english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai scooters électriques Govecs

Comparo scooters GO!S1.4, GO!S2.4 et GO!S3.4

L'électrique est partout ! En développement depuis maintenant plusieurs années, les véhicules électriques se multiplient aussi bien dans le secteur automobile avec les Renault Zoé et BMW i3 que du côté des deux-roues motorisés avec les motos Zero Motorcycles et autres scooters BMW C Evolution.

Toutefois, si l'on s'attarde sur les chiffres de ventes du marché des scooters, on prend conscience que le phénomène reste quasiment au point mort et ce malgré une offre qui continue de s'étoffer. Ainsi, les ventes scooters électriques équivalents à des 50 et 125 ne représentent que 1,17% des ventes de scooters 50 et 125 cm3.

Les difficultés qu'éprouve l'électrique à s'imposer proviennent-elle d'un manque de performance des machines ou est-ce la conséquence d'un à priori encore trop marqué chez les utilisateurs urbains ? Nous avons essayé la gamme de scooters électriques Govecs pour y voir un peu plus clair.

Scooters électriques Govecs Go! S2.4

Découverte

La gamme Govecs est composée de quatre modèles équivalents à des 50 cm3 et 125 cm3 thermiques, partageant tous la même partie cycle et se distinguant uniquement par leur couleur et leur colonne de traction.

Esthétiquement, le scooter affiche des lignes modernes et élancées. Plus gros qu'un 50 classique, il est également plus compact qu'un 125 et se situe plus dans le gabarit des Yamaha D'elight et autre Honda SH mais sans leur plancher plat. La large selle biplace s'affiche en deux tons gris et noir séparés par un liseré coloré. L'absence de pot d'échappement permet de profiter pleinement du monobras oscillant.

La transmission se fait par courroie

Afin de pouvoir être différencié, chaque modèle dispose d'une couleur spécifique qui orne les rétroviseurs, les jantes, le moteur, la protection de courroie ou encore les motifs du carénage. Le bleu est attribué au S1.4, le vert au S2.4 et le rouge au S3.4, le modèle équivalent 125.

Globalement le niveau de finition est assez propre même si certains matériaux utilisés n'offrent pas le plus bel aspect. Ici, on ne fait pas de fioritures mais le travail est plutôt bien fini.

Scooter électrique Govecs Go! S3.4

En selle

Bien que compact, le Govecs n'est pas forcément très accessible pour tous les pilotes. Nichée à 790 mm, la selle assez large pourrait poser quelques problèmes aux plus petits gabarits lorsqu'il s'agit de poser les pieds par terre. Toutefois, le modèle le plus lourd n'atteint que 120 kilos, les manoeuvres s'effectuent donc sans aucune difficulté. Les commodos sont suffisamment gros et tombent tous seuls sous les pouces.

Le compteur analogique affiche de façon claire et lisible la vitesse et le niveau de charge. Le tableau de bord dispose également d'un témoin de charge et d'un trip total/ partiel. On notera que l'affichage ne souffre pas des reflets du soleil. 

Le compteur est simple et lisible, même en plein soleil

Sur route

C'est dans le silence le plus total que s'élance le scooter Govecs. Le fabricant a d'ailleurs pensé à installer une sécurité pour éviter tout démarrage intempestif. En l'absence totale de bruit, difficile en effet de dire si le moteur est en marche. Le pilote est donc dans l'obligation de passer contacteur sur "off" avant de le mettre sur "on" pour que le scooter démarre.

L'accélération se fait de façon totalement linéaire et sans aucune brutalité. Un constat qui est particulièrement vrai pour les S1.4 et S2.4 équivalents à des 50 cm3 thermiques. Ainsi on atteint rapidement les 47 km/h au compteur.

Scooter électrique Govecs Go! S2.4

Le S3.4 offre de son côté plus de pêche avec tout autant de fluidité mais permet de se dégager plus facilement de la circulation à un feu rouge. On atteint ainsi rapidement et sans problème les 80 km/h. A contrario, les deux 50 sont rapidement limités de par leur homologation.

Question maniabilité, les Govecs sont de véritables vélos. Avec un poids total allant de 100 kg à 120 kg et un centre de gravité très bas, ces trois scooters électriques disposent d'une remarquable agilité. De leur côté, les freins offrent suffisamment de mordant pour répondre à la puissance du moteur et s'arrêter sans bloquer les roues.

