Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Aprilia RSV 1000

Essais motards Aprilia RSV1000 modèle 2000: Emmanuel

Aprilia RSV 1000Historique

Aprilia fabriquait jusqu'en 1999 des 50 au 250cm3 "à trous qui puent". Ils triomphent sur circuit avec la série RS dont le succès n'a d'égale que la fiabilité totalement aléatoire des modèles de route.

En 1999 sort le RSV (RS+V ?) dont les dirigeant ont eu la bonne idée de faire fabriquer le moteur par des autrichiens, ROTAX, connu en aviation ULM, ainsi que chez BMW pour son 650.

La maison Aprilia s'occupa du chassis (ils savent faire ça) et demanda aux concessionnaires un effort particulier sur les retours clients, afin d'identifier rapidement les défauts de jeunesse. Résultat, dès la première saison d'endurance, les RSV terminent leurs courses sans casse, même après 24h00.

Aprilia RSV 1000Découverte

Ca mon gars, c'est de la moto bandante. Un truc pour mec. C'est un twin, c'est écrit dessus. Ca fait 1000cm3, ça vient du département course d'Aprilia, c'est également écrit dessus. Une finition somptueuse (Brembo, soudure, polissage). La compétition n'est pas loin...

En selle

Faut avoir les sous ou un pote vraiment sympa. Monter toujours par la gauche, c'est comme les chevaux, par la droite, faut pas. La béquille n'est pas méga stable.

En serrant les cuisses, d'un coup, les genoux s'incrustent dans la moto. Exit la postion crapaux des 4 pattes, GSXR en tête. Et puis c'est une sportive, dont faut aller chercher le guidon devant, une bonne raison d'arréter les excés à table le week end.

Démarrage

Aprilia RSV 1000Prendre l'option "pot presque homologué", car un bicylindre, c'est fait pour faire "braoum-roa-ploa-roa-plo-grplo-roha-groa-lpolp-braaaooum" et pas "tch-tch-tch-tch-tch".

Sous les yeux, le tableau de bord est moche : "Je vous verrai bien en fiat Uno vous". Mais y a tout, régime maxi par LED, chrono, température, réserve, montre, ... on se croirait presque en Goldwin :-)

Premières impressions

"-Un peu dur ces amortisseurs quand même... faudra que je détente un chouilla pour aller chercher le pain..." N'y compter pas, d'origine, c'est réglé mou partout. Pendant les premiers kilomètres, vous aurez l'impression qu'un bombardier B12 vous colle au cul... rassurez vous, ce n'est que le bruit de votre échappement. Et cette sensation d'être poussé au cul, c'est le couple d'un bi. Le 4, ça vous aspire le pif, le 2, ça vous pousse les miches. Cherchez pas, les feeling en moto, ceux sont les hommes qui en parlent le mieux... (mesdames qui nous écoutez, on vous passe le bonjour, ... merci Michel, si tu nous écoutes....)
Un pote qui roule en Guzzi à qui j'ai prété le RSV résume bien le comportement de cette moto. "Oh, putaing, au premier rond point, ça tournait pas, j'ai faillit me mettre au tas, enculééééé". (ouaih, on vient du SUD nous).

Un deuxième pote en Africa Twin (ne rigolez pas, il emmenche bien le bougre), résumé bien le moteur "Argh, ze moteur est TOP. Au début, za pousse, après za pousse et après, za pouuuuusssse encore, ya" (il est Alsacien celui là).

L'âme d'une moto, c'est son moteur. Et le RSV, dans les tours, c'est comme un deux temps, ça en redemande encore. Vous n'aurez pas le moelleux, bien plein d'une 916, mais plus vous montez dans les tours, plus ça en demande... le rupteur vous rappelle souvent à l'ordre... Enfin, à condition de libérer le moteur, car bridé, point de salut pour ce bi.

En ville

La ville en RSV, c'est pas fait pour, enfin, à moins de vouloir craner au café. Donc on passe ;-) Le moteur est pourtant relativement souple et supporte (dans la douleur) les 2000tr/min, alors qu'avec le Falco, ça tape dans les bielles. C'est presque aussi bien qu'un TL1000

Sur route

Là c'est bon. Le RSV, c'est un très bon chassis, un bon feeling sur le train avant et arrière, à comparer au R1 de 1999 où tout semble se passer autour de la fourche.

C'est une moto qui va là où on lui demande d'aller. Et si on regarde ailleurs, elle y va aussi. Donc c'est méga nul pour mater tranquille, mais méga top pour se prendre pour un pilote.

Par contre, une fois sur sa trajectoire, faudra un certain temps pour changer d'option... à bon entendeur. Les modèles 2001 et plus sont devenus plus vif et plus faciles à prendre en main... Dommage... il n'y a plus de mérite.... :-)))

Comparo rapido

C'est moins puissant qu'un R1, mais le feeling est meilleur. C'est moins coupleux qu'une Ducati, mais çà monte mieux dans les tours. C'est moins doux qu'un TL1000 mais çà pousse d'avantage et çà freine mieux. C'est moins fiable qu'une japonaise, mais vous cela vous emmènera au-delà des 50.000km.

