Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR

Ultime évolution ?

Le Piaggio MP3 est un phénomène en soi… une idée d’abord, un trou dans la législation ensuite qui a permis d’ouvrir aux grosses cylindrées les possesseurs du permis B, autrefois limités au 125 cm3. 125 cm3, Yourban, 300 cm3, 400 cm3, 500 cm3… Après plus de 70.000 ventes rien qu’en France, le MP3 ne se repose pas sur ses lauriers et continue à évoluer avec la version 2014/15 légèrement remaniée au niveau look et avec son lot d’évolutions techniques et notamment l’arrivée de l’ASR, pour « Acceleration Slip Regulation », l’anti-patinage maison. Mais avec ce nouveau millésime, le Piaggio MP3 500 gagne surtout des roues avant plus grandes d’un pouce. De quoi le changer radicalement et justifier le changement ? Essai

Piaggio MP3 500 ABS ASR en ville

Découverte

Faut-il encore présenter le MP3, tellement il a envahi les villes françaises ? C’est avant tout un trois roues, avec ses deux roues à l’avant et une roue à l’arrière. Et ces deux roues avant apportent un réel surplus de stabilité, surtout sur l’angle et à petite vitesse. Ancien défaut de ces deux-roues avant, un surplus de poids à l’avant donnant une direction plus lourde qu’un scooter à deux-roues traditionnel.

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR

Avec ce nouveau millésime, Piaggio a revu la ligne générale du scooter pour l’affiner, notamment à l’arrière, tout en améliorant la position de conduite pour le conducteur et en ajoutant de la place pour le passager. Il faut dire que l’ancien double accès de rangement notamment via une trappe arrière a été supprimé au profit d’une plus traditionnelle longue selle, montée sur vérin. Au final, cela donne d’office une selle plus longue et surtout plus de place de rangement en-dessous.

On trouve désormais un pare-brise réglable sur trois positions et des feux de jours à LED. Au-delà de l’aspect mode, c’est plus économe en électricité et plus long en durée. (et ce d'autant plus que changer les ampoules sur un scooter passe systématiquement par un démontage de la carrosserie et cela prend tout de suite plus de temps). Sous le pare-brise, on note la disparition de la cravate pour une calandre trapézoïdale ornée du logo Piaggio.

L'évolution majeure concernent les roues avant qui passent de 12 à 13 pouces qui s'accompagnent de nouvelles jantes, plus sportives. On n'oubliera pas non plus l'arrivée de l'ASR comme sur le X10.

On notera la finition aluminium des nouvelles poignées passager plus horizontales que le précédent millésime.

Freins Piaggio MP3 500 ABS ASR

Et même si l’ensemble des évolutions ne saute pas aux yeux du néophyte, l’habitué appréciera.

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR de côté

En selle

La hauteur de selle a gagné 5 mm pour passer à 790mm. Le pilote d’1,70m ne mettait déjà pas les pieds à plat par terre. Ce n’est pas amélioré avec le nouveau millésime avec des bouts des pieds qui touchent à peine terre. Heureusement, l’effet trois roues apporte de la stabilité à l’arrêt et donc on ressent moins le besoin d’avoir les pieds à terre. D’ailleurs, avec le roll-lock ou blocage des roues avant, on peut s’arrêter sans mettre pied à terre ! Certes, le constructeur présente le système comme une aide au stationnement, donc à utiliser une fois seulement que l’on est descendu du scooter. Mais au jour le jour, 90% des utilisateurs du MP3 l’enclenchent en décélérant et au feu rouge… avec un effet de bord et des contraintes sur le système qui utilisé de cette manière vieillit plus vite que sa conception initiale ne l’avait prévu. Par contre, le conducteur bénéficie désormais d'un peu plus de place devant pour les jambes et derrière pour s'appuyer contre le dosseret, ce qui facilitera la vie des plus grands... s'il n'y avait cette pédale de frein, certes obligatoire pour la législation, mais dont on se passerait bien au quotidien pour allonger normalement pieds et jambes devant.

Le tableau de bord était très lisible. Le nouveau ne bouleverse pas les normes ni les habitudes mais gagne encore en lisibilité. On retrouve donc un compteur analogique à gauche et un compte-tours analogique à droite, encadrant un affichage digital incluant double trip partiel, odomètre, température moteur, horloge, température extérieure, consommation instantanée, consommation moyenne, vitesse moyenne, vitesse maximale... La jauge à essence, assez précise, se loge à l'intérieur du compte-tours, à droite.

Quelques témoins indiquent enfin l’ouverture de la selle sont ouvertes, ou l’enclenchement du système pendulaire ou encore la déconnexion de l’ASR.

Tableau de bord du Piaggio MP3 500 ABS ASR

Il n’y a toujours pas de vide-poche à l’avant au niveau du tablier. Par contre, il y a un emplacement derrière le pare-brise, qui contient une prise USB et permet donc de recharger son portable.

Les rétroviseurs offrent une excellente vision globale et se règlent facilement, même en roulant.

Feu arrière Piaggio MP3 500 ABS ASR

Contact

Le gros monocylindre s’ébroue avec une sonorité discrète presque électrique. Le blocage de direction se déverrouille automatiquement dès que l’on tourne la poignée droite et c’est parti ! Et l’on apprécie en fait immédiatement l’apport des roues avant plus grandes avec une nouvelle maniabilité qui se rapproche désormais énormément d’une moto. Certes l’avant est toujours un peu plus lourd, mais pas de façon aussi importante que dans le passé. L’avant n’engage plus de la même façon et cette nouvelle maniabilité est instantanément appréciable. On en oublie les sept kilos de gagnés de la nouvelle version.

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR version business

En ville

Gaz ! Gaz ? Est-ce bien un 500 cm3 ? Les démarrages sont nets et permettent de s’extraire facilement de la circulation. La réaction à la sollicitation de la poignée de gaz est instantanée. Mais les 40 chevaux sont justes pour tracter les ... gros 266 kilos. Et pour autant, c’est suffisamment nerveux pour déclencher l’antipatinage sur route mouillée voire sur certains pavés ! Et forcément, en ville, on est de toute manière, trop vite, trop rapidement. Car si le MP3 500 restera en arrière par rapport à un scooter traditionnel deux-roues 500 cm3 (voire 530 cm3), il permet d’être promptement à des vitesses illicites en ville, qui obligent à scruter régulièrement le compteur, heureusement fort précis et lisible.

Le trois-roues trouve toute sa légitimité au premier jour de neige. Car là où la moto serait par terre au premier virage, le trois-roues déclenche l’anti-patinage et si le guidon est assez léger pour incliner la machine, on arrive à rouler, presque en toute sérénité lorsque la route est blanche et glacée et en toute sérénité dès que l’on retrouve des traces de voiture. Expérimenté, testé, approuvé en ce mois de janvier !

Malgré son apparent embonpoint, le MP3 se faufile très bien dans la circulation, y compris et surtout en interfile avec des rétroviseurs idéalement placés et un gabarit finalement passe-partout. Du coup, avec trois roues, un surplus de stabilité, on se prend même à zigzaguer davantage qu’à moto entre les files, y compris très serrées. On n’a beau être motard, on change de comportement au guidon d’un gros scoot, tellement la maniabilité est au rendez-vous.

On apprécie vraiment la nouvelle direction, aidée par les roues plus grandes, qui apporte une réelle maniabilité supérieure par rapport à l'ancien millésime et ce que ce soit à basse vitesse ou plus rapidement. Car la maniabilité à basse vitesse n'a rien enlevé à la stabilité à haute vitesse.

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR en duo

Autoroute

Le MP3 s’élance vigoureusement sur autoroute pour titiller les 150 km/h mais redescendre aux environs de 135 km/h dès qu’un faux plat prononcé arrive. Poids et chevaux en retrait par rapport à d’autres maxi-scooters n’en font pas le meilleur ami de l’autoroute, même s’il permet de le prendre en toute sécurité, avec encore une fois, une surplus de stabilité à vitesse maximale, notamment en cas de vent latéral ou de dépassement de camion.

La bulle haute bien positionnée ne génère pas d’infrason ni de bruit parasite dans le casque et çà, c’est aussi une bonne nouvelle.

Départementale

On retrouve sur départementale, le comportement global du millésime précédent du MP3 500. Stable, maniable, on enchaîne rapidement les virolos, sans compter le fait que le scooter accepte bien d’être un peu bousculé. Un peu plus lent au changement d’inclinaison qu’une moto, il n’en reste pas moins redoutable dès que l’on accélère le rythme. Seul le poids global a tendance à emporter un peu le conducteur dans sa conduite et demande en cas d’enchainement rapide et à vite excessive, d’anticiper un peu plus et d’improviser un peu moins.

Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR sur départementale

Freinage

Double disque de 258 mm à l’avant anciennement 240mm), simple disque mais de 240 mm à l’arrière, pédale de frein au pied droit, en plus des poignées de frein à droite et à gauche, sans oublier l’ABS, le MP3 freine fort, bien, précisément, avec puissance et feeling. Il n’est jamais besoin de le prendre à pleine main pour s’arrêter rapidement et en toute sécurité. Et si l’ASR se déclenche assez facilement dès que l’on passe sur une bande blanche ou dès que la route s’humidifie, l’ABS est quant à lui plutôt discret, voire difficilement déclenchable au quotidien. On salue les progrès de ce système encore amélioré sur cette version du MP3 qui dispose d'une version à trois canaux indépendants : les trois roues sont réellement indépendantes pour la mise en action du système et c'est très confortable au quotidien.

Confort

Avec une longue et large selle, le MP3 offre un excellent confort et de la place, aussi bien pour le conducteur que pour le passager. Les repose-pieds sont désormais escamotables et s'intègrent à la carrosserie pour se faire oublier et privilégier la ligne globale.

Selle Piaggio MP3 500 ABS ASR

Pratique

Il n'y pas de vide-poche à l'avant au niveau du tablier mais il y a un espace protégé de la pluie derrière le pare-brise avec une prise USB pour recharger son mobile.

Le coffre accueille ensuite deux vrais casques intégraux (comme celui du X10), une caractéristique assez rare pour le signaler. Et qui dit deux casques, dit également la possibilité de faire ses courses de la semaine (hormis les packs d'eau).

Coffre sous la selle pouvant accueillir deux casques

Consommation

Si l’ordinateur de bord annonce pompeusement un 280 km d’autonomie après avoir fait le plein, le MP3 tombe en réserve dès 200 km, voire un peu en dessous en fonction de la conduite. Les quatre sections principales descendent précisément au bout de 50 km.

Coloris Piaggio MP3 500 ABS ASR

Conclusion

Le même en mieux ? Le MP3 500 a bien évolué et ce nouveau millésime, justifie même pleinement de vendre l’ancien pour s’équiper du nouveau, non pas seulement pour l’arrivée de l’ASR bien pratique, mais aussi pour l’amélioration de la capacité de rangement qui le rend plus pratique au quotidien. Cette nouvelle version améliore ainsi l'esthétique globale ainsi que les aspects pratique tout en renforçant la sécurité et surtout une facilité de conduite améliorée qui le fait bien plus apprécier que son modèle précédent. Le nouveau MP3 confirme le fait d’être un choix intelligent pour de l’urbain, voire de l’urbain étendu avec sa capacité à faire de l’autoroute pour de la proche banlieue. Seul l’utilisateur ayant fréquemment besoin de faire de longs trajets pourra regretter une vitesse de pointe un peu limitée qui pourrait alors le faire lorgner du côté d’un scooter deux-roues plus traditionnel mais plus puissant.

Points forts

  • maniabilité, prise en main
  • sécurité
  • freinage

Points faibles

  • poids
  • vitesse de pointe

La fiche technique du MP3 500

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Scooter Piaggio MP3 500 ABS ASR en 2mn avec SOLLY AZAR