Scooter électrique Govecs Go! S3.4

Toute la gamme est équipée d'un mode éco permettant de limiter le couple. Ce dispositif ne trouvera vraiment son utilité que sur le 125 si la route est glissante.

Confort

C'est probablement un des points faibles de la gamme électrique Govecs. Si la position de conduite est droite et naturelle, quelques points noirs viennent ternir le tableau. Ainsi, la selle aurait gagné à être un peu plus souple, car après une petite heure de conduite, sa fermeté commence à se faire ressentir.

Question dureté, les suspensions en connaissent également un rayon. Le mono amortisseur arrière est d'une rigidité à toute épreuve et transmet à la perfection les défauts et bosses de la chaussée. Les rues pavées sont à proscrire absolument.

Essai scooters électriques Govecs

Pratique

Côté pratique, les Govecs S1.4, S2.4 et S3.4 font le service minimum. Le tablier est dépourvu de tout rangement mais dispose par contre d'une utile prise allume-cigare 12V et d'un crochet. Le coffre sous la selle a gagné en capacité par rapport au millésime présent et affiche maintenant une contenance de 10 litres. Concrètement il est possible d'y loger un casque jet à condition que sa visière soit suffisamment petite.

Le coffre des Govecs permet de loger un casque jet

Autonomie

On ne parlera pas ici de consommation mais d'autonomie. Car c'est bien le souci majeur des véhicules électriques. Les scooters S2.4 et S3.4 sont pourvus de la même batterie en Lithium polymère de 3 kW/h. Moins gourmand en énergie, le S2.4 affiche une autonomie d'environ 80 km tandis que l'équivalent 125 doit se contenter de 60 km*.

Le S1.4 est le seul modèle de la gamme à être équipé d'une batterie extractible. Cette dernière est issue de la même technologie mais a été réduite de moitié pour être utilisable au quotidien. En effet, les batteries de 3kW/h affichent tout de même 30 kg sur la balance... Celle du S1.4 descend de son côté à 17 kg. Perte de poids, mais également perte de performances. Deux fois moins lourde, la batterie extractible possède deux fois moins d'autonomie.

La batterie du S1.4 est amovible

Pour ce qui est de la charge, chaque scooter intègre un chargeur. Un câble de 5m est logé dans le coffre et peut-être rechargé sur n'importe quelle prise secteur. Notez que dans les grandes villes, les prises 220 volts classiques se multiplient comme à Paris où elles sont désormais présentes sur certaines bornes vélib et autolib. Le S1.4 est de son côté équipé d'un chargeur intégré et d'un chargeur externe qui peut être branché n'importe où.

On notera également que le prix de l'électricité actuel équivaut environ à un plein au prix de 50 centimes pour 100 km. Les batteries sont quant à elles garanties sur 50.000 km. Comptez 2.000 € pour une batterie 3kW/h neuve et 1.490 € pour changer la batterie du S1.4.

Conclusion

Entièrement élaborés et assemblés en Europe, les scooters Govecs offrent une réelle alternative aux scooters thermiques urbains avec des performances comparables au niveau dynamique mais des limites au niveau autonomie. Mais c'est surtout le prix d'achat qui reste encore un frein majeur à l'expansion de cette technologie et ce malgré des coûts d'entretiens quasi nuls et un prix d'assurance presque divisé par deux. Ainsi, le S3.4 a aujourd'hui beaucoup de mal à rivaliser avec la concurrence en raison de son prix de départ à 6.830 € contre 2.000 € pour un modèle thermique équivalent comme le Yamaha D'elight.

Pour tenter de lever ce frein, le constructeur allemand a mis en place plusieurs offres de financement et de location avec options d'achat permettant d'acquérir son scooter à partir de 139 € / mois sur 4 ans.

Points forts

  • Souplesse et comportement du moteur
  • Agilité et tenue de route
  • Faible coût de l'assurance et de l'entretien

Points faibles

  • Prix d'achat
  • Suspensions rigides
  • Manque de rangement

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre scooters électriques Govecs? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance scooters électriques Govecs en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

jrem91

Les scooters électriques sont peut être en effet plus chers à l'achat, mais à y regarder de plus près, on fait de réelles économies sur le long terme : économie sur le plein (électrique bien sûr), sur l'assurance, sur l'entretien... Un comparateur de coûts sur leur site internet permet de constater l'écart entre deux modèles scooters électriques et thermiques équivalents : [www.govecs.fr]

11-12-2013 09:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous