseaux, ours etc…) sur tout le haut du corps.

Essai de la protection Acerbis Cosmo 2.0

L'ensemble repose sur des solutions D3O et chaque élément de protection est homologué (la dorsale par exemple est CE EN 1621-02/03 Niveau 2). Les mousses sont démontables et lavables (puisque de toute façon vous allez les mettre dans la boue, à moins de continuer comme ça et d'être un gros crado).

Comment ça marche ?

Le gilet est présenté en 2 morceaux : une partie brassière qui contient les protections épaules et qui se zippe au niveau de l'épaule gauche et une partie dorsale et pare-pierre qui vient au-dessus. Ces deux parties sont entièrement réglables et ajustables en fonction de votre taille et de votre morphologie. La partie brassière est en mesh élastique et possède des sangles ajustables au niveau des protections du coude. La partie dorsale s'ajuste grâce à un scratch et la partie haute peut aussi se régler via deux boutons. L'ensemble une fois remis à votre morphologie se fixe uniquement via la ventrale qui plaque la partie dorsale (comme toute dorsale du marché). La bonne nouvelle c'est qu'une fois fixé, ça ne bouge plus. Encore que, on a constaté des petits mouvements sur les fixations, hélas.

Fixation de la protection à la taille

Et en action ?

Et bien comme ça ne bouge plus, ça ne gêne pas. La brassière est collée au corps et la partie dorsale est serrée. Et comme l'ensemble est indépendant, on ne ressent aucune gêne au niveau des épaules, du buste ou des coudes. On doit être mobile sur la moto et cette protection le permet. Plus facilement que pour des protections routières, l'avantage des protections offroad c'est que (vu mon niveau) je tombe plus souvent que j'aimerais, du coup je peux vous confirmer tous les éléments suivants :

D'abord, ça amortit bien sur le dos (voir la vidéo de la March Moto Madness sur notre chaîne Youtube Le Repaire des Motards). La mousse et le D3O côté intérieur de la dorsale font très bien le job.

Partie dorsale de l'Acerbis Cosmo 2.0

Ensuite, le pare-pierre ça sert ! Quand un David Frétigné vous double en projetant des cailloux de toutes tailles, on est content de l'avoir. Autre point important (car on ne roule pas tous les jours avec David Frétigné), pour celles et ceux qui comme moi portent la GoPro en plastron, le pare-pierre évite que l'actioncam ne devienne un vecteur de blessure.

Elément de confort et de protection, la dorsale descend assez bas couvrant une partie importante du dos. C'est bien pour la sécurité et aussi pour le confort. En effet, un pantalon de cross par exemple trouvera sa place en dessous et garantira une certaine étanchéité à minima contre le froid.

Enfin, les (trop) nombreuses chutes que j'ai pu faire sur le côté m'ont confirmé, comme pour le dos, que l'ensemble coque et D30 permettait de se réceptionner sur le côté sans arrière-pensée.

La protection se fait discrète sous un blouson

Bref, les avantages dépassent largement les quelques petites imperfections recensées sur cette protection complète Acerbis.

Points forts

  • Le côté tout ajustable de l'ensemble
  • Le fait que ce soit en deux parties (pas d'articulations gênantes)
  • Le côté confortable et discret (au porté) une fois en place
  • Le côté rassurant et efficace
  • le prix qui reste justifié (c'est le prix d'une seule dorsale chez certains équipementiers)

Points faibles

  • Certains zips qui sautent parfois
  • Certains boutons pression qui sautent aussi

Conditions d’essais

  • Itinéraire : plusieurs virées en trail et une participation à la March Moto Madness

Caractéristiques de la protection Acerbis Cosmo 2.0

  • Protection dorsale en D3O avec partie arrière amovible
  • Conçu pour aller de pair avec un neck brace
  • Fermeture ventrale avec double velcro
  • Protection de la poitrine certifiée 14021
  • Double épaisseur de mousse dans le dos démontable et lavable
  • Partie en mesh aéré sous les protections
  • Protections de coude amovibles
  • Protections épaules et coudes certifiées EN 1621
  • Protection dorsale certifiée EN 1261 02/03 niveau 2
  • Deux coloris : jaune / bleu ou noir / gris

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre protection Acerbis Cosmo 2.0? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance protection Acerbis Cosmo 2.0 en 2mn avec SOLLY AZAR