Sur autoroute

C'est pas fait pour : le permis n'y résistera pas. Alors, changez le pignon de sortie de boite : en enlevant une dent, vous perdrez 30km/h en pointe, mais bonjour les reprises. Et puis franchement, expliquez moi à quoi sert une moto qui fait du 280 km/h ?

Aprilia RSV 1000Le duo

TIP-TOP. La moto est belle, c'est une sportive. Les amortisseurs travaillent bien, du coup, une passagère aimant les sportives adorera le RSV. La selle est plus épaisse que sur un R1 et ça tape moins qu'un 998. Et puis franchement, rouler en bi italien qui fait roplo-roplo-brroooaaaahhhh, ça assure plus qu'un machin qui fait wwwwooouuiinnnnnnnnnnnnnnn.:-)))
Vous pouvez monter des sacoches cavalières et hop les vacances en Espagne.

Le freinage

Brembo OR. C'est bon, c'est dit. Ca bloque moins qu'un Yamaha, le feeling est moyen, mais ça freine tout ce qu'il faut. Et brembo, c'est I-ta-lien. Donc, évidement, vous risquez de faire changer les maitres cylindre qui sont peut-être montés trop près du moteur et deviennent poreux en 15000km.
Quelques petits jeunots disent que l'arrière freine mal, mais ils oublient que l'arrière se prend déjà le frein moteur et qu'avec un gros freins arrière, il y aurait beaucoup plus de gamelles après avoir bloqué.
Ah oui, y le système PCCCC, qui évite de bloquer l'arrière au rétrogradage. Ca marche super, parce qu'on l'oublie complètement à la conduite.

Les pneus

Il faut du 120/65 à l'avant pour ne pas perdre en maniabilité. Surtout, ne pas monter du 190 à l'arrière. Sinon, vous mettez ce que vous voulez.


Pratique

Aprilia RSV 1000Le nouveau réservoir en résine à partir des modèles 2001, vous empechera de poser une sacoche magnétique.

Révisions tous les 7500km, entre 200 et 300 euros, hors pneux
Conso moyenne : 7,5litres
Bonne durée du kit chaine.

Aprilia RSV 1000Conclusion

Globalement, le RSV est un twin (donc plus de plaisirs à basse vitesse) italien (la classe) et fiable (50000km sans soucis majeur réalisé par moto-coin-coin).
Le chassis est irréprochable, ça ne relève pas à l'accélération (et paf la sucette à Lédenon), ça durcit pas trop au freinage sur l'angle, ça part pas en weehling comme une garce (la puissance, mon bon messieur, elle passe au sol et pas en l'air...)
Il faut la travailler avec tout les appuis (pieds, genoux, fesses, bras) et elle vous emmènera où vous voulez. En plus, elle est belle, ... surtout la mienne :-)))
Z'avez qu'à voir le nombre de kakou qui achètent des RSV, ça commence à se savoir que c'est une moto à avoir dans son garage.

Points forts Points faibles
  • moteur
  • chassis
  • fiabilité (pour un bi italien)
  • rapport prix/prestige/sensation
  • maitres cylindre poreux
  • disques avant qui se voilent parfois
  • vernis qui ne tient pas
  • service après vente qui traine les pieds pour la garantie et s'affolent pas pour livrer les pièces.
  • nouvel habillage.

Un essai réalisé par Emmanuel Eyraud

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Aprilia RSV 1000? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Aprilia RSV 1000 en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

mimilamite

Emmanuel, t'écris comme un chef.
ca c'est de la prose.

12-10-2011 10:29 
picj

J’ai eu un 1000 RSV de 2000 et j’ai fait 64 000 kms avec sans lui faire de cadeau car je l’ai utilisé comme si c’étais une japonaise et je n’ai eu qu’un souci de roue libre de démarreur pris en garantie. Sur mes 3 motos que j’ai eu jusqu’ici c’est celle avec laquelle je me suis le plus éclaté. Je l’ai adoré, pour sa tenue de route son freinage son caractère et ses performances moteur. Je me suis tiré la bourre une fois avec un R1 et il n’y a qu’en reprise qu’il me grignotait un peu de temps mais je revenais dessus dans les courbes et côté vitesse de pointe c’était kif kif sauf au niveau des compteurs car celui de l’Aprilia est très juste et celui du R1 triche pas mal . Pendant que son compteur marquait 295km/h le mien notait 265km/h et pourtant j’étais derrière et ce n’est pas une question d’aspi car lorsque j’étais devant c’était pareil.
En bref c’est une super moto.

Répondre à ce message

25-12-2016 23:51 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous